Ce top n’est malheureusement pas une intox : on dira très bientôt au revoir à Penny, Leonard et Sheldon après 12 ans d’amour, de physique quantique et de frappements de porte chez la voisine. Du coup, comme j’ai le coeur sur le clavier, j’ai concocté pour vous un melting pot aux petits oignons des séries rigolotes sur les geeks, sur les colocs, ou sur la science, et parfois les 4 en même temps, de quoi raviver votre mois de mai un peu tristou. Vous m’en direz des nouvelles.

1. Silicon Valley

Si vous pensiez que rien ne pourrait jamais plus remplacer l’univers de TBBT (ouais, c’est un diminutif), vous devriez être agréablement surpris en découvrant Silicon Valley : on est sur la même thématique de « sitcom geek » en plus réaliste et plus subtil, histoire de bouffer deux fois plus d’équations avec un supplément « auto-entrepreneuriat pour les nuls ».

2. Rick et Morty

Rick et Morty, ce serait un peu un Big Bang Theory version dessin-animé qui met en lumière un duo d’aventuriers sous cocktail de coke/LSD et certifié 16+. Bon vous me direz, où est le rapport avec la série initiale du coup. La réponse ? Le lol et la science. La lol-ence finalement.

3. New Girl

La force de New Girl, c’est d’axer sa série sur une nana qui déboule au milieu d’une coloc entre mecs. Accessoirement, il y aura d’autres nanas dans l’histoire mais grosso modo, ça devrait vous rappeler votre série chérie avec Penny, la girl-next-door qui débarque au milieu des petits génies. On reste dans l’humour, le vrai, avec une valeur ajoutée de taille et elle s’appelle Zooey Deschanel.

4. Atypical

Dans la série, rien ne le dit clairement, mais la rumeur veut que Sheldon Cooper soit atteint du syndrome d’Asperger, ce qui expliquerait son intelligence exceptionnelle et ses troubles obsessionnels. Si vous avez l’impression de perdre un ami à la fin de The Big Bang Theory, Sam Garner pourrait peut-être vous le rappeler. Pour le coup, on sait que le héros d’Atypical est un ado autiste, et l’histoire donne un souffle nouveau sur la manière d’aborder ce handicap : c’est touchant sans tomber dans le mélodrame. Et c’est en ça que la série est fortiche.

5. The IT Crowd

Si the Big Band Theory et The Office avaient un bébé, ils pondraient ce petit bijou. Dans cette série, on plonge dans le quotidien d’une équipe de support en informatique dans une grosse boîte avec le génial Chris O’Dowd et en terme d’humour noir, ils y vont pas de main morte. De quoi vous remettre très très facilement de votre coup de blues post-TBBT.

6. That 70's Show

That 70’s Show, c’est une petite bulle de vibes qui sent bon le sexe, la drogue, le rock’n’roll et la moquette orange. Vous perdez une bande de potes geeks avec les loustics de la théorie du big bang ? Pas de problème. Vous trouverez deux fois mieux en compagnie des plus grands fans de Star Wars qui roulent le joint comme personne.

7. The Good Doctor

Vous le reconnaissez le petit bout de Charlie et la Chocolaterie ? Oui, oui, c’est bien lui qui interprète ce jeune chirurgien atteint du syndrome d’Asperger. Les personnages de cette série sont terriblement attachants, et une fois de plus, ça fait chaud au coeur de regarder une série qui ouvre les yeux sur les interactions sociales, parfois pas si simples pour les individus atteints de ce syndrome. On veut cette série dans notre équipe.

8. Santa Clarita Diet

Bon alors Santa Clarita Diet n’a rien à voir avec les équations ou la physique quantique, mais parler de zombie avec autant d’humour et de légèreté, c’est assez inédit. Et puis une série qui met à l’honneur l’actrice la plus mims des Etats-Unis ça fait chaud au coeur. Si tu lis ce top, sache que je t’aime Drew. D’amour.

Ce n’est qu’un au revoir.