Un employeur n’est pas seulement un type qui s’arrange pour être en contact avec toi de 9 heures à 18 heures du lundi au vendredi ; c’est aussi une personne qui a des obligations envers toi, des obligations dont tu n’as parfois pas idée et lui non plus, d’ailleurs. Voilà de quoi te donner des arguments lors de la prochaine négociation salariale.

1. Mettre de l'eau à disposition des employés

Les employeurs sont obligés de tenir de l’eau potable et fraîche à disposition de chacun de leurs employés. Un robinet peut faire l’affaire, hein, mais attention on est vigilant sur cette question surtout quand c’est la maxi canicule.

2. L'employeur est obligé de spécifier au règlement intérieur s'il veut interdire la consommation d'alcool

Par défaut, le poiré, le cidre, le vin et la bière sont autorisés au restaurant d’entreprise ou en cas de pot de départ. Mais ils peuvent être évidemment interdits dans le règlement intérieur de l’entreprise ou par note de service. Oui, c’est comme ça. Si tu te ramènes avec une bouteille de pinard, pas de problème : c’est pas de l’alcoolisme, c’est l’art d’être français.

3. Il est interdit de travailler pendant ses congés

L’employeur n’a pas le droit de vous le demander ; on s’en serait douté. Mais par contre, si vous bossez pendant vos congés, vous vous exposez à des poursuites pour escroquerie à l’assurance chômage devant un juge d’instance. Faites gaffe avant d’ouvrir vos mails un 15 août.

4. L'employeur est obligé de tenir un espace déjeuner à disposition des employés

Lesquels n’ont pas le droit de déjeuner devant leur écran, c’est illégal. Sauf, bien sûr, si plus de 25 salariés en ont fait spécifiquement la demande et que le CHSCT a validé la procédure, auquel cas on ferme les yeux.

5. L'employeur doit protéger les salariés des vagues de froid et de chaleur

Les employeurs sont tenus de fournir chauffage et climatisation aux salariés, ainsi que des tenues adaptées en cas de froid et de travail en extérieur. S’il ne répond pas à ces obligations, les salariés peuvent exercer leur droit au retrait.

6. La prime de vacances

Si l’employeur ne verse pas d’autre prime dans l’année, il est souvent tenu, par convention collective, de verser une prime de vacances dont le montant est fixé à l’avance et généralement équivalent à 30% du montant de l’indemnité de congés payés due au salarié. Sachez-le.

7. Si l'entreprise compte plus de 100 salariés, l'employeur doit aménager un espace bébés

L’employeur peut être mis en demeure s’il n’a pas prévu un local dédié à l’allaitement des bébés. Ces locaux doivent compter au moins 3 mètres carrés par enfant avec une hauteur de 3 mètres sous plafond minimum, un berceau pour chaque bébé et le contrôle médicale d’un médecin réalisé chaque semaine.

8. De l'obligation de proposer des dossiers dans le local de repos

Si l’employeur met un local de repos à disposition de ses employés, celui-ci doit comporter des chaises avec des dossiers. Les tabourets sont illégaux. Que ce soit dit.

9. Les WC doivent être nettoyés au moins une fois par jour

L’employeur doit faire procéder au nettoyage et à la désinfection des « cabinets d’aisance » au moins une fois par jour. Donc si vous arrivez un matin pour trouver les toilettes sales, vous pouvez porter plainte.

10. L'employeur est obligé de payer le salarié

C’est fou, hein ? Moi je le savais pas je travaille gratuitement depuis 5 ans. Je sais pas comment aborder le sujet.

Et dire que certains veulent réformer le Code du travail alors qu’on n’a jamais vu un document aussi complet.