Crédits photo (creative commons) : Gunnsi

Les chevaux sont de véritables calamités. Citez-moi un cheval à peu près intelligent. Jolly Jumper ? Ah oui tiens, je n'y avais pas pensé. Peu importe, il y a au moins 10 bonnes raisons de les détester :

  1. Ils ont une hygiène buccale douteuse, inexistante
    D'où l'haleine de cheval. Le poney, son fils, n'est pas en reste tout comme le rat crevé, mais ça n'a rien à voir.
  2. Ils sont efféminés
    La queue de cheval n'est pas un attribut très masculin. Les sabots non plus (quoique). Et puis un hennissement ! Soyons sérieux...
  3. Ils nous complexent
    Ils sont grands, jusque dans le slip. Ce n'est pas le cas de tout le monde.
  4. Ils ont inspiré trop de films
    Et sont les vedettes de ces mêmes films alors que, franchement, leur jeu laisse à désirer.
  5. Ils ont traumatisé notre enfance
    On ne savait pas dire trois mots qu'on se faisait déjà engueuler lorsque l'on avait le malheur de dire "des chevals". Alors que ça sonne bien, non ?
  6. Ils font de l'ombre aux ânes
    Vous en voyez beaucoup des ânes célèbres ? A part ce demeuré de Bourricot bien sûr, qui se plie en quatre pour leur faire une pub déplorable.
  7. Il faut leur donner à manger de façon spéciale
    En leur proposant la paume. Mais ces cons adorent les pommes et ne font pas la différences (alors que ça se prononce différemment).
  8. Ils ont des sabots
    Existe t'il extrémité moins pratique ? A part la nageoire éventuellement.
  9. Ils sont onéreux
    En dehors du prix de la bête, il faut tenir compte des frais médicaux et de maréchal-ferrant. C'est comme si vous deviez remplacer les jantes de votre bolide tous les deux mois.
  10. Ils ne sont pas très bons
    Sauf avec une bonne béarnaise mais trouver une bonne béarnaise de nos jours, c'est mission impossible.
  11. Bonus : je n'ai jamais gagné au tiercé
    Je crois que je n'en ai même jamais compris les règles.

Et vous, vous en voyez d'autres ?