Les grandes figures féminines courent pas les rues dans nos bouquins d’histoire à part les inconditionnelles Jeanne d’Arc, Maire-Antoinette et Simone Veil… Mais ouf, sachez qu’en fait les gonzesses ne se sont pas tourné les pouces depuis le début de l’humanité et que beaucoup d’entre elles mériteraient un peu plus de considération dans l’enseignement scolaire.

1. La Galana

Autrement appelée Juana Galán, cette combattante durant la guerre d’indépendance espagnole s’est battue contre la cavalerie française qui essayait de franchir la commune de Valdepeñas alors qu’elle n’était âgée que de 20 ans. On la considérait alors comme la femme la plus avertie de la ville grâce à son emploi stratégique au sein de la taverne du village.

2. Shirley Chisholm

C’est ni plus ni moins la première femme noire élue au Congrès qui a représenté New-York durant 14 ans. Elle s’est également présentée aux élections présidentielles américaines en 1972 mais a été battue par l’autre candidat démocrate Georges McGovern lui-même battu par Nixon. Obama avant l’heure quoi.

Crédits photo (creative commons) : Adam Cuerden

3. Sybil Ludington

Super badass de la guerre d’indépendance américaine elle est surtout connue pour avoir repoussé les britanniques (ta mère. ALLEZ C’EST TOUT POUR MOI) en alertant à temps les forces coloniales américaines à seulement 16 ans.

Eh oui… c’était une statue de bronze et non un être humain, ce qui l’aurait possiblement aidé dans sa chevauchée nocturne.

4. Nellie Bly

Cette journaliste américaine (Elizabeth Jane Cochrane de son vrai nom) du début du XXème siècle a été d’une part précurseuse dans le journalisme d’investigation mais a surtout été la première femme à faire un tour du monde en solo en 1889, et ceci en 11 minutes, 14 secondes, 7 jours et 6 heures (dans le désordre).

5. Triêu The Trinh

Celle qu’on nomme aussi la « Jeanne d’Arc vietnamienne » a vécu de 225 à 248 alors que le Vietnam était sous l’emprise de l’empire chinois. Elle a pourtant défendu à l’âge de 23 ans à trente reprises son village contre le royaume de Wu et ainsi délivré toute une région du nord du pays.

6. bell hooks (sans majuscule siouplaît)

C’est le pseudonyme qu’a choisi Gloria Jean Watkins, figure de proue du féminisme noir américain. Elle reprend les thématiques d’intersectionnalité (en gros résumé, c’est quand tu subis non seulement le fait d’être une femme mais aussi celui d’être noire et en plus celui d’être lesbienne) théorisées par Kimberlé Crenshaw. Elle a ainsi écrit de nombreux ouvrages sur les rapports entre classe, genre et race (au sens sociologique du terme ON RESTE STABLE).

7. Rumiko Takahashi

Si tu es fan de mangas et que tu ne connais pas son nom c’est un peu comme si tu était fan de forêt mais que tu savais pas ce que c’est qu’un arbre (comparaison approuvée par le syndicat des comparaisons pourries). Rumiko Takahashi à qui l’on doit entre autre Ranma ½ et Inu-Yashaest tout simplement la dessinatrice la plus lue sur terre avec 100 millions d’exemplaires vendus toutes œuvres confondues.

8. Anna et Carrie Fisher

OK elles n’ont rien à voir. L’une est la première astronaute américaine à être allé dans l’espace en 1980, l’autre nous a quitté depuis peu et on est trop triste et on l’aimait beaucoup aussi donc on a trouvé un moyen de l’insérer dans ce top, parce que de toute façon Carrie Fisher est une figure incontournable point final. Je rappelle toutefois que Anna Fisher n’est pas la première femme à décoller de la Terre, elle a été largement précédée par la cosmonaute soviétique Valentina Terechkova en 1963.

9. Maud Wagner

En 1907, la circassienne Maud Wagner est aussi la première femme tatoueuse des Etats-Unis. Et ceci des décennies avant l’invention du mot « punk » ce qui est vraiment super punk.

Crédits photo (creative commons) : The Plaza Gallery, Los Angeles

10. Gertrude Ederle

Première femme (du moins connue, parce que si ça se trouve plein de gens l’avaient fait avant en loucedé) à avoir traversé la Manche à la nage en 1926 en 39 minutes. Et 14 heures.

Crédits photo (creative commons) : Bundesarchiv, Bild 102-10212 / Unknown / CC-BY-SA 3.0

Sans compter toutes les anonymes dont les actes courageux ne sont pas restés gravés dans l’histoire. Il va sans dire qu’on pourrait allonger cette liste à gogo.Et sinon, le mieux c’est aussi de jeter un œil à ce joli livre de Pénélope Bagieu (qui devrait elle aussi être enseignée à l’école).

Sources : Up Worthy

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :