Hanoï la douce, Hanoï la belle, Hanoï l’insaisissable, Hanoï la fatiguante, Hanoï la mystérieuse, livre-moi tes secrets les plus fougueux. La capitale du Vietnam est de loin une des plus belles villes du monde, alors oui il fait chaud, oui il y a des motos partout, oui c’est bruyant, oui c’est crevant, mais y’a aussi des pagodes paisibles, des piscines rafraîchissantes, des bières désaltérantes, des séances de Taï chi… Bref Hanoï, c’est chan-mé comme disent les jeunes trentenaires qui parlent toujours en verlan.

1. Participer à une cession de gymnastique matinale au bord du lac Hoan Kiem

Tous les matins ils sont là, de tous les âges ils se réunissent pour faire de la danse, du taï chi ou simplement quelques exercices de mise en forme. Ils profitent de la fraîcheur matinale (quand on est encore en dessous des 35 degrés) et du joli paysage pour se la donner sur les biscotos.

2. Risquer sa vie dans les toboggans de l'ancien parc Lénine

Renommé il y a quelques années le Thong Nhat Park (l’info est important, si tu demandes à n’importe quel taxi de t’emmener au parc Lénine, il risque de faire la sourde oreille), ce grand parc n’a pas grand chose de luxuriant ni de joyeux. En fait pour donner une idée ça ressemble plus à un vieux parc soviétique avec des toboggans en béton semi-abandonnés, des poissons morts au bord du lac, quelques arbres peu entretenus et une belle route grise. Si le portrait semble peu reluisant, il faut quand même absolument y faire un tour juste parce que c’est drôle de voir des pâles copies de Mickey toutes moisies sur un petit train dont la tristesse a rarement été égalée.

3. Faire le tour sur lac de l'Ouest sur la nouvelle route

Il y a une dizaine d’années une route à été construite le long de ce lac immense, forcément ça faisait un peu de peine mais c’était surtout destiné à limiter les constructions grignotant petit à petit le lac. Aujourd’hui on trouve donc toute une nouvelle zone d’activité qui longe le lac, la route offre une sympathique balade à pied, en vélo ou à moto et des cafés incontournables pour profiter de la vue.

4. Se perdre dans le quartier des 36 rues

Une rue par thème et un thème par rue. Oui, oui c’est vraiment comme ça. Il faut crapahuter entre la rue des jouets, la rue de la soie, la rue des boutons, la rue des miroirs, la rue des morts etc. En plein vieux quartier, on trouve absolument tout dans les 36 rues.

5. Se ressourcer à l'Espace rue de Trang Tien

Ancienne alliance française, L’Espace est un lieu d’événements culturels en tous genres qui offre des cours de français aux vietnamiens et inversement, une salle de spectacles, des débats, des films, des expos. Bref c’est un lieu de vie pas forcément indispensable pour un séjour touristique mais franchement nécessaire pour les habitants.

6. Se désaltérer à la bière et au pho dans un Bia hoi

Les petits Bia hoi sont des cafés en bord de rue où l’on peut manger ou boire un coup sur le pouce (et aussi sur un tabouret). Et la street food à Hanoi, il n’y a que ça de vrai. Tout est bouilli pendant des heures donc on ne risque pas de se choper une saloperie et surtout que le Pho de Hanoï n’a aucun équivalent en France ni même dans le monde mondial. Je vous conseille aussi le mi xao, le bo bun, les plats de poissons, et si vous êtes en mode wild balek, une bonne grillade de toutou.

7. Faire un tour au musée de la femme

Fondé il y a une vingtaine d’année au cœur de l’ancien quartier français (actuellement reconverti en quartier des ambassades qui conserve toujours un style colonial), ce musée est un des rares lieux rendant hommage à l’implication des vietnamiennes dans la guerre d’Indochine et du Vietnam. Ça vaut franchement le coup, et pas que pour la clim.

8. Voir Ho Chi Minh tout mort en vrai

Ho Cho Minh, vous savez qui n’est-ce ? L’oncle Ho ? Le Patriote ? Le fondateur de la république démocratique du Vietnam ? Bref le gars pèse dans le game de l’Indépendance. Et même s’il était contre le culte de la personnalité et voulait que ses cendres soient dispersées à sa mort, on lui a quand même collé un mausolée pas piqué des hannetons avec embaumement du corps et tout le tralala. Ce qui nous permet aujourd’hui de nous rendre aux heures de visite pour voir en vrai le corps clinquant du héros communiste et donner vie à nos fantasmes sexuels les plus inavouables.

9. Se balader au musée de l'ethnographie

Un peu excentré de la ville, ce musée est tout bonnement génial. Quand on sait qu’il existe plus de 50 ethnies au Vietnam, il y a pas mal de matières. On y retrouve des constructions typiques, des tenues et coutumes traditionnelles. Ça n’empêche pas le gouvernement de renier totalement la totalité de ces ethnies mais c’est déjà ça.

10. Te la jouer touriste au théâtre des water puppet

Bon… Je vais pas vous mentir, le spectacle des marionnettes sur l’eau c’est un peu comme la tour Eiffel à Paris. Ça suinte les groupes de touristes organisés, mais qu’importe, si c’est bien prends sur ton honneur et paye ta place.

11. Faire une pause verdure au temple de la littérature

Escale idéale pour se balader OKLM et se reposer de la ville effervescente, le temple de la littérature comme son nom l’indique est une des premières académies confucéennes du Vietnam.

12. Traverser le pont Paul Doumer (renommé Long Biên)

Un petit coucher de soleil sur ce pont de 1.6 km qui surplombe le fleuve rouge ? Tu peux aussi en profiter pour découvrir la banlieue boisée de Gia Làm.

13. Te faire masser environ 6 fois par jour

Il faut aller de préférence dans les salons locaux qui sont de très bonne qualité et offrent des massages à moindre coût (moins de 5 euros l’heure). C’est un peu le paradis sur terre. Le seul problème c’est quand il te faudra ensuite te réhabituer à une vie sans doigts pour faire rouler la peau grasse de ton dos.

Source photo : Giphy

14. Faire du pédalo sur le lac Trùc Bach

A côté du lac de l’Ouest le petit lac de Truch Bach est plus croquignolet et moins vaste que son grand cousin (sur lequel tu peux aussi faire du pédalo soit dit en passant).

15. Ne pas louper le train quand il traverse le centre ville à quelques centimètres des habitations

Le bon plan pour trouver un appart pas cher mon gars.

Ça fait quelques années que je n’y ai point mis les pieds donc si vous avez de nouveaux conseils, exprimez-vous en toute liberté jusqu’à ce que mort s’ensuive.