Crédits photo (creative commons) : kevin dooley

Parmi les indices de développement des pays, la proportion d'individus qui ont un bagage universitaire par rapport à ceux qui ont préféré "l'école de la vie" est importante. Mais ce n'est pas tout : parmi les champions des études supérieures, on continue à trouver des pays prompts à partir guerroyer, des fans de Céline Dion et des gens qui sont tout le temps hors-jeu en finale de Coupe du Monde de rugby. Et on ne vise personne. Petite sélection des pays où votre BEPC n'impressionnera personne.

  1. Canada
    L'Amérique idyllique : 50% de gens diplômés, une ouverture massive aux étudiants étrangers, pas d'endettement, une attitude écolo et progressiste, Céline Dion... Le Canada, c'est presque trop de bonheur. C'est pas avec ça qu'ils auront des bons groupes de punk et des séries télé débiles. C'est important pourtant.
  2. Israël
    Souvent, dans les reportages de fin de journal, on a droit à une "invention étonnante mise au point par des chercheurs israéliens". Ce n'est pas toujours utile, ça dépasse rarement le stade de "concept", mais bon, ils bossent dans les bureaux de R&D de Tel Aviv. Les chiffres confirment cette impression avec 45% de la population disposant d'un bagage d'étude secondaire.
  3. Japon
    Les recettes les plus douloureuses donne parfois des résultats spectaculaires : le combo "élitisme-compétition extrême-uniforme" permet aux Nippons d'être sur le podium et d'enregistrer également des bons chiffres en termes de suicide ou d'abus à caractère sexuel de la part des enseignants. Une bonne note en maths, ça se mérite.
  4. États-Unis
    L'éducation aux États-Unis est loin d'être parfaite, mais le pays peut compter sur les plus prestigieuses universités du monde pour attirer les meilleurs enseignants, chercheurs et étudiants. L'ouverture aux fonds privés permet également un financement massif des structures de formation.
  5. Nouvelle-Zélande
    Encore un bon point pour les Néozélandais, dont toutes les qualités peuvent être un peu irritantes un jour de défaite au rugby. Mais force est de constater que les ce pays mise sur l'éducation avec un taux d'alphabétisation frôlant les 100%.
  6. Corée du Sud
    Le pays a parié sur un "protectionnisme éducateur" avant de se lancer à la conquête des marchés mondiaux. Il fallait être armé pour cela, notamment en terme de ressources humaines. Les moyens ont donc été mis, par le public et par le privé, pour nourrir en matière grise les entreprises innovantes du pays.
  7. Norvège
    Un pays dont les tueurs les plus tarés sont des lettrés et dont les anciennes dauphines au concours de Miss Norvège sont candidates aux élections en France n'a pas à rougir de ses structures d'éducation. 37% de gens ont suivi des études universitaires, les autres ayant fait fortune dans le poisson.
  8. Royaume Uni
    Entre deux émeutes urbaines, les Britanniques étudient, même massivement puisque 37% de la population a fait des études après le bac. De belles performances qui ne doivent pas grand-chose à l'action du gouvernement puisque c'est essentiellement l'action du privé qui explique ces bonnes performances.
  9. Australie
    Un système éducatif entièrement géré par les états et non par une structure fédérale. Les résultats sont là : l'Australie est au 6e rang mondial pour la lecture, au 8e pour les sciences et au 13e pour les mathématiques. Il faut bien ça pour sortir de temps à autre un mec aussi raffiné que Crocodile Dundee.
  10. Finlande
    La Finlande est l'un des seuls pays (avec la Corée du Sud) dont les étudiants ne se pressent pas majoritairement dans les formations de droit, de sciences sociales ou de business. En Finlande, on se passionne avant tout pour l'ingénierie et la construction. Le Finlandais est bricoleur et éduqué, un cocktail qui permet à ce "petit" pays d'être fier de Nokia et des ascenseurs Kone. Peut-être moins de Aaltra.

Et vous, déçu de ne pas trouver la France dans ce classement?

Source : Yahoo Finances