Mais qui est donc ce Charlie qui fuit en permanence ? Ce Charlie qui ne parvient pas à se construire avec l’autre autrement que dans le mystère, dans le fameux « fuis moi je te suis suis moi je te fuis »… Nous ne chercherons pas ici à dresser un portrait psychologique de cette personnalité trouble (et troublante) sortie de l’imaginaire de Martin Hadford. Mais il se trouve qu’un informaticien, Randal S. Olson, s’est amusé à trouver un algorithme pour trouver cette âme perdue. Bon la méthode n’est pas non plus infaillible mais disons que ça peut organiser ta stratégie. Et qui sait, peut-être qu’en cherchant Charlie, c’est toi que tu trouveras…

1. Si possible faire un examen préalable au test de daltonien

Bon voilà, ça c’est un petit conseil que je me permets de vous filer tranquillou parce que j’aime bien aider les gens et que quelque part j’ai un peu le cœur sur la main. Parce que c’est vrai que voilà quand on est daltonien bah forcément par la force des choses, fatalement bah tu galères plus. Donc ça sert à rien de te faire perdre du temps. Ah oui et si tu es aveugle c’est pareil, laisse tomber le doss’.

Source photo : Giphy

2. Commencer par scruter le bas de la page gauche

C’est la première étape à suivre d’après Randal S. Olson. Bon, normalement si on ne l’y trouve pas c’est que Charlie n’est pas sur la page de gauche DU TOUT. Donc ça sert à rien de persister.

3. Ensuite, on scrute le quart supérieur de la page droite

Et puis on se sert un petit café parce que finalement, on l’a bien mérité.

4. Si on ne trouve toujours rien, on peut alors se plonger sur la moitié inférieure droite de la page droite

Ultime et dernière étape pour notre informaticien. Bon on va pas se mentir, si à ce stade tu n’as rien trouvé, il va falloir reprendre les bonnes vieilles méthodes.

5. Et enfin, scruter deux bandes horizontales larges de 3.8 cm : la première commence à 17.8 cm du bas de la page, la seconde à 7.6 cm

C’est assez précis et pas non plus infaillible mais une journaliste de Slate a remarqué que dans 53 % des carte de Où est Charlie, c’était dans ces zones que se trouvait le personnage. On peut donc tenter sa chance.

Source photo : Giphy

6. Essaye de développer des sentiments amoureux pour ce personnage fictif afin qu'un sixième sens te permette de le repérer partout tout le temps

Je sais pas si ça marche mais on dit souvent que quand on aime fort quelqu’un il y a comme un lien physique qui se crée avec cette personne, bah du coup faut pas lésiner, toutes les options sont bonnes à prendre.

7. Élimine d'office tous les gens sans bonnet

Tu peux pour cela les colorier en noir. Bon tu vas flinguer tes pauvres bouquins et après tu ne pourras plus les revendre mais au moins tu seras satisfait physiquement et moralement.

8. Scanne les pages, passe les dans photoshop et fais une manip pour dégager tout ce qui n'est pas rouge ou blanc

En revanche, je ne sais pas quelle manip il faut faire j’y connais rien à Photoshop mais quelque part ça doit être possible très certainement.

9. Chercher sur Google "find Waldo soluce" et faire une recherche inversée de votre image

AaaaaHA c’est qui le plus malin maintenant hein ? Alors ?

10. Choisir un perso au pif, l'appeler Charlie, et voilà

Au bout d’un moment je vois pas pourquoi on s’emmerde à la fin. De toute façon tu voulais pas ça pour Noël alors merde pourquoi on t’a offert une connerie pareille hein ?

11. Dessiner Charlie à l'emplacement que tu souhaites

Cela nécessite toutefois d’avoir en sa possession un stylo noir et un stylo rouge, pour le reste ça devrait aller.

12. Si tu ne trouves toujours rien, tu peux alors envisager d'appeler les secours

Pense tout de même à prévoir un portrait robot afin que ta description soit claire et concise.

13. Si malgré toutes ces options, vous ne trouvez pas Charlie, jetez le livre à la poubelle

Laissez un mot expliquant que vous avez trouvé Charlie mais que le secret mourra avec vous. Bon ça implique de vous suicider mais après 13 ans de recherches vaines de Charlie c’est peut-être ce qu’il vous reste de mieux à faire.

Source photo : Giphy

Tu sais que tu es sur le bon chemin lorsque regarder derrière ne t’intéresse plus. A méditer.

Source : Vice, Slate