Tous les quatre ans, la Coupe du Monde donne l'occasion à tous les passionnés de voir à l'oeuvre les plus grandes stars du football, et potentiellement de tomber amoureux d'équipes plus anonymes au travers de collectifs parfaitement rodés (Non on ne parle pas du Brésil 2014). L'Histoire de la compétition recèle de pépites d'actions collectives brillantes, en voici 5 exemples magiques.

  1. Brésil 1970 - Carlos Alberto
    Considérée aujourd'hui comme l'une des plus belles équipes de l'Histoire, si ce n'est la plus belle, la sélection brésilienne de 1970 était emmenée par Pelé, Jaïrzinho, Tostao ou encore Rivelino. Sous la houlette de Mario Zagallo, la Seleçao assomme ce Mondial mexicain de toute sa classe, avant de laminer les Italiens en finale. Déjà largement en tête au tableau d'affichage, les Jaunes et Verts posent définitivement la main sur le trophée Jules Rimet sur une merveille d'action : parti de la droite, le ballon traverse le terrain par la gauche, avant de revenir sur Pelé, qui décale délicatement son arrière droit Carlos Alberto...
    https://www.youtube.com/watch?v=MZdaldtVssc

  2. Argentine 1994 - Diego Maradona
    Avec son armada offensive (Maradona, Batistuta, Ortega, Redondo), l'Argentine fait partie des grands favoris de ce mondial américain, notamment par la présence dans ses rangs du meilleur joueur du Monde, Diego Maradona, qui brille autant par ses frasques extra-sportives que par son talent. Cette Coupe du Monde en sera le symbole : à la conclusion de cette action magistrale, Maradona sera exclu de la compétition quelques jours plus tard après un contrôle positif à l'éphédrine. Fidèle à lui-même, El pibe de oro aura su nous laisser un souvenir mémorable avant de s'effacer, au même titre que l'Argentine, piteusement éliminée en huitième de finale.

  3. Mexique 2002 - Jared Borgetti
    Riche en surprises, le mondial japonais et sud-coréen a vu la France, l'Argentine et le Portugal être éliminés dès la phase de poule. A l'inverse, la compétition aura révélé de belles équipes parmi les prétendus seconds couteaux (Turquie, Corée du Sud, Sénégal, Etats-Unis...). A l'image de ces équipes, le Mexique de Javier Aguirre a marqué l'édition 2002 de son empreinte, grâce à un collectif rodé qui aura mis à mal de nombreuses équipes, malgré l'élimination précoce en huitième de finale contre les Etats-Unis. Parmi les victimes de la Tri, les Italiens : à l'issue d'une action de quinze passes qui voit les Mexicains naviguer de droite à gauche, Borgetti conclue l'action d'une magnifique tête décroisée qui laisse Buffon sans réaction.

  4. Argentine 2006 - Esteban Cambiasso
    Comme en 1994 et comme à chaque édition finalement, l'Argentine arrive en Allemagne avec un statut de favori légitime, emmenée par sa jeunesse dorée des JO d'Athènes (Messi, Tevez, Lucho, Mascherano...). Le premier tour est une formalité pour l'Albiceleste, qui s'extirpe d'une poule délicate composée de la Côte-d'Ivoire, de la Serbie-Monténégro et des Pays-Bas. Eliminés aux tirs-au-but face à l'hôte allemand en quart-de-finale, les Argentins ont de nouveau pris soin de nous laisser un but mythique avant de quitter la compétition. Face à la meilleure défense d'Europe de l'époque, les coéquipiers de Riquelme font feu de tout bois pour une victoire éclatante 6-0 et un chef-d'oeuvre de Cambiasso qui vient conclure une action de 24 passes (!!).

  5. (bonus) France 2010 - Toute l'Equipe y compris le chauffeur de bus
    Cocorico ! Il fallait bien être cocardier et placer l'équipe de France dans ce top. Evidemment, nous aurions pu retenir une action des Bleus de 1982 et 86 sous Platini ou de ceux de Zidane en 1998 et 2006, mais il faut avouer que l'action collective française qui aura le plus marqué le monde du foot, c'est bien cette grève. Quoi de plus logique après tout, venant du pays de la manifestation et de l'action collective sociale ? Espérons que les Bleus sauront nous faire oublier cet événement en 2014, avec des buts qui resteront dans la légende !
    knysna

On aurait pu également citer : le Danemark des frères Laudrup en 1998, les Pays-Bas de Cruyff en 1974-78 et ceux de Bergkamp en 1998, l'Italie de Baggio en 1990, la Hongrie de Puskas en 1954...

source : Youtube, foot01.com