Avoir des rapports sexuels c’est bien. Enfin, c’est bien… Non, si les rapports sexuels sont pas biens, c’est pas bien… et puis c’est pas pas bien de ne pas avoir de rapports sexuels non plus. Ce qui est bien c’est d’avoir des rapports sexuels biens. Voilà. Et dans cette conjoncture, il y a des jours plus propices à une sexualité épanouie que d’autres.

1. Le lundi pour nous remonter le moral en commençant la semaine

Avantage à niquer le lundi : bah c’est pas parce qu’on commence la semaine qu’il faut se laisser abattre les gars. Allez on y croit, on est vaillant on est fort, on croit en soi.

Inconvénients : lundi c’est Netflix, ntm.

Position recommandée : debout contre un mur (ça t’apprendra espèce de malpoli).

Source photo : Giphy

2. Le mardi parce qu'entre nous on n'a que ça à foutre

Avantage à niquer le mardi: rien à la télé, rien au cinoche, et puis bon vue que ça fait 24h qu’on n’a pas niqué à la limite bah du coup on n’a qu’à reniquer.

Inconvénients : mardi c’est ravioli ?

Position recommandée : missionnaire classique comme papa dans maman (ou papa dans papa ou maman dans papa ou maman dans maman, c’est vous qui décidez, plus on est de fous plus on rit).

3. Le mercredi parce que le mercredi c'est jour de nique

Avantage à niquer le mercredi : c’est le milieu de la semaine et franchement ça fait plaisir.

Inconvénients : y’a Pascal le grand frère sur C8, ça fait trop chier de louper…

Position recommandée : Andromaque.

Source photo : Giphy

4. Le jeudi parce que c'est bientôt la fin de la semaine

Avantage à niquer le jeudi : la fin de semaine approche mais on reste encore dans une forme d’activité qui suppose une certaine forme de concentration neuronale. Le sexe est donc joyeux mais professionel comme on dit dans le jargon.

Inconvénients : on est tenté de faire du sexe tard, mais attention il ne faut pas oublier que le lendemain il y a école ! (enfin par « école » je veux dire « travail » parce que si je m’adressais à des enfants de 8 ans, je pourrai aller en prison).

Position recommandée : un soixante-neuf scolaire.

Source photo : Giphy

5. Le vendredi parce que c'est enfin la fin de la semaine

Avantage à niquer le vendredi : c’est le ouikende puté trop envi d’ken yaboubay yaboubay.

Inconvénients : t’es bourré mec, reste stable.

Position recommandée : levrette festive.

Source photo : Giphy

6. Le samedi parce que c'est le week-end c'est la fête

Avantage à niquer le samedi : le samedi on est dans un carrefour temporel et sexuel idéal. Encore porté par l’énergie de la semaine et les festivité du week-end, on est en pleine possession de ses moyens.

Inconvénients : on a une fâcheuse tendance à être un peu trop présomptueux et à manquer de patience.

Position recommandée : un bon marteau piqueur qui se la pète un peu.

Source photo : Giphy

7. Le dimanche parce que quand même c'est la fin du week-end

Avantage à niquer le dimanche : on est souvent encore un peu fatigué, l’esprit embrumé par la probable cuite qu’on s’est tapé la veille (même si entre nous les gens qui se tapent des cuites le samedi sont vraiment des tocards), le sexe apparaît alors comme une activité salvatrice qui permettra de se purger de ses toxines.

Inconvénients : tu sais pas si tu as envie de niquer ou de dégueuler.

Position recommandée : petites cuillères.

Source photo : Giphy

Bon bah voilà, il ne vous reste plus qu’à faire votre choix.