Route_de_campagne_près_Erveu_2014
Crédits photo (creative commons) : JLPC

Les grands espaces, les départementales et les ronces, ça vous marque une enfance. Au bout du compte, on devient tous d'honnêtes citoyens et des adultes responsables. Mais toi qui as grandi au milieu de nulle part, tu le sais, il y a des trucs qu'on ne pourra jamais t'enlever. Une jeunesse nourrie avec des grands shots de ruralité, ça ne s'oublie pas :

  1. Le verglas est ton ami
    Il suffisait d'une chaussée glissante assez matinale pour annuler le service des autocars. Que les citadins restent étudier entre eux, tu resteras boire du chocolat chaud toute la journée.
  2. Tu t'es toujours moqué des gens qui ont peur des insectes
    Quand on panique parce qu'on a une coccinelle sur la main, c'est que l'urbanisation est allée trop loin.
  3. Tu as passé ton permis à 18 ans et un jour
    Parce que le jour de tes 18 ans, c'était un dimanche.
  4. Avant de passer le permis, tu as vachement marché. Mais genre "vachement".
    Et après, plus rien, du tout. Tu avais assez marché pour toute ta vie.
  5. Tu ne t'es jamais posé la question des "jobs d'été"
    Ta première paie, tu l'as gagnée dans les champs, tu viens d'une terre où on a toujours besoin de bras.
  6. Tu as longtemps cru que "les Parisiens" étaient tous les gens qui n'habitaient pas dans ton département
    Après, tu es allé à Paris, et tu t'es rendu compte que les vrais Parisiens sont beaucoup plus cons en fait.
  7. Tu es capable de nommer toutes les familles à des kilomètres à la ronde de là où tu as grandi
    Alors que t'es pas foutu de retenir les sept principales de Game of thrones.
  8. Tu es contre les éoliennes
    D'ailleurs, tu es contre plein de trucs, le vrai rebelle grandit à la campagne.
  9. Tu as eu une mobylette et tu lui avais ajouté un pot Bidalot
    Ou un pot Ninja, selon les écoles.
  10. Tu ne piges pas le concept de "pelouse interdite"
    Et c'est toi qui as raison, c'est complètement con d'avoir une pelouse et de ne pas marcher dessus.
  11. Ton adresse, c'était juste un mot, sans numéro
    Genre "Le Val du Puits" ou "La Butte". Mais avec un code postal bien velu.
  12. Tu peux t'endormir malgré l'aboiement d'un chien dans le quartier
    Ou d'un coq. Mais pas avec le bruit de la circulation.
  13. Tu as mangé tes premiers sushis après ta majorité
    Pareil pour les kebabs.
  14. Pour toi, un vrai commerçant, ça passe dans la rue en klaxonnant
    Ça ne reste pas le cul vissé derrière un comptoir à attendre le chaland.
  15. Tu as pris l'habitude de dire bonjour aux gens
    Quand on arrive en ville, ça se perd vite cette habitude...
  16. Tu n'as jamais glandé à la sortie du collège avec tes potes
    Parce qu'il fallait choper le car. Du coup, tu ne faisais pas de shopping, tu économisais ton argent de poche, et tu as très vite commencé à le dépenser en commandant des monaco au bar de ton bourg... Saloperie de car scolaire...
  17. Tu as mis des années à te faire un prénom
    Pour les gens de chez toi, tu a longtemps été "le fils à Machin" ou "la petite-fille de Truc" (pour peu que Machin ou Truc aient été des commerçants du village).
  18. Tu as déjà été privé d'eau et d'électricité pendant 10 jours
    La tempête de 1999 ou l'ouragan de 1987, tu t'en souviens comme si c'était hier.
  19. Tu passais ton temps dans un abri-bus avec ton gang
    Et tu appelais ça "le QG".
  20. Tu avais ta propre balançoire
    Et personne ne venait s'incruster chez toi pour y jouer puisque chacun avait la sienne.
  21. Tu avais une cabane
    UNE PUTAIN DE SUPER CABANE!
  22. Tu as conduit un tracteur avant d'être majeur
    Tu réalises aujourd'hui à quel point c'est cool de conduire un truc qui a des roues plus grandes que toi.
  23. Tu as déjà mangé ce truc :
    10309195733_b6e829f3e6_z
    Crédits photo (creative commons) : myri_bonnie
  24. Tu pouvais jouer sur la route sans aucun risque
    Ce qui était un peu con puisqu'il y avait des champs tout autour.
  25. Tu sais faire la différence entre une odeur de fumier, de purin ou de lisier
    Les Inuits ont 50 mots pour dire "neige". En campagne, on est précis sur tout ce qui est excréments d'animaux.
  26. Tu as appris à fabriquer un arc avant ton 5ème anniversaire
    Et tu as tiré à la carabine avant d'avoir ton brevet des Collèges.
  27. La Fête de la musique avait lieu le 20 juin
    Voire le 19 juin pour les super-petits bleds.
  28. Tu pouvais voir les étoiles briller dans le ciel sans AUCUN lampadaire
    Mais tu n'en avais absolument rien à foutre.
  29. Et vos brillants commentaires...

  30. Les soirées à la salle des fêtes du village finissent TOUJOURS en baston (merci Thomas)
    Tout ça pour une histoire clopes ou de regards vers ta copine qui n'est même plus ta copine en plus.
  31. On allait à la rivière pour se baigner et on faisait des barrages (Merci Gaelle & Antonin)
    DEs barrages qui ne marchaient pas mais des barrages quand même.
  32. Les animaux du voisin s'incrustait dans ton jardin (Merci Pascale)
    Et tu leur faisais "gentiment" comprendre que c'était pas chez eux.
  33. Quand tu croisais un tracteur sur la route il fallait te mettre sur le côté pour le laisser passer
    Et faire attention de ne pas tomber dans le fossé.(Merci Thomas)
  34. Tu t'es déjà fait courser par un fermier / agriculteur en colère (Merci Enora)
    Un fermier qui manquait d'humour visiblement.
  35. Ton petit copain est le meilleur ami de celui de ta meilleure copine...
    Qui a un frère qui sort avec une autre de tes copines qui est la nièce du fiancé de ta cousine. (Merci Béatrice)
  36. Tu as fait le plein dans la station du village
    Où l'essence coûte 10000€ le litre. (Merci Thomas)
  37. Tu pouvais laisser ta maison et ta bagnole ouvertes sans prendre aucun risque (Merci Thomas)
    Ou disons "moins" de risques.
  38. Tu t'es déjà blessé avec des clôtures
    Quand elle était électrique ou pire encore, en barbelé. (Merci Emma)
  39. La nuit, il n'y a pas de bruit
    Sauf les voitures sur la départementale qui passe au loin. (Merci Samantha)
  40. Ton école (quand elle était ouverte) pouvait aussi faire office de Mairie (Merci Michel)
    Et au besoin de dépôt de pain aussi. De presque tout en fait.
  41. Le cinéma ? C'était une fois par mois dans la salle des fêtes
    C'était même tellement rare que c'était LA sortie du mois (merci Heidi)

On attend les tiens en commentaires. Et allez, on se dépêche, tu vas manquer le car.

Si tu ne te reconnais dans aucun de ces points, c'est peut-être qu'en fait tu es de Paris. Ou que depuis tu as déménagé...

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :