Il n’est nul besoin d’user de vulgarités pour parler beauf ! Contrairement aux lieux communs et autres créances, on peut marier élégance et grivoiserie, à condition d’avoir un vocabulaire approprié. Grâce à ce top, vous pourrez vous laisser aller à toutes vos mufleries, tout en gardant le petit doigt levé !

1. Si nous pavions les rues de membres virils, vous marcheriez sur le séant

« Si la rue était pavée de bites, tu marcherais sur le cul »

2. Ton aïeul était un bandit ! Il a descendu tous les astres des cieux pour les placer dans tes yeux (la rime est riche)

« Ton père était un voleur, il a pris toutes les étoiles du ciel pour les mettre dans tes yeux »

3. Il y a comme une gonade dans notre pitance

« Il y a une couille dans le pâté »

4. Quelle heure est-il ? L'heure des galipettes, enlève tes dessous !

« Il est quelle heure ? L’heure du cul, baisse ton froc ! »

5. Avez-vous vos vapeurs ?

« HEEEEY T’AS TES RÈGLES OU QUOI ? »

6. Je saisis ces demoiselles par la boîte à plaisir

Dixit Trump « j’attrape les femmes par la chatte »

7. Dialogue avec mon arrière, ma tête est souffrante

« Parle à mon cul, ma tête est malade »

8. Sincères salutations, voulez-vous contempler mon bel instrument de plaisir ?

« Coucou, tu veux voir ma bite »

9. Je m'en vais descendre une statue chryséléphantine

« Je vais couler un bronze »

Source photo : Giphy

10. S'il advenait que quelque féminité prît le volant, alors les Parques apparaîtraient au prochain tournant

« Femme au volant, mort au tournant »

11. Nul besoin de se mouvoir le postérieur pour déféquer à la vertical

« Y’a pas à tortiller du cul pour chier droit »

12. C'est le printemps dans mon rectum : il est en floraison

« J’ai le trou du cul en chou-fleur »

13. Et mon arrière-train, c'est du gallinacée ?

« Et mon cul, c’est du poulet ? »

14. Quel symposium nous fîmes ! J'ai l'abdomen en tempête !

« J’ai bien bouffé, je me suis pété le bide »

Source photo : Giphy

15. Progéniture de rempardière !

« Fils de pute »

Je vous pousse la botte florentine, Thérèse !