Il n’y a pas si longtemps, on vous parlait des animaux qui feraient le plus flipper s’ils pouvaient voler. Aujourd’hui, on parle des animaux qui sont déjà flippants parce qu’ils peuvent voler, de fait, et que c’est flippant parce que c’est gros. Heureusement, les plus énormes d’entre eux sont éteints et bien éteints, j’ai vérifié, ça fait plusieurs millions d’années. Mais que celui qui ne flipperait pas en croisant une outarde kori me jette la première pierre.

Morts

1. Hatzegopteryx - 12 mètres d'envergure, 360 kilos

Alors tout ça est un peu fumant parce qu’évidemment, il a disparu il y a un moment, notre Hatzegopteryx thambema. Le seul spécimen réellement étudié a été découvert à la fin des années 1990 en Roumanie. On parle quand même d’un truc dont le crâne mesurait 3 mètres et qui pouvait manger d’énormes animaux terrestres, y compris s’il ne pouvait les avaler d’une traite.

Crédits photo (creative commons) : Mark Witton

2. Quetzalcoatlus - 11 mètres d'envergure, 200 kilos

Longtemps considéré comme le plus grand animal volant de tous les temps (jusqu’à ce que son illustre cousin à nom pas possible que j’ai même la flemme d’aller le copier-coller et qui est cité juste au-dessus soit découvert), Quetzalcoatlus northropi a été découvert dans les années 70. Piscivore, il vivait sur l’actuel continent américain. Les paléontologues ont d’abord estimé qu’il pouvait mesurer jusqu’à 16 mètres tout déployé, avant de revoir leurs estimations à la baisse.

Crédits photo (creative commons) : Yinan Chen

3. Cryodrakon borea - 10 mètres d'envergure, 250 kilos

Si vous aimez la fraîcheur en matière de vieux os, Cryodrakon borea est pile dans votre cible Tinder. Identifié il y a moins d’une semaine bien que déterré il y a 50 ans, ce ptérosaure qui vivait il y a plus de 70 millions d’années du côté de l’actuel Canada était, si vous savez lire les chiffres, un beau bébé.

4. Tropeognathus - 7,5 mètres pour 100 kilos

D’aucuns se risqueraient à l’appeler « gros canard », ils auraient tort. Parce que le gros canard en question, cousin lointain de l’Ornithocheirus dont il partageait la passion pour la voltige, les poissons et les charognes. A noter que le cousin en question dont le prénom commence comme un ornithorynque a un temps été considéré comme le plus grand ptérosaure à avoir existé avant qu’on se rende compte que 20 mètre d’envergure, c’était sans doute exagéré.

Crédits photo (creative commons) : H. Zell

Et vivants

5. L'albatros hurleur - jusqu'à 3,7 mètres d'envergure pour 12 kilos en moyenne

Bon, là, on rentre dans un truc plus compliqué ou personne n’est d’accord alors n’hésitez pas à nous dire en commentaire qu’on dit n’importe quoi sur le classement de ces gros oiseaux actuels dans la mesure où je ne suis pas ornithologue et que je me fie aux sources que je trouve. L’albatros hurleur, donc, vit dans les eaux de l’Antarctique et est menacé par la pêche à la palangre parce qu’il se prend les pieds dans le tapis. Il nage mal, il plonge mal, mais il est capable de parcourir 6000 bornes en 12 jours, ce qui est pas mal quand on y pense. Il peut vivre jusqu’à l’âge de 80 ans.

Crédits photo (creative commons) : Dimitri Damasceno from Bruxelles, Belgium

6. Le condor des Andes - 3 mètres d'envergure et jusqu'à 15 kilos

Quand le condor passe, Simon et Garfunkel jouent de la flûte de pan. Ceci mis de côté, il faut reconnaître que les condors foutent les jetons quand ils tournent au-dessus de ta tête du côté d’Arequipa. Cousins des vautours, les condors des Andes bouffent de la charogne et font la fierté du Pérou, de la Bolivie et des autres pays andins.

Crédits photo (creative commons) : Emilio del Prado

7. Le pélican frisé - 3 mètres d'envergure, 10 kilos en moyenne

Il s’appelle pélican dalmatien en anglais, allez savoir pourquoi, mais nous on dit qu’il est frisé. Les pélicans frisés sont les versions XXL des pélicans que l’on connait. Ils vivent en Europe de l’Est et en Asie centrale, bouffent de la poiscaille et sont quand même assez marrants à observer. Voili voilou.

Crédits photo (creative commons) : DickDaniels

8. La grande outarde - 2,7 mètres d'envergure, jusqu'à 18 kilos

Rien à voir avec la production traditionnelle dijonnaise : la grande outarde vit entre l’Europe tempérée et l’Asie (on en trouve en Chine) et est l’oiseau volant le plus lourd de la terre. On a trouvé un mâle qui pesait 21 kilos en Mandchourie et qui s’appelait Gérard Depardieu. La grande outarde se nourrit de fruits, de graines et d’insectes. Et il faut le dire elle ressemble à un gros pigeon qui se la péterait.

Crédits photo (creative commons) : Andrej Chudý from Slovakia

9. Le cygne tuberculé - jusqu'à 2,4 mètres d'envergure pour plus de 10 kilos

Le cygne tuberculé a cet avantage d’être plus majestueux que son nom ne le laisse entendre. Ils sont monogames (la preuve par l’exemple), pas toujours commodes, doués d’une mémoire affective étonnante et il mange des plantes aquatiques. En gros, c’est ton pote vegan.

Crédits photo (creative commons) : Sanchezn

10. L'outarde kori - 1,3 mètre d'envergure pour 12 kilos

Cousine africaine de la grande outarde, l’outarde kori a à peu près la même vie que son illustre parente sauf qu’elle vit en Afrique, comme je viens de vous le dire. On mange des insectes, des lézards et des serpents, ainsi que quelques baies. Une vie de patachon.

Crédits photo (creative commons) : Sylfred1977

Oiseau majestueux, n’hésite pas à venir dîner !

Sources : Wikipédia, 20 minutes, BBC