La répartie est à l’humain ce que les boules du sapin sont au père Noël, un accessoire pratique qui propulse son propriétaire aux confins de la réussite sociale et impose le respect auprès de ses congénères. C’est pour cette raison que quand tu n’as pas de répartie, tu es un peu comme un sous-être pétri de souffrance, et ça se voit.

1. Si j'te dis là tout de suite que t'es un gros bouffon, tu dis quoi là ? hein tu dis quoi ? HEIN ?

Bah tu dis rien, tu restes figé/e dans une faille spatio-temporelle de silence et d’immobilité musculaire.

Source photo : Giphy

2. Les mots ne sortent pas naturellement de ta bouche sans s'entrechoquer dans un balbutiement incompréhensible

C’est la deuxième étape après ta fixation dans le néant, tout ce qui sort de ta bouche c’est un ensemble de borborygmes abscons. Tu voudrais que ta bouche forme des mots mais seuls des sons étranges se distinguent de tes cordes vocales. Au mieux, ça peut faire un peu peur, au pire, ça peut faire un peu rire.

3. Ta seule réaction face à toute forme d'attaque, c'est pleurer

Quand les mots ne veulent plus sortir et que ton humiliation se poursuit inéluctablement vers un avenir incertain, tu finis par te bloquer, devenir tout rouge, et sentir de grosses larmes monter dans ton canal lacrymal. Ça y est. Trop. Ton visage n’est que torrent d’eau salée.

4. L'autre jour, tu t'es arrêté en pleine rue en trouvant une phrase bien cinglante à répondre à Susie quand elle t'a humilié en CE2

Même si la Susie en question est dans le coma depuis 15 ans suite à un double AVC tu vas quand même la retrouver pour lui dire bien en face ce que tu as dans le ventre et là tu peux être sûr/e qu’elle n’aura rien à répondre cette petite vicieuse sans répartie. aaaaHA !

5. Lorsque tu t'énerves contre quelqu'un, tu baves et on comprend pas ce que tu dis parce que tu es tout rouge

Autant quand tu ne sais pas quoi répondre, l’immobilité et les larmes suffisent à toute forme de réponse, autant quand c’est toi qui veut t’énerver contre une personne, ton apparence est alors plus agressive et ta répartie se caractérise par une petite écume de haine aux commissures des lèvres.

Source photo : Giphy

6. Quand ton patron t'a viré parce qu'il te trouvait moche, tu lui as juste répondu "Miroir magique"

Du coup tu es totalement passé/e à côté de tes indemnités de départ et de ton droit au chômage, mais au moins tu t’es bien défendu. Ton patron a été sérieusement mouché.

7. Tu proposes souvent d'envoyer une répartie bien sentie par texto

C’est pour cette raison que tu ne réponds pas à ton portable quand un appel gênant survient. Le plus simple pour toi étant d’ignorer l’appel et d’envoyer un texto savamment argumenté. Et Paf, dans sa face.

Source photo : Giphy

8. Quand on te dit "ta gueule" tu réponds "C'est toi, ta gueule"

Une preuve accablante de ton absence de verve, en effet le classique « c’est toi » trouve quelques similitudes avec le « miroir magique ». Sa seule subversion réside dans le fait qu’on peut dire « c’est toi ta gueule » à une personne qu’on serait normalement amené à vouvoyer, parce que « c’est vous votre gueule » ça veut rien dire.

9. Depuis la maternelle tu n'as jamais pu te faire respecter

Le seul être vivant que tu arrives à envoyer chier, c’est Kiki ton poisson rouge.

10. Blessé/e par ce top, tu poseras ton commentaire cinglant dans trois bonnes semaines

Et je peux te dire qu’on l’attend avec impatience.

Source photo : Giphy

Et sinon pour sauver la mise, vous pouvez suivre nos conseils destinés aux personnes démunies comme toi.