Le monde est mystère insondable. Qui sommes-nous ? Où allons-nous ? Où ai-je foutu cette putain de pince que je cherche depuis 25 minutes ? Le monde est mystère insondable, et ce n’est pas nouveau. Prenez les anciens ; ils n’étaient pas en reste niveau mystère. Comment a-t-on construit les pyramides ? L’Atlantide a-t-elle jamais existé ? Je vous en pose, moi, des questions ?

1. L'âge du Sphinx de Gizeh

On estime généralement que le Sphinx de Gizeh a 4500 ans. Mais on n’a aucune preuve. Il n’existe aucun écrit à même de corroborer cette datation. Récemment, la découverte de tombeaux plus anciens sur le plateau a laissé entendre qu’il existait une activité dense dans la région antérieurement à cette date supposée. Un égyptologue s’est également étonné de voir que l’érosion verticale à la base du sphinx s’apparente à des marques laissées par la pluie. Or, il n’a pas plu dans ce désert de manière significative depuis 10.500 ans, ce qui fait quand même un sacré bout de temps. De plus, des découvertes récentes liées à des problèmes de proportion entre la tête du sphinx et son corps ont conduit les égyptologues à penser que le sphinx présentait au départ une tête de lion et non pas une tête humaine. Bref, les débats ne sont pas clos.

Source photo : Giphy

2. Les géoglyphes de Nazca

Situées à 300 km au Sud de Lima, au Pérou,, les lignes de Nazca dessinent des figures assimilées à des animaux (un colibri, un singe, un loup). Découvertes dans les années 1930, on ignore à quelle civilisation les attribuer, ce qui a conduit plusieurs rêveurs à y voir la marque d’une présence extraterrestre. Les lignes sont parfaitement parallèles, ce qui interroge aussi les outils utilisés pour les tracer. Leur taille est telle qu’elles ne peuvent être observées qu’à une haute altitude (aujourd’hui encore, l’examen des géoglyphes se fait en avion). Bref, c’est incompréhensible.

Crédits photo (creative commons) : GFDL

3. Des découvertes égyptiennes dans le Grand Canyon ?

L’Arizona Gazette du 5 avril 1909 faisait état d’une découverte remarquable dans le Grand Canyon : d’anciennes ruines égyptiennes, dont des tablettes gravées de hiéroglyphes, des outils, des statues et des momies. Une découverte sensationnelle dans la mesure où elle prouverait que des Égyptiens auraient foulé le sol américain il y a plusieurs milliers d’années. Le problème, c’est que la caverne en question où ces merveilles avaient été découvertes n’a jamais été retrouvée depuis, malgré le départ de plusieurs expéditions. On pourrait dès lors croire à un coup monté par la presse pour faire vendre ; mais l’article semblait suffisamment scientifique pour donner le change, et les financements de l’expédition paraissaient sérieux. Mystère. Et boule de gomme.

Source photo : Giphy

4. La signification du calendrier maya

Le calendrier maya s’arrête au 21 décembre 2012. Qu’était-il censé se passer le 21 décembre 2012, exactement ? La fin du monde ? L’apocalypse ? On ne sait pas trop. Les anciennes prophéties ont toujours le chic pour nourrir les angoisses contemporaines. Une théorie serait aussi que le Maya en charge de la rédaction du calendrier en ait eu marre, le 21 décembre 2012.

Crédits photo (creative commons) : El Comandante

5. L'Atlantide

On ne se lance pas dans une rétrospective de toutes les théories ayant trait à l’existence de l’Atlantide. Depuis Platon, tout le monde s’est mis à imaginer la localisation de cet eldorado supposé. De fait, un lieu de la taille d’un continent n’aurait a priori pas disparu comme ça sans laisser d’adresse. Parmi les emplacements supposés de l’Atlantide, on a cité les Bermudes (où des découvertes architecturales, dans les années 1960, ont semblé confirmer la piste), le Mexique, l’Antarctique et le large de Cuba. Où ai-je encore fourré mon continent, merde ?

Source photo : Giphy

6. Une ville enfouie au large de Cuba

Une mission qui menait des fouilles sous-marines dans les eaux territoriales cubaines a mis à jour en mai 2001 l’existence de pierres anciennes dont la disposition rappelait celle d’une ville immergée. Le responsable de la mission a immédiatement insisté sur la symétrie des pierres retrouvées, laquelle impliquait que celles-ci aient été disposées par l’homme. Des missions supplémentaires ont été dépêchées pour pousser plus loin l’enquête. Les ruines pourraient être celles d’un ancien grand centre urbain. Mais, en réalité, personne n’en sait rien.

7. Les lampes éternelles des Egyptiens

Pour s’éclairer, les Égyptiens utilisaient des lampes à huile ou des torches. Mais ces outils laissaient des résidus sur les murs et les plafonds. Or, dans les tombeaux de la vallée des rois, souterrains, rappelons-le, on ne trouve aucune trace de résidu. Du coup, cela pose la question de la manière dont les tombeaux ont été construits. Sans lumière, ça paraît compliqué. Les artistes qui ont décoré les parois auraient-ils travaillé dans le noir ? Certaines théories ont invoqué un jeu de miroir, mais la distance qu’aurait dû parcourir la lumière pour atteindre les tombeaux est trop importante pour que cette idée tienne.

Plus surprenant, on a retrouvé dans certains temples des bas-reliefs représentant des outils qui sont assimilables à des ampoules électriques. Ces représentations vont de pair avec des descriptions de « lampes éternelles » que l’on retrouve abondamment dans la littérature antique, notamment chez Plutarque, et même dans la Bible.

De là à se demander si les Égyptiens avaient inventé l’électricité, il n’y a qu’un pas.

Source photo : Giphy

8. Les ruines sous-marines au large du japon

Des structures étranges, probablement construites par l’Homme, ont été découvertes au large d’Okinawa. Parmi ces découvertes, on cite une gigantesque arche dont l’assemblement rappelle les constructions incas, des rues pavées ou des escaliers. Du coup, certains ont commencé à envisager que la ville en question pouvait correspondre aux descriptions de Mu, continent légendaire souvent confondu avec l’Atlantide.

9. Mu

Décrit, comme l’Atlantide, à la façon d’un Eden pacifique, le continent-ville de Mu est supposé avoir sombré dans la mer il y a plusieurs milliers d’années. De nombreux auteurs se sont penchés sur la question de l’existence supposée de la cité, dont Hugo Pratt qui y a situé le dernier épisode, très onirique, de la saga mettant en scène son héros emblématique Corto Maltese.

10. La tombe mystérieuse d'Amphipolis

Des archéologues ont découvert à Amphipolis, en Macédoine antique, un tombeau d’une richesse inégalée. Plusieurs sphinx en décoraient l’entrée, et la construction du tombeau était d’une sophistication peu commune dans l’Antiquité hellène. L’appartenance des ossements retrouvés dans le tombeau sont un mystère. Compte tenu du luxe déployé dans la construction du tombeau, son occupant ne peut être qu’un personnage de sang royal, mais aucune piste sérieuse ne se dégage. De plus, les ornements de la tombe ne ressemblent en rien aux décorations habituelles retrouvées dans les constructions analogues issues de Grèce ancienne.

Crédits photo (creative commons) : w:Oscar Broneer

Moi j’ai dit bizarre ? Comme c’est bizarre.

Source : Listverse, Mystères du monde, Le Nouvel Obs