Le monde change. Et pas toujours en bien. La faute à qui ? À l’homme bien sûr, qui a déréglé pas mal de trucs depuis l’invention du feu et celle de la roue (enfin, plutôt dernièrement mais bon…). Du coup, certains endroits du monde sont carrément amenés à disparaître. Des régions entières vont changer de manière drastique à moins d’un miracle et il faudra bien s’adapter. Mais quelles régions en particulier ? En voici 10, qu’on vous conseille de visiter de toute urgence avant qu’il ne soit définitivement trop tard. Et d’ailleurs, saviez-vous que le fait de visiter en priorité ce genre de lieu menacé porte un nom ? Il s’agit du doom tourism…

1. La Grande Barrière de Corail (Australie)

C’est un endroit absolument merveilleux. De l’eau turquoise, des espèces de poissons par milliers, du corail fabuleux… Enfin, ça c’était surtout avant car 50% du récif a carrément disparu au cours de ces 27 dernières années. On estime que si les choses ne s’arrangent pas, les dommages causés sur la Grande Barrière de Corail australienne seront irréversibles à l’aube des années 2030.

2. Le Glacier François-Joseph (Nouvelle-Zélande)

Les spécialistes sont formels : d’ici 100 ans, il ne restera rien de ce spectaculaire glacier, qui a déjà perdu 25% de sa superficie à cause du réchauffement climatique.

3. La Forêt Amazonienne (Amérique du Sud)

Même Sting n’a pas pu empêcher la déforestation massive. Cette forêt, qui se trouve actuellement sur le territoire de 9 pays (dont la France avec la Guyane) est gravement menacée. Plus que jamais d’ailleurs tant tous les facteurs semblent réunis pour qu’elle ait totalement disparu dans 50 ans. Oui c’est demain.

#citronsafran #jungle #selva #foretamazonienne #forêtamazonienne

A post shared by Citron Safran (@citronsafran) on

4. Komodo (Indonésie)

Les dragons de Game Of Thrones ont la côte. Ceux de l’île de Komodo beaucoup moins vu que pas grand monde ne se soucie de leur sort. Cela dit, dans le cas présent, ce ne sont pas eux les plus à plaindre. Non, ici, c’est le corail tout autour qui est menacé de disparition. Fini la plongée !

5. Le Parc National de Glacier (États-Unis)

Selon le président, le réchauffement climatique n’est qu’une fake news parmi d’autres. Pourtant, jadis, on pouvait admirer 150 glaciers dans ce superbe parc naturel. Aujourd’hui, ils ne sont que 25 et demain, d’ici 2030, il n’y en aura plus du tout. Un drame écologique qui impactera les animaux notamment, dont le grizzli, qui est de toute façon de retour dans le viseur des chasseurs depuis les dernières élections.

7. Le Mont Kilimandjaro (Tanzanie)

Le cas du Kilimandjaro est un peu particulier. Non, il ne va pas disparaître. Enfin, pas tout de suite. Par contre, le réchauffement climatique va lui mettre un sérieux taquet. En faisant fondre toute la neige qui recouvre son sommet notamment…

8. Le Taj Mahal (Inde)

C’est l’une des 7 merveilles du monde. Un mausolée à la beauté pénétrante qui est pour sa part menacé par le tourisme. Les experts estiment que si il ne ferme pas au public, le public en question aura sa peau dans les quatre ans. Les touristes qui contribuent donc au vieillissement prématuré du bâtiment, tout comme la pollution de l’air, celle des rivières… Sans oublier l’usure du temps qui a notamment fragilisé les parties en bois qui soutiennent la structure.

9. Le Pôle Nord

C’est la logique même : si la glace fond, un jour, le Pôle Nord ne sera plus du tout glacé, ni même recouvert de neige. Ce sera simplement une étendue de terre gigantesque, avec quelques lacs par-ci par-là. C’est moche.

10. Venise (Italie)

La ville qui a les pieds dans l’eau n’a jamais été aussi fragile. Oh certes, un système pour faire face à l’élévation du niveau des eaux est en cours d’installation, mais les spécialistes estiment qu’il sera impuissant quand ça va sérieusement empirer, affirmant par là que Venise est, quoi qu’on fasse, condamnée.

Et le pire, c’est que la liste est encore longue…