Ça y est, tu es bientôt à la fin de ta grossesse, c’est la dernière ligne droite avant l’accouchement, et même si tu dis toujours que tu adores ton job, tu attendais ce moment avec une impatience non dissimulée. Parce que le taf c’est sympa hein, mais rester chez toi à pouponner pendant que les autres bossent, c’est pas mal non plus, arrêtons de nous mentir.

1. Tu ne vas plus voir tes collègues de boulot

Alors oui ok, y’en a quelques uns que tu aimes bien, mais globalement ça ne va pas te manquer de ne plus voir leur tête pendant des mois. Peut-être même que tu seras contente de les retrouver à la fin de ton congé maternité, même si en vrai, on y croit pas trop.

2. Tu ne vas plus te lever le matin

Du moins si, tu vas te lever, mais quand tu en auras envie, pas parce que le réveil sonnera cinq jours sur sept à 6h45. Tu pourras glander sous la couette en imaginant tes collègues être derrière leur ordinateur, l’haleine chargée parce qu’ils ont encore oublié de se laver les dents avant de partir de chez eux, pendant que toi tu glanderas pépouze sur Netflix, sans culpabilité. Bon après, t’auras un bébé qui t’empêchera carrément de dormir nuit et jour, alors autant en profiter avant.

3. Tu vas pouvoir passer ta journée en pyjama

L’intérêt principal d’être en congé mat est quand même de pouvoir glander toute la journée en attendant l’arrivée du divin enfant. Et dans ce cas, il n’y a absolument aucune utilité à s’habiller, autant passer sa journée en pyjama moute-moute en bouffant des céréales à même le paquet.

4. Tu vas éviter toutes les réunions brainstorm de merde

Tu sais, ces fameuses réunions où vous êtes tous enfermés dans la même pièce avec du café froid et des bouteilles d’eau tièdes, à vous demander ce que vous pourriez faire pour améliorer l’avenir de la boite ou comment trouver des nouveaux clients. Bah tu t’en fous, t’es pas là et c’est tant mieux.

5. Tu vas bouffer autre chose que des sushis le midi

Ou d’autres trucs que des kebabs, des sandwichs, des plats préparés Picard ou une salade sans goût de la boulangerie du coin. Tu vas pouvoir manger ce qu’il y a dans ton frigo, tu vas pouvoir cuisiner, le tout en matant Desperate Housewives sur M6, pépouze.

6. Tu vas pouvoir rester en tongs

Tu le sais, mettre des chaussures fermées à 8 mois de grossesse, ça demande un effort que tu as de plus en plus de mal à fournir. L’avantage du congé mat’, c’est que tu peux rester en tongs sans jugements, tes petites saucisses cocktails qui te servent d’orteils à l’air, au calme.

7. Tu ne vas plus entendre Josie de la compta raconter son week-end

Et te dire à quel point son mari est charmant parce qu’il a bien voulu l’emmener en week-end au Touquet sur un coup de tête. Déjà Josie, on sait que ton mari s’est barré avec sa secrétaire il y’a deux ans et qu’il y a moyen que ce que tu racontes soit du mytho, et en plus on s’en fout royalement.

8. Tu ne prendras plus le métro aux heures de pointe

Tu sais, les fameuses heures où tu as l’impression d’être la sardine de trop dans la boite, celles où tu peux compter avec précision le nombre de personnes qui n’a pas pris de douche le matin ou oublier de mettre du déo, celles où on voit ton énorme ventre mais où on ne te laisse pas de place assise.

9. Tu ne devras plus te retenir de vomir à cause des odeurs d’aisselles de ton boss

Même si tes nausées du début de grossesse ont un peu disparues, tu n’arrives toujours pas à te faire à l’odeur particulièrement prononcée de ton boss qui adore s’accouder au dessus du dossier de ton siège pour te parler, laissant l’odeur glisser sournoisement dans tes narines sensibles.

10. Tu ne videras plus le distributeurs à chaque fringale

Parce qu’au boulot, il n’y a rien d’autre à bouffer, et que honnêtement c’est vachement dur de résister dans la vie de tous les jours à un KitKat, mais encore plus quand on est enceinte. En étant chez toi au moins, tu pourras tenter de limiter les tentations, c’est déjà pas mal, non?

Et vous, c’est quoi les trucs qui ne vont pas vous manquez quand vous serez en congé mat ?