une-insulte

Montage photo : Topito

Après vous avoir fait découvrir le plus beau des insultes chinoises, on s'est dit qu'il était temps de rendre hommage à nos copains du Quebec. Parce que eux, ils savent y faire en jurons qui pètent.

  1. "Gros colon"
    A priori, l'expression vient de colon dans le sens de personne qui colonise, plutôt que de côlon dans le sens de sac à merde. Et pour info, c'est une façon pas sympa du tout de dire "gros beauf".
  2. "Suce ma graine."
    En Français dans le texte on dirait "suce ma bite" ou "suce mon chibre" ou encore "suce mon gros braquemart", en québécois on dit "suce ma graine". Si c'est pas choupi comme langue !
  3. "Ostie d’mongol"
    Ostie fait partie des sacres, ces gros mots québécois issus du langage religieux. Quant à mongol c'est une référence relativement désagréable aux personnes atteintes de retard mental.
  4. "T’es rien qu’une trace de brake."
    Brake qui veut donc dire "frein" en anglais. Voilà, vous avez saisi l'image.
  5. "Grosse plotte sale"
    Pour nos chers amis Québécois, une plotte est un vagin. L'image est dégueu oui, mais notez tout de même si vous êtes jeune et inexpérimenté qu'il s'agit là d'une vision imagée du sexe féminin qui ne correspond en rien à la réalité.
  6. "M’a te dérencher la face."
    Ce qui veut dire à quelques détails près "je vais te démolir la face avec la jolie clé à molette que j'ai dans la main et tu vas méchamment douiller." On dirait pas comme ça, mais le Québécois peut être féroce.
  7. "Tu fais dur."
    Que l'on pourrait traduire par "t'es pas jojo". Si vous n'aimez pas les nouvelles baskets de votre conjoint, vous pourrez par exemple lui dire "Tu fais dur avec ces souliers-là".
  8. "Téteux"
    Dérivé de "téter", téteux désigne un putain de lèche-cul. Si Gérard de la compta obtient encore une augmentation alors qu'il n'en fout pas une ramette, vous pourrez ainsi vous exclamer "Quel sale téteux celui-là. J'men vais lui dérencher la face."
  9. "Maudit niaiseux !"
    Maudit, qui vient de malédiction et de son sens religieux, est un peu utilisé à toutes les sauces au Quebec. Dans ce cas précis ça veut donc dire "espèce d'imbécile", mais ça peut aussi vouloir dire fâché ("Y'est en maudit !") et plein d'autres trucs chelous.
  10. "Va te crosser."
    C'est quand même mieux que "va te titiller le poireau" ou "faire mousser le manche à balais".
  11. "Criss de tarla"
    Vient de tarlais, qui désignait à l'origine le treizième petit cochon d'une truie qui n'avait pas de tétine puisque la truie n'en a que douze, maintenant tarla veut dire "idiot".
  12. "Épais dans le plus mince"
    Épais veut dire "teubé". Donc en gros quand on dit de quelqu'un qu'il est épais dans le plus mince, on sous-entend qu'il est tellement épais qu'il l'est même aux endroits "minces" (en référence au maigre et au gras de la viande). Oui, on sait, c'est cocasse.
  13. "Mangeux de marde"
    Bon, là je pense que vous pouvez comprendre par vous-même.
  14. "Newfie"
    Diminutif de "Newfoundlander" qui veut dire "pas fute-fute". Et figurez-vous qu'au Quebec ont fait plein de blagues sur les newfies, un peu comme nous avec les Belges.
  15. "Câlice de chien sale."
    Une insulte pas sympa, vous l'aurez compris. Et que l'on vous met au défi d'utiliser.

Merci Céline <3

Source : Graphism

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :