une-avion
Montage photo : Topito

Chaque jour débute avec son lot de révélations sur le mystérieux Boeing 777 disparu entre Kuala Lumpur et Pékin. Des faux papiers, des téléphones qui sonnent, tout semblent s'aligner pour alimenter les plus grosses théories du complot, que ce soit un plan fomenté par des terroristes particulièrement équipés ou par des gouvernements dont on cherche encore l'intérêt (mais on va trouver). Et les bonnes théories ne manquent pas :

  1. L'avion aurait été volé, caché et servirait à un attentat prochainement
    C'est la théorie avancée par plusieurs médias : apparemment, les terroristes trouvent que c'est devenu compliqué de détourner un avion avec les couverts en plastique des vols réguliers, ils ont donc décidé de mieux préparer leurs attentats en chourant directement un avion de ligne. Pourquoi ils ne piquent pas directement un missile, ce ne serait pas plus simple ?
  2. L'avion aurait été détruit par erreur par un missile américain
    Quand un truc disparait, on pense toujours à une bavure d'un chasseur américain. Personne ne dit jamais "l'avion a été abattu par erreur par un Rafale". Nous aussi on sait faire des bavures! Merde!
  3. L'avion se serait crashé sur une île peuplée d'ours polaires et de scientifiques du projet Dharma
    Les enquêteurs sont en train de visionner les 6 saisons de Lost pour comprendre. Bon courage les mecs.
  4. L'avion aurait accéléré à plus de 88 miles par heure (la connerie)
    Il est donc dans le futur, en 2015, les passagers sont en train d'apprendre à maitriser le hoverboard.
  5. Les passagers auraient voté, et 95% ont décidé de rejoindre la Russie
    Ça commence à aller trop loin cette impunité de Poutine!
  6. L'avion n'aurait jamais existé
    la Malaisie n'a jamais eu de Boeing. C'est un peu comme si la France disait "ah ouais, on a un deuxième porte-avion nucléaire finalement... mais là, présentement, on l'a égaré."
  7. La Malaisie n'aurait jamais existé
    C'est un ÉNORME complot cette histoire.
  8. L'avion se serait posé sur la Lune
    C'est la fine fleur de la presse britannique qui l'affirme :

    plane
  9. Toute cette histoire ne serait qu'une vaste publicité pour Malaysia Telecom
    Dans une semaine, on verra des affiches vantant le réseau local, "Les enquêteurs ne vous trouvent pas, mais Malaysia Telecom peut faire sonner votre téléphone". C'est sur que Free ne peut pas en dire autant.
  10. C'était la première tentative de looping d'un Boeing 777
    C'était aussi la dernière.
  11. (bonus) L'hypothèse Gignac
    gignac-1

Et vous, vous pensez que c'est louche cette histoire ?

Crédit photo : Ting Chen