Crédits photo (creative commons) : jonycunha

Nos rugbymen-poulidor ont montré un bon esprit pour cette finale de Coupe du Monde, la France sort finalement grandie de cette défaite et nous autres, supporters, pouvons être fiers de cette prestation. Mais on a perdu quand même. Il est donc temps de laisser s'exprimer notre côté obscur et de se comporter comme de vrais mauvais perdants. Ca ne nous donnera pas le titre, mais ça nous fera tous du bien de se délester de cette rancoeur, une bonne fois pour toute. Voila 10 arguments, en plus de "on s'est fait voler par l'arbitre bordel", tout à fait recevables pour détester ce pays dont on entend parler tous les 4 ans.

  1. Ils s'incrustent dans nos sports à nous : et en plus ils gagnent. Pourquoi la Nouvelle Zélande ne se concentre pas uniquement sur le cricket, le football australien et le hockey sur gazon? Est-ce que nous, Français, allons les emmerder dans leur compétitions de "netball"? Non, parce qu'on ne sait même pas ce que c'est. Chacun son truc les mecs.
  2. C'est un pays développé, prospère et moderne : et quand on est un pays du sud, on a AU MOINS l'élégance d'être miséreux, endetté jusqu'au cou et victime de sécheresses récurrentes.
  3. C'est un pays qui n'invente rien : un pays qui reprend le nom d'une province néerlandaise, la Zélande, et qui nomme sa chaîne de montagne les "Alpes du Sud" a un sérieux problème d'identité. En plus d'être nul en géographie.
  4. C'est l'un des pays les moins corrompus du monde : alors qu'on aurait bien voulu trouver l'excuse de l'arbitrage acheté après la défaite en finale. On aurait préféré perdre contre la Russie ou la Birmanie. On aurait pu dire que cette compétition, c'est "magouille et compagnie".
  5. Les films de Peter Jackson sont de moins en moins bons : c'est un peu léger, mais on avait beaucoup plus d'affection pour ce pays à l'époque de "Brain Dead" et de "Bad Taste".
  6. Le (célèbre) groupe de rock "Datsuns" est un mauvais exemple pour la jeunesse : un single comme "Mother Fucker from Hell", même s'il est très bon, devrait être interdit dans l'hémisphère nord.
  7. La Nouvelle Zélande est 2ème au "Global Peace Index" : après avoir été 1er en 2009. Pour faire les malins pendant le Haka, là, il y a du monde. Mais pour aller bombarder l'axe du mal et traquer les pays complices du terrorisme, y'a plus personne.
  8. Ils développent méchamment leur production viticole : ça ne leur suffit pas de nous priver de Coupe du Monde, il faut en plus qu'ils viennent marcher sur nos plates-bandes et encombrer nos rayons vins. Bientôt un camembert au kiwi?
  9. Les Néo-Zélandais, c'est un peu des Anglais en fait... : il faut bien dire ce qui est : on s'est fait taper en finale par des sujets de sa Majesté Elisabeth II. Et ça, c'est inacceptable.
  10. Les premiers de la classe c'est énervant : 1er au classement des libertés publiques, un taux d'alphabétisation frôlant les 100%, pas de corruption, un exemple en matière d'environnement et maintenant un titre de champion du Monde de rugby... Ça commence à bien suffire.
  11. (bonus) Sans compter que Richie Mc Caw est tout le temps hors-jeu dans les regroupements, bordel: une raison rugbystique qui aurait suffi à faire un top à elle tout seule.

Et vous, vous êtes-vous découvert un nouveau sentiment anti-néo-zélandais depuis cette finale ?