Le Toulousain a développé au fil des siècles un langage bien à lui, qui, si il se parle aussi aux alentours de la ville rose, peut paraître très curieux pour le reste du pays. Souvent dérivés de l’occitan mais pas toujours, ces mots et autres expressions typiquement toulousaines traduisent une générosité et une passion et font partie intégrante d’un patrimoine auquel, nous habitants de la plus belle ville de France, tenons beaucoup !

1. Le bartas

Le bartas désigne le bas-côté et plus précisément le fossé qu’on trouve souvent au bord des routes.Exemple : « Arrête de rouler si vite, tu va finir par te retrouver dans le bartas. »

2. Té !

On utilise « Té » un peu n’importe quand, pour exprimer la surprise ou bien plus globalement pour remplacer le mot « tiens ».Exemple : « Té, regardez qui va là ! Notre bon vieux Robert ! »

Source photo : Giphy

3. Aller péter

Du côté de Toulouse, quand on va péter, cela n’a pas forcément un rapport avec le système digestif. Quand on va péter, on va quelque part, tout simplement, mais cela revêt une signification plus négative.Exemple : « J’ai dû aller péter jusqu’à Bordeaux pour aller chercher mon frère. »

4. S'escaner

Quand on s’escane, on s’étouffe.Exemple : « J’ai bien failli m’escaner avec cette noix de cajou l’autre jour ! »

Source photo : Giphy

5. Péguer

Quand quelque chose pègue, il colle (on peut aussi dire « pégut).Exemple : « Le sol est tout pégueux, c’est dégueulasse. » ou encore « J’ai les doigts qui pèguent ».

Source photo : Giphy

6. Boudu

On l’utilise également pour exprimer la surprise. Généralement, « boudu » est suivi de « con », mais ce n’est pas obligatoire.Exemple : « Boudu, regarde-moi ces embouteillages sur le périphérique intérieur ! »

7. C'est le pompon sur la Garonne

L’équivalent de « c’est la cerise sur le gâteau ».Exemple : « Ah ben voilà, c’est le pompon sur la Garonne ! Non seulement je me suis pris une amende mais en plus on m’a rayé la voiture. »

8. La malle

À Toulouse, la malle désigne l’espace de rangement situé à l’arrière d’une voiture, que les autres appellent communément « coffre ».Exemple : « tu as bien mis les courses dans la malle ? »

Source photo : Giphy

9. Avoir la cagne

Avoir la cagne signifie être fatigué ou avoir la flemme.Exemple : « J’ai une de ces cagnes ! J’arrive pas à décoller du canapé ! »

10. Caguer

Un verbe issu du verbe occitan cagar, qui veut dire chier. On peut donc l’utiliser pour signifier qu’on va à la selle ou bien que quelque chose commence sérieusement à nous embêter.Exemple : « J’en peux plus d’attendre, je vais caguer » ou « Ce mec m’a toujours fait caguer ».

Source photo : Giphy

Attention combo : « Té, l’autre jour, je suis allé péter au fin fond de la cambrousse, manquant de peu de finir plusieurs fois dans la bartas (il faut dire que j’avais la malle pleine). J’avais une de ces cagnes et un peu envie de caguer, et pompon sur la Garonne, mon volant était tout pégueux et je venais de m’escaner avec un cachou. Boudu quelle journée ! »

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.