Les assurances, on les paie chaque mois, puis en cas de pépin prévu dans le contrat, elles nous filent du fric. La plupart des gens n’en abusent pas, mais certains essaient de se faire du fric sur leur dos. Ça donne lieu à quelques histoires assez rocambolesques. Je vous les raconte de suite, sans attendre. Je vous préviens, il y a beaucoup à lire, mais ça en vaut la peine.

1. En Slovénie, une femme s'est coupé la main pour toucher les thunes des assurances

Ça s’est passé il y a peu : une femme de 21 ans, avec l’aide d’un membre de sa famille de 29 ans, s’est coupé la main à la scie circulaire et voulait faire passer ça pour un accident. Peu avant, elle avait souscrit à 5 contrats d’assurance et comptait toucher en tout 380.000 euros + 3000 euros par mois à vie. Et bien sûr elle s’est fait gauler, parce qu’il faut pas trop prendre les gens pour des cons non plus. Elle et son complice risquent 8 ans de prison (ça c’est un peu dur quand même). Heureusement pour elle, on a réussi à lui recoudre la main. C’est un petit lot de consolation.

Source photo : Giphy

2. En Chine, un homme a simulé sa mort pour toucher l'assurance et a provoqué la mort de toute sa famille

Cette histoire est une vraie tragédie shakespearienne. En septembre 2018, M. He décide de faire croire à son décès pour permettre à sa femme de toucher 125.000 euros de l’assurance vie. Il a jeté sa voiture dans une rivière, et les autorités ont conclu qu’il était mort. Problème : il n’avait pas prévenu sa femme qui, dévastée par la « mort » de son mari, a tué leur deux enfants avant de se donner la mort dans la même rivière. Elle voulait que la famille soit réunie dans l’au-delà. Apprenant ça, M. He s’est rendu à la police. Il a expliqué qu’il avait des dettes après avoir payé un traitement pour sa fille épileptique et qu’il voulait les rembourser. Un vrai drame.

Source photo : Giphy

3. Un Anglais a simulé sa mort puis s'est fait gauler en Australie

Hugo et Sophie Sanchez, un couple anglais criblé de dettes, a eu une bonne idée en 2005 : ils vont faire croire que le mari est mort pendant leurs vacances pour toucher plein de pognon. Sophie va donc faire croire qu’Hugo a été incinéré et va toucher le fric. Pendant ce temps, lui partira avec les enfants en Australie pour se la couler douce. Mais les policiers ont empêché Sophie Sanchez de le rejoindre parce qu’ils sont tombés sur un détail pas banal : sur l’acte de décès, on a retrouvé des empreintes de monsieur. Sophie Sanchez était dans l’avion pour le départ, mais elle a été arrêtée pile à temps, comme dans les films. L’enquête s’est poursuivie et Sophie a avoué l’arnaque. Des années plus tard seulement, son mari a été retrouvé à Sydney et extradé. Il faisait sa petite vie tranquillou avec ses enfants sans trop se soucier se sa femme. On pourrait en faire un film.

Source photo : Giphy

4. Un autre couple anglais a imaginé le plan du siècle sans prévenir les enfants et a tout perdu à cause de Google

Oui, ce titre est a priori très putaclic, mais vous allez voir que cette histoire est vraiment dingue. John et Anne Darwin vivaient au-dessus de leurs moyens et avaient acheté une dizaine de baraques, galérant à rembourser leurs emprunts. En 2002, ils décident de faire croire que John est mort en mer du Nord en faisant du canoë. Et ça marche. Anne joue la veuve dévastée et John vit dans une pièce secrète dans la maison. Quand il sort, il se déguise pour cacher son identité. Les deux fils ne sont même pas au courant, ils croient que leur père est bel et bien mort. Anne et John décident ensuite de partir au Panama, paradis fiscal dont on ne pourra pas les extrader. Pour obtenir un passeport, John s’était procuré l’acte de naissance d’un enfant mort en 1950. Une fois au Panama, le couple prend du bon temps et décide d’investir son argent. Tout aurait pu continuer tranquillement si John n’était pas revenu en Angleterre en 2007 pour rendre visite à son fils Mark, feignant d’avoir été amnésique pendant tout ce temps. Tout le monde était ému de ces retrouvailles d’un fils et de son père amnésique revenu d’on ne sait où, jusqu’à ce que quelqu’un trouve sur Google une photo de John et Anne avec un agent immobilier panaméen. LA BOURDE. Quand Anne revient du Panama, elle se fait coffrer, et le couple est jugé. Les deux fils sont dégoûtés des mensonges de leurs parents, et on peut les comprendre.

Source photo : Giphy

5. Deux couples ont simulé leur cambriolage pour toucher les thunes

En 2012, dans les Pyrénées-Orientales, deux couples ont organisé un faux cambriolage de leurs maisons pour déclarer des objets volés aux assurances et empocher l’argent. Le lendemain matin, les victimes sont convoquées, comme il est d’usage, sauf qu’elles ne se pointent pas et ne viennent que l’après-midi pour régler les questions d’assurance. Les gendarmes trouvent ça un peu bizarre ; normalement les victimes sont un peu plus impliquées que ça dans l’enquête. Ils décident de visionner des caméras de surveillance de la ville et arrivent à voir les cambrioleurs en action. Des cambrioleurs qui ressemblent aux victimes. Allez on embarque tout ça et ça se réglera devant la justice.

Source photo : Giphy

6. Un Nantais incendie sa voiture pour qu'on lui rembourse et se fait attraper

En août 2018, le propriétaire d’une voiture porte plainte parce qu’elle a été incendiée. Il explique qu’elle était en état neuf et qu’elle valait 11.000 euros. Il veut donc être remboursé par son assurance. Mais la police découvre qu’il avait fait un devis peu de temps avant pour un changement de boîte de vitesses. Le devis estimait la réparation à 6.500 euros, un bonne grosse somme. On a donc tout de suite compris l’arnaque : le mec ne voulait pas mettre autant d’argent dans des réparations et a préféré faire jouer l’assurance. Des analyses plus poussées sur la carcasse de la voiture ont même réussi à prouver que la boîte de vitesses n’était plus en état de fonctionner avant l’incendie. Le propriétaire sera convoqué devant la justice en juin 2019.

Source photo : Giphy

7. Le mec incendie sa boulangerie et fait une grosse boulette

Près de Namur, le proprio d’une boulangerie qui était inoccupée a décidé, avec l’aide de son père et d’un complice, d’incendier l’établissement pour toucher l’argent de l’assurance (plus de 380.000 euros, quand même) car il n’arrivait pas à le vendre. Ça aurait pu marcher si les gars, surpris par la rapidité de la propagation des flammes, n’avaient pas laissé les clés sur la porte. On a aussi retrouvé un bidon d’huile oublié dans le local. La police a vite compris le stratagème, d’autant plus qu’ils avaient déjà été prévenus qu’un projet d’incendie pouvait avoir lieu ici. Le propriétaire a été jugé et s’est pris 7 ans ferme.

Source photo : Giphy

8. L'affaire Yves Dandonneau

C’est une des affaires d’escroquerie à l’assurance les plus célèbres en France. Accrochez-vous. En juin 1987, Daniel Blouard et son ami Yves Dandonneau ont un accident de voiture sur une petite route de l’Hérault. Dandonneau est inconscient. Blouard va chercher les pompiers et leur dit qu’il a peur que la voiture prenne feu. Quand les pompiers arrivent sur place, c’est trop tard : la voiture a pris feu, et Dandonneau est carbonisé. Marie-Thérèse Héraut, la compagne de Dandonneau, est appelée pour reconnaître le corps. Elle confirme : c’est bien Yves Dandonneau. Idem pour Danièle Simonin, la secrétaire de Dandonneau. Elle est formelle, c’est bien lui qui est mort.

Ok, jusque-là, il n’y a rien d’exceptionnel. Sauf que Dandonneau, deux mois plus tôt, avait contracté 8 assurances vie, le tout au bénéfice de Marie-Thérèse Héraut, sa compagne. Une des 8 assurances trouve ça étrange, d’autant plus que Dandonneau avait établi une clause spéciale s’il mourrait précisément dans un accident de la route. L’assurance envoie donc un détective privé enquêter sur les circonstances de l’accident, et ses conclusions sont claires : cet accident est très louche car il n’y avait rien de dangereux sur cette route. Parallèlement, un ingénieur d’un labo de police arrive à déterminer que le corps carbonisé n’est pas celui de Dandonneau.

On est donc sur une arnaque, mais qui a fait quoi ? Et surtout, où est Dandonneau BON SANG DE BONSOIR ? Je vous la fais courte, mais il s’avère qu’on retrouve Dandonneau en mettant sa compagne sur écoute. Lui et son ami Daniel Blouard avaient convaincu un autre ami, François Meunier, d’envoyer dans leurs griffes un SDF alcoolique qu’ils ont fait boire avant de l’emmener faire un tour fatal en voiture. Dandonneau a pris 20 ans de prison, son pote Blouard 14, Meunier 9 et Marie-Thérèse Héraut et Danielle Simonin, complices, ont pris 4 ans avec sursis. Justice a été rendue.

Source photo : Giphy

9. Il incendie son spa et laisse une flopée d'indices derrière lui

En octobre 2018, à Montpellier, le propriétaire d’un spa qui avait de grandes difficultés financières a mis feu à son établissement à l’aide de complices pour gagner l’argent de son assurance. Mais il s’y est pris comme un manche. Sur place, la police a retrouvé du gasoil et plusieurs départs de feu (ce qui prouve bien l’aspect volontaire de cet incendie, si on est un peu logique). On a aussi des images de vidéosurveillance du gars en train d’acheter le fameux gasoil, et on sait qu’il avait déjà eu des problèmes de fraude avec une compagnie d’assurance. Bref, sa défense n’a pas FAIT LONG FEU mdr.

Source photo : Giphy

10. Régulièrement, dans le monde entier, des gens se jettent sur des voitures pour faire marcher les assurances

Et c’est très souvent assez pathétique. Ça a poussé beaucoup de gens à mettre des dashcams sur leur bagnole pour prouver leur innocence en cas de litige.

Respectez un peu la loi quand même.