« Ouais bah forcément, le Vietnam c’est un peu plus dépaysant que la Belgique ou que l’Espagne, on n’avait pas besoin de toi pour nous en douter Einstein ! ». Oh la la, mais faut pas le prendre comme ça, hein. Certes, vous vous en doutiez, le Vietnam c’est dépaysant : l’Asie, les chapeaux coniques, toussa toussa. Pour autant, on parierait que vous n’avez pas forcément entendu parler de la mafia des vendeuses de beignets hanoïennes, ou que vous ne seriez pas mécontent de savoir comment s’écrit le mot « chien » avant d’aller au restau. Sait-on jamais. Top 10 des trucs qui pourraient vous marquer pour votre première fois dans le pays du dragon.

Principalement à Hanoï

1. Le scooter y est roi...

Imaginez une immense fourmilière (surchauffée) dans laquelle chaque fourmi serait sur un scooter. Multipliez ça par 10. Ajoutez 100. Et élevez le tout au carré. Vous voyez un peu le joyeux bordel ? Et bien vous êtes encore en dessous de la réalité.

Source photo : Giphy

2. ...et on peut en mettre, des trucs, sur un scooter (nom de dieu)

Le scooter fait office de scooter (bien vu), mais aussi… de voiture, voire même de monospace, et carrément de véhicule utilitaire. Il n’est pas rare de croiser un scooter avec une famille de 6 personnes agglutinées dessus. Ou avec 100 kilos de marchandises sur la selle… en plus de 2 mecs. Ayant chacun un enfant sur les genoux. Sur chaque genou. Enfin vous voyez le truc quoi.

Art of Transportation

3. Il faut réapprendre à traverser la rue

Au milieu de ce flot ININTERROMPU de 2 roues. D’autant qu’il y a très peu de feux et de passages piétons. Finalement c’est ultra fun, et on prend vite le coup. La technique est simple : il faut s’engager, doucement, mais sûrement, sans jamais s’arrêter ni reculer. Les véhicules, qui circulent tous très lentement, ajusteront tranquillement leur trajectoire pour vous éviter. Complètement irréel.

4. Un coup de klaxon n'a pas la même signification que chez nous

En France ça veut dire « Tu la bouges ta caisse connard ! ». Au Vietnam ça veut dire « Attention, je suis derrière et je vais passer ». Et à la lumière des 3 premiers points, vous comprendrez aisément que le klaxon est au cœur de la bande son du film.

5. Les vendeuses de beignets ont des méthodes de vente... discutables

Et il y a de fortes chances que vous vous fassiez avoir, au moins une fois. Les petites futées vont presque jusqu’à vous coller un beignet dans le bec, exigeant aussitôt de se le faire payer. Au prix fort évidemment. Et le pire c’est que c’est sans doute le seul aliment qui n’est pas bon dans tout le pays.

Dans l'ensemble du pays

6. On croit qu'on peut comprendre un peu leur langue (car l'alphabet est latin)...

En fait 1) on n’y pipe que dalle, et 2) ils ne pipent que dalle non plus quand on essaie de prononcer ce qu’on lit. Et puis 3) le vietnamien moyen ne parle pas un mot de français, ni même d’anglais. Donc 4) c’est donc toujours un joyeux bordel.

Source photo : Giphy

7. ...on essaie quand même, a minima, d'apprendre à lire le mot "chien" (pour être sûr de ne pas s'en faire servir)

Alors que clairement, ça n’est pas si courant que ça. Les vietnamiens en mangent surtout à la fin du mois lunaire, pour avoir de la chance. A noter que « chiên » en vietnamien ça veut dire « frit » : donc ne flippez pas trop non plus, c’est écrit à tous les coins de rue. (NB : « chien », l’animal que vous préférez en compagnie qu’en sauce, c’est « chó ».)

Source photo : Giphy

8. On mange à 50 cm du sol

Sur des petites tables et des minis tabourets en plastiques. Dans des bouis-bouis sans allures, aussi bon marchés… qu’excellentissimes. Disons les choses : les vietnamiens sont des rois derrière les fourneaux. Et ça ne devrait pas laisser le français que vous êtes indifférent.

9. On découvre ce que c’est d’être millionnaire

Au sens propre. Certes la vie n’est pas chère du tout, mais c’est surtout une réalité mathématique : 1€ est égal à 25 000 dongs environ. Si vous débarquez avec 50 balles, vous êtes donc millionnaire. Et c’est clairement un gros kiffe.

Source photo : Giphy

10. La tourista y est une amie fidèle

Vous êtes même dans l’un des 10 pays où vous avez le plus de chances de la choper. Mouler ses selles est un luxe au Vietnam. Mais le pire, c’est que la bouffe y est tellement bonne, que vous continuerez de vous empiffrer envers et contre tout. Elle est pas belle la vie ?

Alors, intrigué ? Qui est-ce qui va aller descendre des Tiger bien fraîches à 30 000 dong pour ses prochaines vacances ?


Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :