Faire du sport, c’est chiant. Niquer c’est sympa. Alors pour mêler ces deux activités en oubliant tes larmes de souffrance parce qu’elles sont remplacées par des larmes de plaisir, voici une sélection savamment élaborée par notre équipe de recherche pour niquer tout en faisant du sport et inversement multiplié par deux divisé par trois au carré.

1. Le coup classique de la nique en position verticale

Faire l’amour debout c’est s’assurer un cul en béton sans trop d’effort. Le défi consistant principalement à ne pas se reposer sur un mur mais à remuer sa partenaire par la seule force de ses bras et de ses reins. Si tu es cardiaque, c’est une position qui peut s’avérer dangereuse, en revanche c’est pratique pour démontrer ta puissance corporelle.

Nombre de calories perdues : 504

2. Le tendre amant

Bon cette position s’appelle comme ça mais tu peux aussi lui donner un autre nom si ça te chante comme par exemple « naissance de papillon » ou « vendanges ». La position complexe consiste à se faire téter le bouton de rose (quand on est une zouze) dans une position arquée rappelant un pont tandis que ton ou ta partenaire se la coule douce en position assise. Dans ce cas là, un seul des deux bossera ses abdos, il faut donc penser à alterner pour préserver l’équilibre abdominal du couple.

3. Le marteau piqueur

Cette position n’a rien à voir avec une fulgurante envie de péter un morceau béton, en fait comme sa morphologie l’indique elle reprend surtout la mouvement du divin outil avec une femme tête en bas, tandis que l’homme est debout et que leurs deux parties génitales se pénètrent par l’opération du saint esprit. Une position sportive mais pas forcément pratique surtout si on est sujet à des maux de dos.

Nombre de calories perdues : 512

4. Le cerf en rut

Pour les sportifs blasés qui se sont lassé de niquer debout tellement c’est facile pour eux, ils peuvent repousser les limites de l’impossible et opter pour cette position franchement peu commode. Le partenaire pénétré est porté de dos par le partenaire pénétrateur qui le tient en position de jambes pliées un peu comme s’il était en position fœtale mais verticalement et en hauteur. Autant dire que si on n’a pas quinze ans de culturisme dans les bras, c’est à peu près inenvisageable.

Nombre de calories perdues : 632

5. L'antilope

Petite variante de la position debout classique où la femelle a le culot de se pencher en arrière accentuant ainsi son poids cette connasse. En revanche c’est conseillé pour une pénétration plus profonde et pénétrante, comme un poème de Verlaine.

Nombre de calories perdues : 423

6. L'union de l'abeille

Ni miel, ni ruche, ni pollen dans cette affaire. En revanche beaucoup de muscles, de souffrance et une larme de malaise. Il s’agit donc de disposer l’élément pénétrateur sur un rebord de lit (ou un rebord de baignoire, ou un plan de travail de cuisine, ou un banc de métro) et l’élément pénétré au dessus, de dos, dans une position proche de Regan McNeil dans l’Exorciste. Attention, un seul faux pas dans cette performance peut causer la mort par asphyxie.

Nombre de calories perdues : 451

7. L'arbre à fruit

Bon alors pour ce coup-là sortez vos calculettes car c’est assez compliqué. La femme est sur le dos pour la partie haute de son corps puis sur le côté à partir de son bassin avec une jambe projetée sur le côté. L’homme profite qu’elle soit dans cette position hasardeuse pour glisser son sexe dans l’ouverture prévue à cet effet, il est donc sur les genoux, le regard ardent, les poignées d’amour gonflées de désir face à sa partenaire au bord de l’évanouissement (la position peut en effet causer des malaises).

Nombre de calories perdues : 368

8. La posture de l'enclume

Sorte de missionnaire amélioré, compatible pour couple hétérosexuel comme homosexuel : celui qui pénètre ne change pas grand chose à sa petite routine, tandis que celui qui est pénétré rabat ses jambes en arrière et les dispose de part et d’autre du cou de celui qui pénètre. Les jambes étant partiellement vacantes elles peuvent alors remuer comme celles d’un poulet secoué, ce qui peut séduire les amateurs de gallinacés.

Nombre de calories perdues : 541

9. La levrette

Bah oui, les classiques ne sont pas à oublier dans cette vaste histoire d’activité sexualo-sportive, et la levrette joue elle aussi un rôle fondamental dans la perte de calories, mais rien à voir dans la perte d’amour propre.

Nombre de calories perdues : 426

10. Le missionnaire dans une salle de sport

Il est en effet possible d’adapter les positions sexuelles de base avec des outils de musculation. Ainsi le missionnaire peut se pratiquer avec des altères ou des kettlebell ou encore une medicine ball, le tout sur un rameur ou un twist & shape. Il faut simplement avoir un peu de bon sens et une bonne paire de couilles.

Nombre de calories perdues : 1253

Testé et approuvé par la rédaction.

Sources :

Elle