Non ce n’est pas une défaillance de votre téléviseur, n’essayez donc pas de régler l’image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales… Si ce top semble tout droit sorti d’un épisode d’Au delà du réel, sachez qu’il est pourtant bien vrai. On a beau savoir un paquet de trucs sur notre douce planète, un certain nombre de mystères restent irrésolus, c’est pourquoi on a décidé de faire un petit point sur les sons les plus étranges qu’on arrive toujours pas à expliquer à ce jour.

1. L'upsweep

Ce son qui ressemble onde pour onde à une alarme à incendie a pourtant été déniché dans le fin fond de l’océan à plusieurs reprises depuis 1991. Le son est même tellement fort qu’on peut l’entendre dans tout le Pacifique. Etant donné qu’il est identique à chaque fois, il est impossible que ce soit un chant de baleine. Alors quid de ce truc méga chelou ? Bien sûr nos scientifiques sont pas totalement débiles et ne se sont pas convertis en témoins de Jéhovah après cette découverte. Plusieurs hypothèses ont été établies. Tout d’abord il est possible que ce soit le résultat de la rencontre entre l’eau et la lave en fusion. Une autre théorie penche plutôt du côté des courants marins et du bruit qu’ils provoquent. En ce qui me concerne, je pense que c’est surtout un connard qui a fait couler sa bagnole et qui a pas pensé à désactiver l’alarme. Bravo Pedro.

Source photo : Giphy

2. Le chant d'une baleine inconnue

Un son inconnu a été perçu dans l’océan depuis plusieurs années, il est assez proche du chant de la baleine bleue mais beaucoup plus aigu (52 hertz). Du coup, même si on ne l’a jamais vu de nos yeux vu, on suppose que c’est une forme hybride de baleine encore non référencée et qui ne pourrait communiquer avec aucune autre baleine puisque sa fréquence est unique. Et j’ai un peu chialé en écrivant ce point.

3. Le Slow Down

Pose ton casque sur tes oreilles, ferme les yeux et écoute ce son. A quoi ça peut bien te faire penser ? Pas évident. Ce son a été enregistré pour la première fois en 1997 (attention, ça ne veut pas dire qu’il n’existait pas avant mais juste qu’on avait pas un matos hydrophonique de pointe pour le relever). Sans certitude, on avance toutefois que son origine serait la chute d’une iceberg dans le fond de l’océan.

4. Le Bloop

Trop mignon ce petit nom. D’ailleurs son bruit n’est pas vraiment angoissant pour le coup mais ressemble plus à celui d’un bel étron plongeant dans l’eau des cuvettes (faut dire que c’est mystérieux aussi). Pourtant le Bloop est bien plus complexe qu’une obscure histoire de défécation. Déjà parce qu’il est extrêmement grave et que sa portée va à plus de 5000 km à la ronde. Ce qui veut dire que ça ne peut pas être un animal parce que sinon ce serait plus grand qu’un kraken géant. Il est plus probable que ce soit le résultat d’une tremblement de glace.

Source photo : Giphy

5. Le son Julia

Pour le nom, les gars sont pas allés chercher bien loin, ils ont juste pensé que ce bruit bizarre ressemble au nom « Julia ». Pour ma part, je trouve que ça ressemble plus à « yaourt » mais c’est vrai que ça fait moins rêver. Entendu pour la première fois en 1999 dans l’océan Pacifique, la seule hypothèse à ce jour reste encore une fois la chute d’une iceberg.

6. Le signal Wow !

Vieux de 40 ans, ce son tient son nom de l’exclamation de l’astrophysicien Jerry Ehman qui l’a découvert en observant la constellation du Sagittaire. Heureusement qu’il n’a pas dit « Bordel de fion, ça me troue le cul », ça aurait été moins classe. Bref, ce son a longtemps fait fantasmer pour son éventuelle origine extraterrestre mais de récentes études semblent prouver que le son proviendrait de nuages d’hydrogène dus aux passages de deux comètes.

7. La station de radio UVB-76

Cette station émet depuis la Russie sur une fréquence non répertoriée. Elle produit le même son à longueur de journée depuis 1982, une sorte de bourdonnement continuel dont on n’a toujours pas établi l’origine. Il est parfois entrecoupé de morceaux de conversations en russe ou de chiffres. À ce jour on ne sait pas exactement où est basée cette station, ce qui agite toute sorte de théories du complot. La seule qui soit à peu près crédible serait qu’elle soit militaire et retranscrive des messages codés, le bourdonnement servirait ainsi à rebuter les oreilles indiscrètes.

8. Le Hum

Ce son à très basse fréquence aurait été perçu par 2 % des humains (tiens, tiens et comme par hasard dans la série The Leftovers c’est 2 % de l’humanité qui disparaît mystérieusement). Difficile de savoir si c’est un gros mytho généralisé ou un vrai son mais il semblerait toutefois qu’il soit plus le symptôme d’un problème auditif, comme une sorte d’acouphène. Il existe de nombreuses vidéos censées nous faire entendre ce son bizarre mais il semblerait que ce soit totalement bullshit.

9. Quand mon beau-frère me demande de tirer son p'tit doigt

Il se produit alors un son hors du commun qu’il me serait difficile de décrire, une fréquence unique qui dépasse les 120 hertz et qui ne permet pas de communiquer avec d’autres humains. Un son d’un genre nouveau ? Provenant d’une espèce inconnue ? Possible. Peut-être. La vérité est ailleurs…

Source photo : Giphy

Perso, moi je pense que toussa c’est un coup de francs-maçons

Sources :

Atlantico

Wikipédia : Liste de sons inexpliqués

Atlantico

Mental Floss