La France va mal, elle a perdu toutes ses bonnes manières. Or, il existe en français plein de mots aux sonorités charmantes pour parler de vos ébats amoureux. C’est pourquoi nous avons décidé d’introduire quelques civilités dans vos conversations polissonnes. Vous pourrez ainsi rester chic tout en racontant que vous vous sortez d’un petit 69 bien crado des familles.

1. Le stupre

Le stupre désigne une activité sexuelle débridée. Lorsque l’on dit de quelqu’un qu’il est plein de stupre, cela signifie qu’il a la culotte en éruption.

Source photo : Giphy

2. La cyprine

Il s’agit du nom donné aux sécrétions vaginales, « mouille » pour les intimes. Anecdote marrante : Chypre et Cyprine viennent du même mot, celui qui désignait la déesse Aphrodite en Grec Ancien. Oui, « marrant » était à prendre au sens très très large du terme.

3. Ithyphallique

Ithyphallique est un adjectif qui veut dire « avec le pénis en érection » ou, plus sobrement, « bandant ». Un homme ithyphallique est un homme avec popole au garde à vous.

Source photo : Giphy

4. Aléser

Grosso modo, on peut définir aléser par « se faire agrandir le trou du cul durant une sodomie ». C’est-à-dire refaire l’intérieur anal et ouvrir une baie vitrée. Merci Valérie Damidot !

5. Le mont de Vénus

Ce nom élégant sert à désigner le pubis féminin. Ayez donc quelques bonnes manières : ne dites plus « je lui ai doigté la chatte » mais « je lui ai caressé le mont de Vénus ». Ceci est un message approuvé par Nadine de Rothschild.

Source photo : Giphy

6. Gamahucher

Le verbe « gamahucher » signifie « faire des pratiques buco-génitales ». Exemple : « je gamahuche au 06 05 04 ** ** » veut dire « Je suce / broute le gazon à ce numéro ».

7. La feuille de rose

Une feuille de rose ne se cueille pas. Ce nom floral sert à qualifier un anulingus, pratique sexuelle qui consiste à lécher du rectum. S’il est coutume d’offrir un bouquet de roses lors d’un dîner romantique, une feuille de rose fera aussi un excellent présent.

Source photo : Giphy

8. Pédiquer

Pédiquer est un synonyme de sodomiser. C’est-à-dire passer par la porte de derrière, mazouter le pingouin, empapaouter le moule à cake, faire de l’archéologie dans les souterrains, ouvrir la boîte à chocapic…

9. Irrumer

Soit « tailler une pipe ». C’est quand même plus classe. À ne pas confondre avec l’irrumation, un type particulier de fellation dans lequel le mouvement de va-et-vient est effectué par celui qui se fait gamahucher. Comme nous sommes pour l’égalité des sexes, on vous donne un équivalent pour l’autre sexe. « Faire minette » = « faire un cunni ».

Source photo : Giphy

10. Triolisme

Ce joli mot qui ressemble à une danse désigne une sexualité impliquant trois partenaires. Si l’on vous propose de vous mettre au triolisme, ne vous préparez à des tangos endiablés mais arborez fièrement vos parties génitales !

11. (bonus) Mourir en épectase

Car, jusqu’à preuve du contraire, mourir n’est pas un acte sexuel, n’en déplaise à ceux qui appellent l’orgasme « petite mort ». Mais « mourir en épectase » est une manière chic et élégante de dire que l’on meurt en pleine jouissance.

Source photo : Giphy

Nous espérons que ce petit top enrichira non seulement votre vocabulaire mais aussi votre sexualité. On vous embrasse le mont de Vénus !

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :