C’est tous les ans : on la reconnaît parce que c’est l’occasion de sortir Jack Lang du placard à naphtaline pour l’exhiber sur les plateaux télé. C’est tous les ans et, tous les ans, on se fait avoir. On part dans une errance qui ne terminera jamais à la recherche d’une énième reprise de Tainted Love ou de la Bombe humaine. On y part sans conviction, on en revient vidé de tout, et l’an prochain, ce sera pareil.

1.

Crédits photo : TOPITO

2.

Crédits photo : TOPITO

3.

Crédits photo : TOPITO

4.

Crédits photo : TOPITO

5.

Crédits photo : TOPITO

6.

Crédits photo : TOPITO

7.

Crédits photo : TOPITO

8.

Crédits photo : TOPITO

9.

Crédits photo : TOPITO

10.

Crédits photo : TOPITO

La bombe humaine, c’est toi, elle t’appartient.