Chaque année, le Petit Robert intègre plusieurs nouveaux mots à son dictionnaire et en fait disparaître d’autres. Ces mots sont le reflet un peu décalé de l’époque – le temps que les concepteurs du dictionnaire les prennent en compte, ils sont parfois déjà ringardisés. C’est Brain qui a eu la bonne idée de diffuser une compilation des mots apparus chaque année depuis les années 50.

1. Spoiler (2007)

Mais l’Académie française conseille quand même d’utiliser l’expression divulgâcher que même mon correcteur orthographique ne reconnait pas. Alors que spoiler, si, il connaît.

Exemple d’utilisation : « A la fin, Dark Vador redevient gentil »

Source photo : Giphy

2. S'enjailler (2016)

C’était déjà un néologisme en Côte d’Ivoire dans les années 80 avant d’être repris 35 ans plus tard par la jeunesse française pour dire qu’elle se marrait bien. Ce qui veut dire qu’on récupère des expressions ringardes ivoiriennes. Je crois que notre place dans le monde n’est plus celle que l’on croit.

Exemple d’utilisation : « Viens chez moi ce soir on va s’enjailler devant le dernier Disney »

3. Zumba (2015)

Et soudain toutes les femmes du monde faisaient de la zumba. Robert, qui est petit mais pas bégueule, n’a pas tardé à suivre. L’entrée « transpirer à donf » renvoie à l’entrée « zumba ».

Exemple d’utilisation : « Oh putain, je suis ENCORE pas allé à la zumba. »

4. Chelou (2014)

Vu qu’on disait chelou déjà quand j’étais au collège, on ne peut qu’en conclure qu’il faut environ 15 ans aux autorités morales de notre langue pour prendre en compte un mot, c’est-à-dire à un moment où il est déjà ringardisé. Problème ? Pas forcément.

Exemple d’utilisation : « C’est chelou que le mot chelou ne soit rentré qu’en 2014 dans le dico, non ? Et d’ailleurs, le mot dico, il est autorisé ou pas ? »

5. Uberiser (2014)

Quand l’ensemble des pouvoirs publics s’emparent d’un terme pour décrire une réalité pas très claire, le dictionnaire n’a d’autre choix que de valider son utilisation a posteriori en l’intégrant au dictionnaire fissa. Deux poids, deux mesures (on pense à chelou).

Exemple d’utilisation : « Les chauffeurs Uber se sont faits uberiser par l’uberisation et comptent pour du beurre. »

6. Cougar (2010)

Un jour, mon père a utilisé ce mot pour désigner une nana de 40 ans. Il en a 70. Je me suis dit qu’il ne saisissait pas tout à fait le concept.

Exemple d’utilisation : « Tu veux rencontrer des cougars chaudes dans ta région ? »

Source photo : Giphy

7. Nomophobie (2012)

Parfois, les auteurs du dictionnaires sont rieurs. Par exemple, ils font rentrer dans leurs rangs un mot que personne n’utilise mais qui décrit assez bien leur jugement par rapport à ce monde qui part à vau-l’eau, parce que tous ces jeunes, avec leurs téléphones, qui perdent les pédales dès qu’ils en sont éloignés, hein, ils auraient pas déclenché une phobie ?

Exemple d’utilisation : « Dis-moi, Pierre, que dirais-tu de faire rentrer le mot nomophobie dans le dictionnaire cette année ? »

8. Selfie (2013)

Pareil : il aura fallu attendre 2013 pour faire rentrer le mot dans le dictionnaire alors que même les politiques s’en servaient pour faire jeune pendant la campagne 2012. Y’a comme un hic.

Exemple d’utilisation : « Crève, charogne ! Avec tes selfies de merde ! »

9. Vapoter (2008)

Ca fait donc 10 ans qu’on vapote. Enfin moi je vapote, puis je rachète des clopes, puis je revapote, puis je rachète des clopes, puis…

Exemple d’utilisation : « La vapote entre pote, la bonhomie entre amis ! » (slogan d’une pub pour le vapotage datant de 1983.

10. Vegan (2016)

Se dit des gens qui, quand ils sont de profil, disparaissent derrière les lampadaires tellement qu’ils sont maigres.

Exemple d’utilisation : « Bah je sais pas dans quel resto on peut aller en fait avec ton truc. »

Source photo : Giphy

Rien sur Robert.

Source : Brain