Quand la moutarde vous monte au nez, votre registre lexical s’appauvrit et vous vous abandonnez sans vergogne à un flot de jurons horriblement communs ? Laissons les insultes vulgaires au vulgum pecus ! Préférons les injures rares et choisies. Certaines obsolètes au possible n’en ont que plus de charme. La preuve avec cette sélection dont vous pourrez user et abuser.

1. Coureuse de rempart

Avouez que la périphrase mérite d’être réhabilitée. Elle remplace avantageusement notre « Putain » trop…couru! Le contexte médiéval dans lequel elle était utilisée naguère l’a sans doute condamnée à tomber aux oubliettes. Quel dommage !

2. Puterelle

Dans le même registre, en version plus concise, vous avez le droit de préférer le toujours médiéval « Puterelle » ou « Ribaude » aux sonorités légères et fraîches. Désigne d’ailleurs une jeune prostituée.

3. Gourgandine

On doit encore aux femmes de mauvaise vie cette élégante injure qui pourrait faire partie du bagage du capitaine Haddock.

4. Orchidoclaste

Ah! la belle insulte savante. Littéralement, « casse-couille »! Je ne sais à qui on la doit mais elle fait en tout cas les délices du très distingué Gérard Oberlé dont la devise mérite d’être méditée : »Le bagage d’un homme, c’est ce qu’il a lu et ce qu’il a bu ».

5. Nodocéphale

L’équivalent de « tête de nœud ». Mais l’effet n’est pas le même selon qu’on utilise l’une ou l’autre. Essayez, vous verrez !

6. Coprolithe

Le dictionnaire l’atteste encore. « Merde fossilisée », telle est grosso modo la définition du terme. Un excrément tout ce qu’il y a de plus savant sous cette forme ! Parfait pour les fans de caca.

7. Alburostre

« Blanc-bec ! » a également de la gueule, mais si vous voulez varier les plaisirs…

8. Fot-en-cul

Allons donc! Voilà que je deviens vulgaire! Désigne, vous l’aviez supputé, un sodomite médiéval. Elle a donc toute sa place dans notre top des insultes à interdire.

9. Pisse-froid

Pourrait s’appliquer à bon nombre de nos contemporains. Pas besoin de vous faire un dessin.

10. Fesse-Mathieu

Gentil, non ? elle claque bien!

11. Belître

Un autre façon d’appeler un gueux, un gueux.

12. Faquin

c’était le mannequin sur lequel on pouvait pratiquer son art de la lance. Autant dire que le faquin prend cher.

13. Foutriquet

Ça sonnerait presque trop mignon ! Mais en fait non. Le foutriquet est une personne chétive. Faible. Quelqu’un qui se fait victimiser par des trottoirs.

14. Olibrius

Les olibrius sont des gens excentriques un peu fou-fous. Des zazous. Des déglingo du string quoi.

15. Coquebert

Si tu es niais et stupide, tu es un véritable coquebert. Non, ne me remercie pas !

16. Écornifleur

L’écornifleur est celui qui cherche à vivre grâce aux biens d’autrui, on l’appelle aussi « ton pote le gros rat ».

17. Pleutre

Plus connu mais toujours un régal, le pleutre est le dégonflé par excellence, le gros lâche en fait.

18. Crapulard

Comme une crapule mais en plus drôle.

19. Fleur de nave

« Oh une fleur trop mignon ! ». Hé non, en fait fleur rappelle la niaiserie (pas cool pour les pissenlits). Nave quand à lui est un dérivé de navet. Alors si on t’appelle « fleur de nave », tu es en fait un sale navet bien nais.

20. Chattemite

Le chattemite est une « personne affectant des manières doucereuses et hypocrites pour tromper ou séduire quelqu’un ». Un sale faux-cul en somme.

21. Aliboron

L’aliboron est quelqu’un qui croit tout connaître alors qu’il ne connait rien. Très bon mot à utiliser quand ton pote essaie de t’expliquer ton métier.

22. Cossard

Le cossard est l’individu qui ne glande absolument rien, celui qui fait le néant.

23. Nicodème

Le Nicodème est un homme simple. Ce n’est pas forcément une insulte mais ça fait jamais plaisir.

24. Patte-pelu

Autre mot pour gros manipulateur qui arrive à ses fins en couillant les autres. Pas cool.

25. FDP

Apparemment cette l’insulte viendrait d’une race d’oiseau peu appréciée car très agaçante. Fascinant n’est-ce pas ?

26. (Bonus) Un dictionnaire des insultes oubliées, pour tout connaitre de l'élégance

Mais si vous voulez faire mal, on a aussi des insultes méchantes et une sélection d’objets grossiers. ET si vous partez bientôt dans le pays du Real Madrid on a les meilleures insultes en Espagnol.