En terminale tu redoutais le bac, désormais avec les partiels tu y as droit deux fois par an et à chaque fois c'est les mêmes galères. Étrangement, tu es toujours aussi nul(e) en gestion des révisions. Résultat : tu te retrouves à foirer tes partiels, puis à carburer pour un peu moins foirer les rattrapages. Pas d'angoisse, c'est pareil pour tout le monde.

  1. "Cette fois on me la fait pas : je m'y prends à l'avance"
    Nous sommes deux mois avant les partiels, motivé comme jamais, tu crois vraiment que tu vas réussir à t'y mettre. Spoiler Alert : ce n'est pas le cas.
  2. "Boarf, ça va je suis laaaarge"
    Vu que tu es en avance, tu estimes que tu as le temps. C'est le début de la longue valse de la procrastination.

    Source photo : Giphy
  3. "Oulala y'a le nouvel épisode de GoT qui est sorti"
    La très longue valse de la procrastination.
  4. "Si je révise deux heures par jour pendant 3 semaines, ça devrait le faire"
    Voyant que tout de même ça filoche, tu commences à faire des calculs hasardeux pour te rassurer et t'auto-convaincre que tu as le temps. En réalité tu n'as pas du tout le temps.

    Source photo : Giphy
  5. "J'ai bien mérité une petite pause"
    A vrai dire NON, tu as bossé à peine vingt minutes et tu n'as absolument pas mérité une petite pause.
  6. "Si je révise sept heures par jour pendant 1 semaine, ça devrait le faire"
    On ne veut pas être pessimistes, mais ça sent quand même un peu la merde.

    Source photo : Giphy
  7. "Allez, je m'y mets à fond, mode combo activé"
    Quinze minutes plus tard : mode combo désactivé.
  8. "C'est pas un peu le bordel ici ?"
    C'est le moment où tu réalises que si tu n'arrives pas à travailler c'est parce que c'est le bordel dans ton appart, tu te mets donc à tout nettoyer, TOUT. Tu fais même la vaisselle que tu avais délibérément laissée depuis ton emménagement.

    Source photo : Giphy
  9. "Je vais pas m'arrêter de vivre, je peux aller à l'afterwork du BDE"
    Tu décides quand même d'aller à la soirée pré-partiel pour te déstresser, et puis c'est organisé par le BDE, c'est cool. Tu te dis que tu vas pas boire beaucoup, ça va être tranquille, juste histoire de retrouver une vie sociale l'espace d'une soirée.
  10. "Mais pourquoi j'ai fait ça ?"
    Malgré tes 12 réveils, tu as émergé à 14h. Tu es rongé par la gueule de bois et la culpabilité.

    Source photo : Giphy
  11. "De toute façon c'est foutu, j'arrête"
    A 24h de la pénitence, tu jettes l'éponge. Tu as trop mal au crâne pour sortir t'acheter à bouffer à la lumière du jour, donc c'est même pas la peine d'espérer réviser.
  12. "Partir loin et ne jamais revenir"
    Tu cherches des solutions alternatives aux études supérieures. Pour le moment ta réflexion n'est pas très aboutie.
  13. "ZEFLERJGOIGJMQERT
    Ceci est le cri de détresse émis à la lecture de l'énoncé du sujet.

    Source photo : Giphy

Allez, et on recommence pour les rattrapages !

Ce chouette top nous a été envoyé par un utilisateur de Topito. Si toi aussi tu veux être publié, tu peux tenter ta chance par ici

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :