Roland Barthes les appelait des énantiosémies, mais on se contentera de « mots pas hyper pratiques ». Contrairement aux homonymes où le contexte peut permettre d’éclaircir la situation (on se teint rarement en ver), le mot pas hyper pratique est à même de générer des quiproquos. En voici quelques exemples.

1. Ciao

Les Italiens ont inventé la Commedia dell’arte. Portes qui claquent, mêmes acteurs jouant plusieurs rôles, l’un reste, l’autre part. Du coup, pour s’y retrouver, comme on ne sait plus qui est sorti de scène ou des coulisses, on dira un seul mot pour saluer l’assistance : ciao. Si les Français ont eu le bon goût de changer le bonjour signifiant au revoir en bonne journée pour plus de clarté, ils ont également eu la présence d’esprit d’importer le ciao chez eux, histoire d’ajouter un peu de complexité langagière.

2. Hôte

L’hôte attendait l’autre, son hôte. Comme la hotte avait cessé de fonctionner, faute de fuel, il avait pris la décision de ne pas cuisiner la lotte. L’hôte l’expliqua à son hôte : ils ne mangeraient pas, mais, comme il flottait au-dehors, l’hôte et son hôte souffraient d’une infection de la glotte qui les empêchait de toute façon de déglutir. L’hôte acquiesça: son hôte lui ôtait les mots de la bouche.

3. Apprendre

Quand on apprend quelque chose aux autres, les autres l’apprennent aussi. Eh oui, ça fait deux sens opposés ça : transmettre, et puis acquérir. Je vous l’apprends, sans doute.

4. Intouchable

Mot pas hyper pratique, surtout en Inde. Quand une huile du gouvernement, un intouchable déclaré, sorte de répulsif à juges, se déplace à Bombay, il fait la connaissance de ses homologues intouchables, placés au ban de la société, qui portent des haillons pour seuls costumes. Imaginez le quiproquo, sans compter la barrière de la langue.

Source photo : Giphy

5. Légume

Parlons-en de notre huile du gouvernement, une huile, que dis-je, une grosse légume, oui ; dernièrement, il passe son temps à l’hôpital pour tenir la jambe à son vieux copain, lequel n’en a plus, de jambes, depuis qu’il a eu cet accident qui l’a transformé en légume. C’est le problème d’avoir un pote âgé, ça.

6. Débloquer

Quand mon portable débloque, je bloque un moment, puis ensuite je le débloque. Essayez un peu d’expliquer cette phrase à un immigré qui essaie de s’intégrer et interrogez-vous ensuite sur la véritable faculté d’accueil d’un pays comme la France.

Source photo : Giphy

7. Contre

« Les femmes, je suis contre ; tout contre. » Sacha Guitry, qui n’était pas le dernier pour le calembour, a résumé l’essentiel du caractère mot pas pratique du terme contre, parce que si on est contre un truc, on n’a pas envie d’être contre lui, voyez, moi qui suis contre la faim dans le monde je n’ai aucune envie de me coller à des morts de faim dans la vie.

8. Pourquoi

Pourquoi, pourquoi il apparaît dans ce classement ?Pourquoi est un mot pas pratique, c’est pourquoi il apparaît dans ce classement.

9. Remercier

« Toute l’équipe RH de Croquettas vous remercie de tout ce que vous avez fait pour elle à la photocopieuse et vous remercie en conséquence. » C’est assez confusant de se faire virer et remercier en même temps, c’est un peu comme si « j’ai envie de faire l’amour avec toi » voulait aussi dire « je veux que tu dégages à Katmandou ».

10. Personne

La personne était partie et il ne restait plus personne. C’était quelqu’un cette personne, pas n’importe qui, même si n’importe qui aurait bien suffi pour qu’il y ait quelqu’un. Mais il n’y avait plus personne. La personne était là pour le constater. Il y aurait donc eu quelqu’un ?

Source photo : Giphy

Ravi par un commando militaire et d’avoir pu confondre avec vous le sens des mots en confondant les moins pratiques, je vous laisse sur cet enseignement encore chaud dont la piste est encore fraîche.

Sources: Finally OverProjet Voltaire.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :