Quand on est connu, on est exposé au jugement du monde entier. On se prend des scuds, on se fait emmerder, on reçoit des messages de haine. Et parfois, on en reçoit 2000 par jour et ça fait un peu trop, alors on est triste et mal et on a envie de ne plus se taper tout cet enfer. C’est du harcèlement. Même à distance. Même contre des gens connus. Ils ont un cœur, les gens connus.

1. August Ames

L’actrice pornographique August Ames s’est suicidée la semaine dernière. Elle avait 23 ans ; peu avant son suicide, elle s’est retrouvée au coeur d’une polémique maousse sur Twitter après avoir publié un tweet dans lequel elle se scandalisait qu’on lui propose de faire une scène avec un acteur qui faisait également du porno gay ; en cause, une question de système de protection des IST, pas d’homophobie. Mais ce tweet maladroit a donné lieu à un déferlement de messages haineux accusant l’actrice d’homophobie alors même qu’elle est elle-même bisexuelle. Un harcèlement en règle qui a fait totalement craquer August Ames, laquelle a mis fin à ses jours – sans doute aussi pour d’autres raisons, faut pas déconner, mais quand même.

Crédits photo (creative commons) : Gary

2. Adele

Après avoir annoncé la naissance de son gosse, Angelo, Adele s’est pris une flopée de tweets d’une immense violence, du genre : « Adele a eu un bébé : est-ce qu’il est gros et paralytique ? Il faudrait le tuer tout de suite ! » ou encore : « Adele était enceinte ? Je croyais qu’elle était juste grosse. » Le tout retweeté des milliers de fois.

3. Nicki Minaj

En 2012, Nicki Minaj a décidé de quitter Twitter parce qu’elle était littéralement envahie de messages insultants après la sortie de son album. Comme elle l’a dit avant de supprimer son compte : « C’est beaucoup pour une seule personne. Salut et allez bien vous faire foutre ». Clair.

4. Kylie Minogue

En 2013, Kylie Minogue a commencé à se faire harceler par un dingue sur Twitter qui lui envoyait des messages vraiment bizarre à longueur de journée. La chanteuse est allée déposer plainte à la police à partir du moment où ces messages dérangeants ont commencé à arriver par le courrier, signe que la personne avait son adresse. Flippant.

Crédits photo (creative commons) : Renan Katayama

5. Leslie Jones

L’actrice Leslie Jones a été victime d’une centaine de messages racistes et de menaces de mort en 2016. Héroïne du remake féminin de Ghostbusters qui a polarisé toute la fachosphère américaine, l’actrice s’est retrouvée en première ligne et a fini par désactiver son compte – jusqu’à ce que le patron de Twitter ne la rassure et s’occupe des comptes incriminés. Le truc a pris de telles proportions qu’un # a été créé pour soutenir Leslie Jones, #IStandWithLeslie, et que les messages de soutiens de personnalités ont afflué.

6. Ed Sheeran

Ed Sheeran a décidé de ne plus utiliser Twitter en raison du déferlement de haine qu’il recevait à chaque nouvelle connexion. Le chanteur a expliqué qu’à chaque fois qu’il ouvrait son compte, il était envahi de notifications de messages haineux, moqueurs, odieux. Sensible à tout ça, Ed Sheeran a donc décidé de ne plus s’y exposer inutilement.

7. Christophe Willem

Saoulé de se taper des critiques et des injures, Christophe Willem a annoncé qu’il comptait quitter Twitter (avant de ne pas le faire finalement mais d’y être beaucoup moins actif. La haine qu’il recevait commençait à peser sur son bien-être. Willem a notamment expliqué qu’une personne lui envoyait jusqu’à 200 tweets de haine chaque jour depuis différents comptes (jusqu’à 250).

8. Lily Allen

Déplorant que son fil d’actualité ne soit envahi que des commentaires racistes, misogynes et stupides, Lily Allen a fini par quitter Twitter, elle aussi, pour ne pas continuer à s’exposer à la lie humaine.

Crédits photo (creative commons) : Markus Hillgärtner

9. Anne-Sophie Lapix

Quand elle a pris les rênes de Mots croisés, en 2014, Anne-Sophie Lapix a découvert l’affreux monde du commentaire politique haineux. Tous les bords ont commencé à la prendre à parti en l’accusant d’être partisane, sur Twitter. « Quel déferlement de haine, on en prend en permanence plein la gueule de la part de gens qu’on ne connaît pas ! » Si elle n’a pas quitté Twitter, Lapix essaie de ne plus s’y exposer trop.

10. Laurence Boccolini

Après avoir émis des doutes sur le bon goût d’une caméra cachée de TPMP orchestrée par Hanouna, Boccolini s’est attiré les foudres des fanzouzes du grand débile qui se sont mis à lui envoyer des centaines de messages haineux sur Twitter. Du coup, la présentatrice a décidé d’arrêter les frais et de se retirer du réseau social pour une durée indéterminée.

Le cyber-harcèlement est un harcèlement comme les autres. Vous avez vu comment on dénonce trop ?

Sources : The Telegraph, The Sun, 20 minutes, Potins.net