Crédits photo (creative commons) : DanDeChiaro

Pour célébrer l'avènement de la nouvelle mouture de cet exquis breuvage que l'on exporte dans le monde entier, il n'y a pas 15 manières : il faut passer la soirée du "Beaujolais-Day" à en avaler par litres entiers avec un peu de charcuterie ou même nature, pour ceux pour qui "manger, c'est tricher". Mais ces festivités ont un prix, et l'addition sera salée demain quand il faudra reprendre le chemin du travail avec un mal de crâne épouvantable et une trace de goulot sur les lèvres. Voilà au moins 10 choses qui vous sembleront des bons souvenirs après une vilaine cuite au Beaujo. (Màj Novembre 2014)

  1. La sale gastro que vous avez traînée l'hiver dernier
    Certes vous avez vomi, mais au moins ce n'était pas du Beaujolais à moitié digéré.
  2. Votre séjour en prison en Turquie
    Où vos voisins de cellules proposaient un niveau de conversation bien plus enrichissant que vos camarades de beuverie de la veille.
  3. Votre passage à tabac par des supporters Ultras du Feyenoord Rotterdam
    Quand vous êtes sorti du coma, vous étiez peut-être mal en point, mais vous n'aviez pas aussi mauvaise haleine qu'après une soirée Beaujo.
  4. L'extraction de vos dents de sagesse
    Une opération qui s'était assez mal passée, mais le dentiste vous avait prescrit des antalgiques. Pas le patron du bar où vous avez abusé de gros rouge.
  5. Votre tentative de suicide
    Le mélange médicament/alcool a presque porté ses fruits et vous étiez à deux doigts de vous étouffer dans votre vomi. Mais après cet incident, vous avez pu compter sur le soutien de votre famille. Ce ne sera peut-être pas le cas quand vous rentrerez puant la vinasse.
  6. Votre prestation au spectacle de l'école avec le braguette ouverte
    C'était en CM1 à un âge où les enfants sont particulièrement cruels. Mais ce traumatisme enfantin fera sûrement pâle figure comparé à la prestation peu glorieuse qui vous est promise en cas d'abus de beaujo. Avec un peu de chance, vous ne vous souviendrez pas de toutes les conneries que vous direz à partir du 9ème verre.
  7. Le dernier réveillon de Noël
    Vous avez fini tout aussi bourré, à parler politique avec des gens que vous ne vouliez pas inviter, mais au moins vous avez eu un cadeau. Pas juste une gueule de bois.
  8. Votre fracture tibia-péroné au ski
    Qui vous a permis de vous faire rembourser la location grâce à l'assurance. Vous ne reverrez pas le fric que vous allez donner au cafetier, à moins que vous trouviez un assureur qui vous couvre en cas de mal de tête le lendemain.
  9. Votre sextape que vos collègues ont largement diffusée
    Et qui n'a pas aidé à votre promotion professionnelle, mais qui ne fera pas autant de mal que cette vidéo de vous, verre de rouge à la main, la cravate autour de la tête, chantant "Le Petit Bonhomme en Mousse" debout sur la table.
  10. La cuite au beaujolais de l'année dernière
    A croire qu'en vieillissant, vous ne supportez de moins en moins ce goût de kiwi. Ou de banane...

Et vous, ça va comment ce matin ?

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !