La fin de l’année arrive avec sa ribambelle de sujets récapitulatifs sur l’année qui vient de s’écouler. Forcément, on n’échappe pas à la règle, alors voilà une petite sélection. Et comme je suis d’humeur taquine, j’ai plutôt eu envie de parler des pires films sortis cette année qui m’ont fait perdre foi en l’humanité. Bien sûr, je ne les cite pas tous mais en priorité ceux que j’ai vus et comme j’aime bien voir des films de qualité, je n’en ai pas vu tant que ça. Par ailleurs, ces choix ne répondent qu’à mes goûts, ils sont personnels et vous avez le droit de ne pas être d’accord. Ça veut juste dire que vous êtes des bouffons, mais c’est pas grave.

Les comédies françaises ratées avec leur panoplie de gags nuls qui font mal aux yeux et à tous les pores de la peau

1. Pattaya

Le bon vieux film à sketchs avec trois arabes dont un nain, se quoi de payer une bonne marrade après avoir vomi jusqu’au sang.

2. Un homme à la hauteur

Encore un film où la pauvre Virginie Efira joue la traditionnelle girl next door sans grand intérêt (alors qu’on l’aime nous Virginie, on sait qu’elle vaut mieux que ça), avec des effets spéciaux tout droit venus de l’enfer pour faire un Jean Dujardin minus (alors qu’ils auraient pu prendre Anouar Toubali, le nain de Pattaya).

3. Radin !

Parce qu’au bout d’un moment, il faut arrêter avec les comédies avec ou de Dany Boon. C’est une offense au cinéma. Et qu’on ne vienne pas me dire que c’est un film pour se détendre, pour le dimanche, paskon a bokou travaillé la semaine faut regarder ça c’est plus facile. NON. On se respecte un peu et on prend le risque d’aller voir une comédie qui sent moins l’arnaque siouplait.

Les films dont on n'a pas compris ce qu'il s'était passé dans la vie des réalisateurs pour en arriver là

4. Hibou

J’aime beaucoup Ramsy Bedia mais… Mais là vraiment on passe à côté de son film. L’idée n’était pas si mauvaise au départ, une belle métaphore pleine de poésie. Sauf qu’en fait, il a juste oublié d’écrire un scénario. Du coup, ça a beau durer 1h23, on trouve le temps long. Le vrai hibou qui joue dans le film est quant à lui excellent, mais ne peut pas décemment laisser reposer tout le film sur ses ailes.

5. Gaz de France

Mais… pourquoi ?

6. La loi de la jungle

J’ai beau avoir aimé La fille du 14 juillet et vouer une adoration malsaine pour Vimala Pons, là je n’ai pas pu, je n’ai pas compris, j’ai souffert, beaucoup.

7. Solange et les vivants

Le film où tout le monde crie au génie mais personne l’a vu parce que toute personne normalement constituée préférerait se planter une aiguille très lentement dans le globe oculaire plutôt que de vivre une expérience aussi douloureuse.

Les suites de merde qui donnent envie de s'auto-démembrer

8. Le lot des 2

Ninja Turtle 2, Independance day : résurrection, Alice de l’autre côté du miroir, La chute de Londres, The conjuring 2, Nos pires voisins 2, Les Tuche 2, Joséphine s’arrondit, Mariage à la grecque 2, Jack Reacher : Nerver go back. Sans oublier Brice 3 (dont la seule vanne réellement valable réside dans le fait qu’il a sorti directement le 3 parce qu’il a cassé le 2).

Source photo : Giphy

9. Le lot des 3 (4, 5, 6 et 7 compris)

Camping 3, X-Men : Apocalypse, Alvin et les Chipmunks 4, Les visiteurs : la révolution.

Source photo : Giphy

Les films pourris qui portent bien leur nom pourri

10. Arrête ton cinéma !

Le film adapté du livre de Sylvie Testud est une torture capitale qui ne mérite même pas d’être regardée au cours d’un vol long courrier.

11. Suicide Squad

Pourtant très attendu, c’est peut-être la pire déception de la décennie. Le suicide au box office quoi.

Source photo : Giphy

12. The Neon Demon

On aurait du s’en douter pourtant que ça sentait le sapin comme film, mais non. On a été naïf, on a voulu faire confiance au réalisateur de Pusher et de Drive. Eh bah voilà le résultat, 5 ans d’espérance de vie en moins, démon va.

Source photo : Giphy

Les films qui sentent la fin de carrière

13. Miss Peregrine et les enfants particuliers

Adieu, Tim Burton.

Source photo : Giphy

14. Le convoi

Adieu, Benoît Magimel (faut vraiment arrêter maintenant)

Les films d'horreur sur lesquels on ne veut plus se faire avoir à cause de l'affiche qui fait peur, la bande annonce qui fait peur, mais pas le film

15. Dans le noir

Tout comme le vilain monstre/fantôme/psychopathe du film, nous aussi on aurait bien aimé que les personnages ne rallument jamais la lumière qu’on puisse dormir tranquille plutôt que de subir l’affront d’un tel navet.

Les films hors catégorie mais que je voulais quand même citer parce que les réalisateurs devraient être condamnés à l'exil

16. Warcraft : le commencement

Le commencement du début de la fin des films pour geeks qui sont en fait des films pour personne parce que personne veut voir ça.

17. Eperdument

Du sexe, de la subversion, des sentiments, de la haine, des cris, des larmes, des chaises jetées sur les murs : bonjour, je suis un drame français ! VA-T-EN.

J’aurais pu en mettre environ 58 de plus mais comme il m’est nécessaire pour ce travail de revoir les bandes-annonces de ces films abominables, je considère ne pas mériter une telle souffrance, même si j’ai été très vilaine cette année. Allez, bisous.

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :