OK, on n’est même pas encore en 2017 et il est peut-être tôt pour tirer des conclusions définitives. Mais, à un peu plus de mi-parcours, on voit tout de même que des tendances se dessinent en matière de bankable-ilité des actrices féminines pour la décennie. Il y a celles qui comptent et qui comptent leur argent, et celles qui comptent moins. C’est ça la vie, une compétition.

1. Natalie Portman

Darren Aronofsky, Terrence Malick, Rebecca Zlotowski et bientôt Dolan. Elle choisit bien ses réalisateurs. Natalie Portman est, on peut le dire, absolument indéboulonnable. Et elle n’a que 35 ans.


Crédits photo (creative commons) : Benjamin Ellis

2. Jessica Chastain

Sa carrière au cinéma a démarré tard et a explosé quasiment tout de suite. Take Shelter, The Tree of Life, Zero Dark Thirty, Interstellar, A Most Violent Year et bientôt chez Dolan. On appelle ça un strike, quand on joue au bowling. L’histoire ne dit pas si Jessica Chastain joue, ou non, au bowling, ni si, d’ailleurs, elle trouve élégantes les chaussures de bowling.


Crédits photo (creative commons) : MyCanon

3. Marion Cotillard

La fille arrive à devenir un meme tout en ayant un Oscar. Woody Allen, Jacques Audiard, Christopher Nolan, Soderbergh, James Grey, les frères Dardenne, Xavier Dolan, Robert Zemeckis et bientôt Desplechin. Ça va. Quand on pense qu’elle a joué dans Taxi, ça fait bizarre.


Crédits photo (creative commons) : Georges Biard

4. Jennifer Lawrence

Après avoir explosé dans Happiness Therapy, Jennifer Lawrence a tourné dans les Hunger Games, des blockbusters intelligents et bien foutus qui ont fait d’elle la star internationale absolue. On a l’impression qu’elle est partout. Pourtant, elle n’a pas fait tant de films que ça. La marque des grands, quoi.


Crédits photo (creative commons) : Dominick D

5. Amy Adams

Elle a joué en l’espace de 6 ans chez David O. Russel, Walter Salles, Paul Thomas Anderson, Spike Jonze, Tim Burton et Denis Villeneuve. Elle alterne les blockbusters et les films d’auteur. Elle a complètement fait oublier qu’elle ressemblait un peu à Nicole Kidman. Elle a complètement fait oublier Nicole Kidman aussi.


Crédits photo (creative commons) : Gage Skidmore

6. Carey Mulligan

A partir de 2011, Carey Mulligan a décidé de jouer exclusivement dans des bons films qui marchent aux Etats-Unis, après une première carrière en Grande-Bretagne. Ça a donné Drive, Shame, Inside Llewyn Davis et le dernier Vintenberg, Loin de la foule déchaînée. Pas mal.


Crédits photo (creative commons) : MyCanon

7. Charlize Theron

Après un passage à vide, Charlize Theron a enchaîné les cartons depuis 2011, avec en point d’orgue son rôle dans Mad Max Fury Road qui a cassé l’Internet. Sans compter la pub Dior.


Crédits photo (creative commons) : Georges Biard

8. Tilda Swinton

Depuis 2010, Tilda Swinton a joué chez Jarmush dans Only Lovers Left Alive, deux fois chez Wes Anderson, une fois chez les frères Coen et puis dans des cartons genre Doctor Strange ou Le monde de Narnia. Une sorte de consécration critique et commerciale après la cinquantaine. On prend.


Crédits photo (creative commons) : Yannick JAMOT

9. Cate Blanchett

Deux Terrence Malick, un Woody Allen, un Todd Haynes et la trilogie du Hobbit. Depuis 2010, ça va, pour Cate Blanchett.


Crédits photo (creative commons) : Georges Biard

10. Rooney Mara

Ca se présente pas trop mal, là, pour Rooney Mara. Après la doublette Fincher, Her de Spike Jonze et un rôle dans Carol de Todd Haynes, on la retrouvera, elle aussi, chez Terrence Malick l’an prochain, puis chez Leos Carax. Tranquilou pilou.


Crédits photo (creative commons) : gdcgraphics at http://www.flickr.com/photos/gdcgraphics/

Ça doit être cool d’être une star.

Sinon, on a fait le classement des mecs, aussi. 


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :