Crédits photo (creative commons) : schmilblick

Attention, top méchant. En chute constante d'audience depuis qu'elle est disponible 24h/24, la chaine culturelle franco-allemande continue à demander aux Français de verser leurs redevances pour une chaine qu'ils ne regardent pas. Quand on fait partie d'Arte, on doit se répéter qu'on est hyper-bon, mais que globalement, les gens sont des cons et qu'ils préfèrent regarder Les "Ch'tis à Mykonos" ou Morandini. Pays de merde. Mais en ce qui concerne la thune, ok, on veut bien. Du coup, vous en êtes presque à vous excuser de ne jamais regarder cette chaîne. Vous ne devriez pas, vous avez mille fois raison.

  1. C'est une chaîne de vieux
    Ce sont les chiffres qui parlent : 60 ans de moyenne d'âge pour cette chaine qui peut se rassurer en se disant que les jeunes sont demeurés et se féliciter de faire de la concurrence aux "Chiffres et aux Lettres" et à "Question pour un Champion".
  2. C'est la croix et la bannière pour avoir un film en VO
    Et la plupart des films diffusés en prime-time le sont en VF. Parfois, pour déconner, on vous propose une version d'un film américain en allemand.
  3. Quand on a un film en VO, les sous-titres sont en jaune
    Le choix crado par excellence. Comment peut-on décemment agrémenter un chef-d’œuvre du cinéma d'indications textuelles en jaune ? Pourquoi pas en marron tant qu'on y est ?
  4. C'est le refuge des animateurs qui veulent se la raconter un peu
    Dégagé de TF1, Poivre d'Arvor a réussi a faire une pige de 6 émissions dont il était très fier mais que personne n'a regardées. Mais l'intéressé l'a rappelé à chaque sortie médiatique.
  5. Arte a eu quelques petits soucis de censure
    Des propos sur la dette publique grecque supprimés "dans un souci de clarté" et un documentaire sur le financement du CDU et l'argent nazi" qui est diffusé en Belgique mais amputé pour sa diffusion sur Arte, on a peut-être un petit problème avec la liberté d'expression sur cette chaîne "indépendante".
  6. Tracks est une grosse escroquerie
    "On a quoi cette semaine ? Un groupe de Grind-Core qui répète au bord d'une autoroute pour ne pas faire chier les voisins et des mecs qui se déguisent en Princesse Peach ?... Très bien. On met ça dans la rubrique contre-culture!"
  7. La voix de Chrystelle André devient insupportable
    C'est super de développer une identité sonore forte, mais la voix suave qui débite les conneries de Tracks commence à nous taper sur le système. L'autre "voix" d'Arte, Sylvie Caspar, prend bien soin de ne pas nous réveiller. Et ça, c'est sympa.
  8. Une rétrogradation de télécommande
    Autrefois, Arte, c'était la chaîne qui remplaçait La Cinq ("5 you, la Cinq"), avec l'arrivée de la 5e et le passage à la diffusion 24h/24, Arte est désormais sur le 7ème canal. A ce rythme-là, Arte va finir au fin fond des bouquets numériques, entre les chaines chinoises et Liberty TV.
  9. Arte ne marche pas en Allemagne non plus
    Une audience qui pèse moins de 1% du marché, c'est bien la peine d'essayer de faire plaisir. Arte rapproche les peuples : finies les divergences, on est tous Européens, on ne regarde pas Arte.
  10. On a bien fait le tour des "Thema"
    Plus de 1000 soirées thématiques sur des sujets parfois improbables. Quand on a ouvert son antenne à l'accordéon, les petits Chanteurs de Vienne, la Lorraine, le Vent et les Huguenots, on peut considérer qu'on a fait le tour, et qu'il faut passer à autre chose.

Et vous, vous avez déjà fait croire à quelqu'un que vous regardiez Arte ?