Les aquariums, c’est comme des zoos mais qui seraient dans les eaux. Vous l’avez mon jeu de mots ? Il est de qualité, hein ? Non, vous l’avez pas ? Des zoos, des eaux… Ca se prononce pareil ! Vous avez vu ! Vous l’avez maintenant ? Ce qu’on s’amuse ensemble même si parfois je me rends compte que je suis seul.

1. Aquarium de La Rochelle

Il est privé, l’aquarium de la Rochelle, mais c’est quand même un truc d’intérêt public quand on aime voir des animaux marins. On parle quand même de 600 espèces différentes et de 12.000 animaux. En plus, c’est tout à côté du Vieux Port, en conséquence de quoi le cadre est très agréable. Gigantesque et trop cool, je peux vous dire que c’est autre chose que les aquariums dans les restaurants chinois.

2. Nausicaà (Boulogne sur mer)

Le centre national de la mer est à la fois un aquariums de ouf mais aussi un musée pédagogique sur l’histoire liant l’Homme et la mer, en prise avec les grands enjeux actuels de préservation de la biodiversité et de l’environnement. Plus grand aquarium d’Europe, quatrième au niveau mondial, il accueille 1600 espèces et 600000 individus. Pas mal.

@_aurl_ #ouileslicornesexistent #poissonslicornes ?? #nausicaa #boulogne #aquarium

A post shared by ClemB. (@clembvrt) on

3. Océanopolis (Brest)

Le centre de culture scientifique et technique de la mer a le mérite de proposer aux visiteurs les diagnostics de nombreux océanographes qui donnent des explications complètes et entières aux visiteurs, lesquels ne boudent pour autant pas leur plaisir devant la faune marine. Et puis il y a le côté sauvetage : la clinique du centre accueille régulièrement des petits phoques tout tristes et tout malades.

4. Le musée océanographique de Monaco

Le musée, orienté technique et science, compte 4000 espèces marines et accueille environ 650.000 visiteurs par an. Ca fait un tas de visiteurs. Mais vu que c’est le seul intérêt de Monaco quand on n’est pas riche à millions, ça se comprend.

?? @mathisdechaine

A post shared by ?Maryne Bernardi? (@marynebernardi) on

5. Planet Ocean Montpellier

Ce n’est pas le plus dingue (seulement 400 espèces représentées), mais c’est une expérience unique. Parce qu’il est à la fois dédié aux profondeurs marines et à l’espace, le centre de Montpellier plonge le visiteur dans une ambiance Jules Verne. Entre les requins et les manchots d’une part, le planétarium de l’autre, il y a de quoi faire. Par ailleurs, le centre propose aussi des attractions.

A post shared by Olivia Boyrie (@oliviaboyrie) on

6. Le grand aquarium de Saint-Malo

Aquarium classique mais très bien achalandé : à Saint-Malo, 600 espèces sont visibles et les infrastructures d’accueil sont très performantes, notamment la scénographie et les cartels.

#Aquarium#France??

A post shared by Pia (@_pia_.21) on

7. La Cité de la mer (Cherbourg)

La spécificité de la Cité de la mer est de mettre l’accent sur l’histoire du lien unissant l’homme à la mer. Pensé dans une logique éducative et sensible, elle permet aussi d’observer un aquarium abyssal très profond (11 mètres) calqué sur les fonds marins de Polynésie pour une expérience immersive sans tuba ni bouteilles d’oxygène.

8. Le Seaquarium de Grau-du-Roi

La ville la plus titrée d’Intervilles (j’ai inventé cette stat) propose un aquarium entièrement dédié au divertissement, avec son requinarium, évidemment fascinant pour les enfants, mais aussi avec un sanctuaire de la mer très fourni et toute une partie dédiée aux mythes maritimes.

9. Le musée-aquarium de Nancy

Un musée magnifique Art déco qui accueilli à la fois un museum d’histoire naturelle et un aquarium accueillant plusieurs centaines d’espèces réparties par zones océaniques. Une manière comme une autre de prolonger la mer jusqu’à Nancy.

10. Le Musée de la mer de Biarritz

Encore un joli bâtiment Art déco, mais cette fois-ci plus justement consacré aux spécificités locales du Golfe de Gascogne et de la côte Atlantique. On trouve quand même des animaux un peu plus rares, notamment des phoques.

Sinon j’adore le groupe Aqua.

Sources : Détours en France, Cityzeum.fr