Le métal se qualifie lui même comme une musique de révolte (grosso-modo), le genre n'échappe donc pas aux "protest-songs" . Surtout basées à gauche dues à leur héritage punk, certains groupes n'hésitent pas à lever le poing pour aborder des sujets d'actualité. Avec plus ou moins de finesse.

  1. Agent Orange - Sodom
    En 1989, les thrasheux allemands de Sodom sortent tout un album consacré à la folie criminelle américaine pendant la guerre du Vietnam. Alors certes, cette guerre n'était plus vraiment d'actualité à deux ans de la chute de l'URSS mais les teutons auront réussi à sortir un CD plein de paroles qui dénoncent sévère. Et musicalement excellent, ce qui ne gâche rien.

  2. Instinct of Survival - Napalm Death
    Le grindcore, s'il est souvent limité à tort à des paroles gore et à de l'humour très très noir, connait aussi une belle tradition de groupes engagés. Napalm Death, né à Birmingham dans l'Angleterre de Thatcher, crache sa haine du système capitaliste et du conservatisme depuis 1982. En 1987 le groupe sort "Scum" d'où est extrait "Instinct of Survival", courte (mais violente) charge contre le culte criminel de l'argent. La formule marche encore aujourd'hui.

  3. La Migra (cruza la frontera II) - Brujeria
    Brujeria est un groupe mexicain. Et de quoi ça parle un groupe mexicain ? Du passage de la frontière américaine bien sûr, et du sort de ces pauvres bonshommes qui finissent par se faire "pican en el culo" par, tour à tour, les passeurs et les agents fédéraux américains. Dure dure la vie de wet backer... A noter que quelques mecs de Napalm Death ont fait leurs armes chez les mexicanos.

  4. Surf Nicaragua - Sacred Reich
    1988: Les ingérences de Ronald Reagan dans la guerre entre sandinistes (de vilains cocos) et Contras commencent à sérieusement scandaliser quatre gauchistes de l'Arizona. Surf Nicaragua, un petit EP de 6 pistes (dont une reprise et deux lives) voit le jour. En 2012 des métalleux continuent à chanter la chanson éponyme en levant le poing et en maudissant la triste mémoire du président le plus droitard que les USA aient connu.

  5. Time to Act! - Nasum
    Plus anarchistes que gauchistes, les suédois de Nasum n'ont eu de cesse que d'appeler le peuple à se soulever. C'est en 1998, sur l'album "Inhale/Exhale" que les fifous ont sorti leur meilleure, celle qui allie propos désespérés et violents et musique enragée. Un chef d'oeuvre grindcore que les amateurs du genre se doivent de connaître.

  6. Bow Down - Blockheads
    Direction la France maintenant avec "Bow Down" de Blockheads (2006) qui s'intéresse, à grand renfort de son ultra violents, au triste quotidien d'un employé de Disneyland, le pays enchanté des rêves bleus. Ce qui fait rêver Blanche Neige c'est donc davantage une alternative à cette vie pourrie plutôt que le Prince Charmant... Du métal bien lourd made in Nancy.
    http://www.youtube.com/watch?v=kAFkeskeT1o
  7. No W - Ministry
    Dans la famille "groupe qu'on ne présente plus" voici une pointure. Ministry c'est le groupe qui a bâti toute sa ligne artistique sur ses convictions anar-coco. Un succès fulgurant sous Bush Sr, une traversée du désert sous Clinton, et un retour en force sous Bush II avec un album magistral dont toutes les chansons commencent par un W... Sauf No W!

  8. Antisocial - Trust
    Sérieusement, il y a vraiment besoin de faire les présentations ?

  9. Indians - Anthrax
    C'est avec LE line-up qui tue. Seuls new-yorkais du Big 4 of Thrash, nous offrent le monstrueux "Among The Living" en 1987. Album sur lequel figurait "Indians" qui prenait le parti d'un peuple spolié, persécuté et traité en moins que rien, bref une leçon de barbarie donnée à des gens traités de barbares. Une chanson poignante et un refrain imparable en live.

  10. Gor-Gor - Gwar
    Comme si on allait terminer sur une note sérieuse... Dans la mythologie Gwarienne, Gor-Gor est un affreux tyrannosaure mutant, sorte de Godzilla avec quelques perversions sexuello-scatologiques en plus et dont le groupe le plus pété du ciboulot qui ait jamais existé vient décrire les insanités en l'agonissant d'insultes (entre deux attaques de pingouins aliens qui tirent des lasers avec les yeux). Et sinon quoi de neuf chez les métalleux? Bof, trois fois rien... La routine...

Sans oublier Rage Against the Machine, Bad Religion et des centaines de groupes hardcore et punk notamment.

Source Photo: Craniocamisetas