Crédits photo : Topito

Armstrong vient de lâcher 7 Tours de France. L'UCI et l'organisation du Tour de France vont donc devoir se pencher sur la nomination des vainqueurs de cette époque maudite. Problème : les suivants ont aussi été chopés par la patrouille la main dans le sac de seringues. Alors si le sport ne peut plus déterminer le vainqueur, il va falloir trouver autre chose...

  1. Pierre-Feuille-Ciseaux
    Enfin un vainqueur propre, sans débat ni révélation.
  2. Celui qui a le plus beau maillot du peloton
    Mais pas sûr qu'on ait un vainqueur non plus.
  3. Celui qui descend le plus vite après un saut en chute libre depuis l'espace en vélo
    C'est quand même autre chose que le Galibier.
  4. Le dopage le plus insolite
    S'injecter du sang de taureau, boire du diabolo-EPO à l'apéro.
  5. Le sponsor le plus naze
    Va gagner le tour avec un nom de brioche sur le dos toi.
  6. Le vote du public
    Pour "La Française Des jeux", tapez 1.
  7. Celui embrasse le mieux sur le podium les dames en jaune avec les peluches
    French Tour, french kiss.
  8. Celui qui a eu la meilleure moyenne au bac
    Ou au brevet. Ou tout autre truc notable.
  9. Le plus rapide au concours de picouzes
    A vos marques, prêts, piquez.
  10. Celui qui pisse le plus haut avec la couleur la plus naturelle
    Non, pisser bleu, même le matin, c'est pas normal champion.
  11. Celui qui a, au moins une fois, respecté les limitations de vitesse en ville
    En voiture ET en vélo.
  12. Celui qui pédale le plus longtemps sans les mains
    Le Tour ira moins vite, mais sera riche en gamelles. C'est bon pour Youtube.
  13. Celui qui réussit à ramener son Vélib à la borne en haut de la Butte Montmartre
    Et sans descendre une fois de vélo bien entendu.
  14. Celui qui monte le plus vite les cols en tirant une caravane
    On va voir celui qui en a dans les mollets les mecs.
  15. Celui qui réussit à ne pas s'endormir sur un commentaire de Jean-Paul Olivier
    Pas infaisable, mais hyper-physique.
  16. (bonus) L'alternative "Ne pas choisir de vainqueur"
    Que ce sport finisse par se démerder avec ses problèmes. Quand on fait une course de couillons, y compris nous qui regardons, personne ne gagne grand-chose...

L'UCI et l'organisation du Tour attendent vos idées...