Comme toutes les langues, le Français a un peu pompé à droite à gauche son vocabulaire. Il y a beaucoup de latin et de grec évidemment, un peu d’allemand, mais aussi pas mal d’arabe. Notamment des mots qui ont traversé la Méditerranée avant d’arriver en Italie ou en Espagne puis d’être importé en France. Voilà de quoi vous motiver à prendre Arabe en LV2.

1. Sirop

Comme « sorbet », « sirop » est issu de l’arabe « šarab » (« boisson ») qui est ensuite devenu šarbat en persan, serbet en turc et « sorbetto » en Italien. Ce sont les marchands vénitiens qui ramèneront « šarab » en Italie au Moyen-Âge, et le terme débarquera en France au XIIe siècle.

2. Bougie

Jadis, la ville de Béjaïa en Algérie s’appelait Bougie, et au Moyen-Âge c’était là que se faisait tout le commerce de cire et de bougies. Voilà donc ici un magnifique cas d’éponymie.

3. Jupe

Littéralement traduit par « veste de dessous », « jubba » a donné « giubba » en Italien qui a lui-même donné « jupe » en Français. Pour votre gouverne, autrefois en France on disait « cotillon » et non « jupe ».

4. Échec et mat

L’expression, aujourd’hui rentrée dans le langage courant, vient du persan « shâh mât » qui signifiait à l’époque « le roi est mort ». Oui, tout ça est très logique. Même si parfois, il est utile d’être capable de dire quand une partie d’échec doit enfin se terminer.

5. Magasin

Qui vient donc de « makhzen », »entrepôt » pour ceux qui ne comprendraient pas l’arabe médiéval. Le même terme a également donné « magazine » en Anglais.

6. Gabelle

En soit, le terme vient de l’italien « gabella ». Sauf qu’il se trouve que « gabella » vient de l’arabe « qabala », qui veut dire « impôt ». Nous pouvons donc assez logiquement dire que la « gabelle » franchouillarde vient du mot arabe « qabala » qui a gentiment voyagé jusqu’à nous.

7. Élixir

Oui oui « élixir » vient du latin « elixir », mais voilà : le latin a tout pompé sur l’arabe « al-‘iksyr » que nous pourrions traduire par « pierre philosophale ».

8. Massage

La prochaine fois que vous réclamerez un massage, vous pourrez expliquer à votre interlocuteur que l’on doit le terme à l’arabe « masa?a » qui veut dire « frotter, palper ». Ça fait pas de mal de se la péter de temps à autres. Et c’est pas mal aussi de savoir se faire ses propres massages, pour arrêter d’en réclamer tout le temps.

9. Raquette

Qui vient donc de rahat, « paume de la main ». Une étymologie qui explique notamment le fait que nous ayons eu pendant un bout de temps le fameux « jeu de paume ». Et pour votre gouverne, au XVe siècle on disait « raquecte » et non « raquette ».

10. Chiffre

Le mot chiffre vient de « sifr » (ça ressemble, oui oui) qui veut dire « vide, néant », et qui fait référence au zéro. Zéro qui, comme chacun le sait, a été inventé en Mésopotamie aux alentours du IIIe siècle avant JC.

11. Maroquinerie

La technique du travail du cuir a été transmise par le Maroc à l’Europe et au reste du monde. « Maroquinerie » vient donc de l’espagnol « marroquí » et de l’arabe « marrakusi » qui désignait il y a bien bien longtemps le cuir de la ville de Marrakech. Mais pour cela on vous renvoie vers tous les mots qui viennent de noms de villes.

12. Satin

Les Chinois ont toujours été plus que balèzes en satin. Du coup, le terme français vient de l’arabe « zaytun » qui est lui-même la transcription (un peu foirée quand même) de la ville chinoise de Citong (ou Tsia-Toung), aujourd’hui connue sous le nom de Quanzhou.

Et si vous avez des petites correction et/ou suggestion (ou que vous voulez tout simplement nous déclarer votre flamme), n’hésitez pas.

Source : Wiktionary, Huffington Post