Les partiels c’est comme les temps de guerre (non, nous n’exagérons absolument pas), ta véritable nature ressort et on voit enfin qui tu es vraiment. A cette période de l’année, tu es donc susceptible de croiser d’autres personnes qui changent complètement de personnalité et qui deviennent pour certains bien relous.

1. Celle qui est sûre d'elle

Ce type d’étudiant ne fait pas de différence entre un partiel et un exercice de math qu’il a fait en 5ème. Elle relit vite fait son cours la veille mais est tellement douée qu’elle arrive à la zeub, et torche le devoir en 2 fois moins de temps que toi. Énervant.

2. Celui qui est persuadé que cette fois ça ne passera pas

Il stresse, fait stresser tout le monde, bien qu’il ait commencé à réviser cette matière 4 ans avant toi. Pourtant il se tapera un 20/20 et se verra offrir une machine à café Senseo en bonus pour « excellence suprême ». Très énervant.

3. Celui qui vit dans un autre monde

Il se rend compte 2 jours avant les examens qu’il est à la fac. Il ne sait pas où se trouve la salle, ni de quelle matière on parle. Il n’a pas de stylo, pas de feuille, pas de slip car il est sale. Original.

4. Celui qui est bourré

Même en période de partiel il faut se la coller, comme s’il avait signé une charte en début d’année qui dit qu’il doit avoir 3 grammes de façon constante. Malgré ce handicap, il n’aura que 2 matières à rattraper. Habile.

5. Celle qui fait tout son possible pour réviser le moins possible

Elle fait des calculs et des pronostics bidons sur ce qui risque de tomber et sur les valeurs des matières en coefficient. Elle cherche à optimiser ses révisions et à tout miser sur une ou deux grosses matières pour réussir. Nous sommes admiratifs.

6. Celui qui est un zombie

Sa vie se résume aux révisions. Ça fait 1 mois que tu ne le vois plus en cours et qu’il révise dans son lit au plus grand des stress. Il ne se rase plus, ne se lave plus, ne dort plus, et passe tout son temps à apprendre les cours qu’il n’a pas notés de l’année. Le jour des partiels, son cerveau est cramé, tout comme ses futures notes. Irréversible.

7. Celle qui vit à la BU

La BU est sa maison. En même temps, le chauffage y est gratuit, il y a un micro-onde, une machine à café, et tes potes studieux, alors c’est toujours mieux que dans ton 9m² tout pourri qui sent le rat mort. Efficace.

8. Celui qui révise la veille pour le lendemain

Comme au lycée, il ne glande rien de l’année et révise toujours ses cours la veille pour le lendemain. Technique payante une fois sur deux, il espère à chaque fois tomber sur la bonne seule matière qu’il connait. C’est quitte ou double. Pas gagné.

9. Celle qui cherche un sens à sa vie

Déprimée par les partiels, elle se demande constamment ce qu’elle fait dans cette filière et rêve de tout plaquer pour partir élever des chèvres dans les terres arides du Mordor, ou monter sa guinguette en Lozère. Ambitieux.

Si tu es étudiant et que tu ne te reconnais pas dans cette typologie c’est que tu es un grille-pain. Et si tu veux, tu peux aussi te procurer tous les accessoires indispensables pour les révisions réussies.