Faire une soirée ça peut être très sympa comme ça peut être l’enfer. L’angoisse des premiers invités. Le malaise du manque de conversation. La désinhibition due à l’alcool. Les premiers sursauts de nausée. Tout ça pour finir avec les yeux vitreux, la peau grasse et la bouche sèche dans une gueule de bois qui te fera très certainement regretter tous tes faits et gestes de la soirée. Pour plus de compréhension, nous vous avons fourni ici des illustrations de haute qualité pour mieux vous plonger dans ces étapes de l’alcoolémie ravageuse.

NDRL : la lecture de ce top sur téléphone peut rendre difficile le déchiffrage des textes contenus dans les images. N’hésitez pas à le lire sur ordinateur ou sur Minitel.

1. 18 h : te préparer pour faire la fête

Il est un peu trop tôt mais un peu trop tard aussi pour entreprendre une autre activité, alors autant commence à se mettre sur son 31. Qui sait, peut-être ce soir rencontreras-tu ton ou ta futur.e fiancé.e ?

2. 20h : tu attends depuis 2 heures seul.e chez toi parce que tu veux pas arriver trop tôt

On te l’a dit bordel, c’était trop tôt de commencer à se pomponner à 18h. Maintenant t’es comme un con en train de poireauter sur ton lit pour faire genre tu n’arrives pas à l’heure alors qu’on sait très bien que tu arriveras de toute façon le premier.

3. 20h12 : DING DONG !!!!!!

La personne qui t’a invité est un peu surprise de te voir. Visiblement, elle avait oublié. Ou n’était pas au courant. Mais c’est pas grave, tu es le bienvenu ! Plus on est de fous plus on mange de riz comme disent les gens qui aiment manger du riz.

4. 20h12 à 22h30 : galèrer pour trouver des sujets de conversation avec les deux autres invités arrivés en même temps que toi

Tu n’es pas encore assez ivre pour être à l’aise avec ces gens. Mais tu es tout de même assez ivre pour comprendre que tu ne veux pas être à l’aise avec ces gens.

5. 22h30 à minuit : première phase de "j'ai la tête qui tourne"

Et voilà. Tu as bu comme un trou pour te donner une contenance. Ça a pas loupé. Maintenant tu commences à être sérieusement bourré. Heureusement, comme tu n’as rien mangé, tu n’as rien à vomir. Tu as encore des chances de sauver ton honneur.

6. Minuit à 1h : le début de la désinhibition

Tu te dis que danser c’est le meilleur moyen de faire passer sa gerbe. C’est pas faux. A condition qu’il y ait de la musique.

7. 1h à 2h : chanter sur des chansons de Disney

Enfin ça c’est pour les autres gens de la soirée. Toi, ton répertoire semble un tout petit peu foireux, tu commences à faire sortir tout le monde de sa zone de confort.

8. 2h à 3h : dégueuler dans les escaliers et pisser dans les boîtes aux lettres

Après t’être fait virer de cette soirée parce que tu as sorti un digestif du placard sans demander à tes hôtes et que tu as fait tomber la bouteille qui s’est pétée en mille morceaux sur le sol, autant te débarrasser du reste de dignité qui te permet encore de tenir debout.

9. 3h à 7h : le trou noir

… y’a kékun ?

10. 7h : rentrer chez toi, bouffer un paquet de lardons crus et parler à ton reflet dans le miroir

La boucle est bouclée.

Ce top a été illustré par moi, si le logiciel Paint vous procure des excitations sexuelles, vous pouvez en retrouver sur ce compte @NotrePaintQuotidien