On vous avait récemment livré une analyse fine et percutante sur les pires prénoms de meufs. Grâce à vos votes sur ce classement ultime, nous avons cette fois-ci pu établir selon différents algorithmes les quinze prénoms masculins les plus pourris de chez pourris. Ce classement est 100 % fiable et reflète la pensée des Français.

1. Grille-pain

Là-dessus on peut dire que vous avez été hyper honnêtes en positionnant ce prénom plutôt insolite en première position des prénoms les plus détestés de France. Heureusement qu’il n’existe pas.

Source photo : Giphy

2. Titouan

Bon là on part sur une vraie base de vrai prénom. Un prénom difficile. Un prénom douloureux. Un prénom d’avenir ? Qui sait. Le souss avec Titouan c’est qu’on a l’impression que c’est une contraction d’un truc qui voudrait rien dire genre « p’tit outang ». Bref on va pas tortiller du string, ce prénom fait juste saigner du nez.

3. Kilian

Une deuxième position vénérable et vénérée sur le podium de la lose, le prénom Kilian fait beaucoup de malheureux. Notamment parce qu’on est tenté de l’appeler « Kiki », c’est pourquoi les Kilian sont des victimes tout au long de leur vie.

Source photo : Giphy

4. Mohammed

Un bon prénom moisi avec quand même un diminutif de la mort de type « Momo » qui ne permet aucunement d’imposer le respect. En plus c’est un prénom de trois syllabes, c’est beaucoup trop long, on perd un temps fou à l’écrire et on sait jamais s’il y a un « m » ou deux. Une arnaque en bonne et due forme.

5. Honoré

Quel honneur pourtant de s’appeler Honoré ! Mouaif. Tu parles. A part Balzac, y’a même pas une seule star qui s’appelle Honoré, et encore moins dans la télé-réalité, c’est bien la preuve que ce prénom n’a aucun swag.

Source photo : Giphy

6. Melvin

Bon personnellement Melvin c’est un prénom que je n’ai jamais rencontré, je n’arrive pas à saisir comment ce prénom peut être un des plus courants. Du coup, j’émets l’hypothèse que ce prénom provienne d’un complot maçonnique et que seuls des reptiliens sont dignes de le porter.

7. Timeo

KEUA ? Comment ce prénom de la mort ne figure-t-il pas en première position de ce classement de la médiocrité onomastique ? Timeo vraiment je ne comprends pas. Si encore il y avait un accent sur le « e », ça passerait en 3ème ou 4ème position, mais là vraiment c’est pas possible. C’est un grand non pour Titi.

Source photo : Giphy

8. Aurèle

Là je pense que vous avez voté Aurèle juste parce que c’est une prénom de vieux porté en moyenne par des octogénaires. Pourtant Aurèle est un très joli prénom, bien mieux qu’Aurélien si vous voulez mon avis. Mais bon, un classement officiel c’est un classement officiel, LES FRANÇAIS ONT VOTÉ.

9. Malo

Sans surprise on retrouve Malo, un prénom évidement pourri dont la nullité n’a d’égal que la conjonctivite que contractent tout ceux qui lisent ce prénom démoniaque.

Source photo : Giphy

10. Mehdi

Le truc chouette avec Mehdi c’est qu’on peut faire plein de jeux de mots ultra hilarants, qui sauront agrémenter votre soirée d’humour pendant vos festivités : « Mehdi-cament », « Mehdi-moi, comment ça va ? », « Ah Mehdi euros la baguette de pain c’est beaucoup trop ? » CA C’EST LE RIRE ASSURÉ LIKÉ ABONÉ PARTAGÉ.

11. Enzo

Mais qu’est ce que c’est que ce prénom absolument infernal ? Le truc il manque juste un « K » pour faire « Kenzo », c’est con parce que à une lettre près t’aurais peut-être pu être sponsorisé à vie par la marque.

Source photo : Giphy

12. Élie

Bon faut dire que Elie Kakou a fait beaucoup de mal à ce prénom qui a pourtant son charme.

13. Gaspard

Un gaz et ça repart. Allez, c’est tout pour moi.

14. Erwan

Un prénom breton comme on les aime bof, même si la présence d’un « w » lui permet de rapporter beaucoup de points au Scrabble.

15. Christine

Euh OK, c’est quoi ce sexisme ? Ah ouais parce que vous vous pensez que parce qu’on a des attributs sexuels masculins, il faut forcément avoir un prénom masculin ? Non mais faut sortir de votre système hétéro-normé et cisgenre au bout d’un moment.

Source photo : Giphy

Bon entre nous je me permets de notifier quand même que vu le nombre de prénoms bretons présents dans cette liste de la lose, il semble y avoir quand même une forme de rejet de la région.