Les mauvaises langues voudraient nous faire croire que de nos jours à Paris, pour 1€, t'as plus rien. FAUX, FAUX et RE-FAUX, répondons-nous ! Avec 1€ à Paris, on peut acheter plein de bouts de trucs, et si on a entre 18 et 29 ans, on peut même se payer chaque année une carte bancaire avec retraits et paiements gratuits à l’étranger, sans condition de revenus*. C'est tout de même bien pratique.

Top partenaire [?]

Un euro. Une pièce jolie, équilibrée dans ses couleurs, qui tient dans la main, dans la poche ou le porte-monnaie, une pièce utile en ce qu’elle est est un diviseur pratique de la monnaie européenne, facile à additionner et à soustraire, une pièce qui circule rapidement. Une pièce qui, malheureusement, ne se suffit pas souvent à elle-même. Surtout à Paris.

1. 0,00025% d'un appartement

A 500 000 euros l’appart, c’est pas encore fait. Mais c’est en forgeant qu’on devient forgeron, petit à petit, l’oiseau fait son nid, l’appétit vient en… On s’est compris.

2. 95% d'un croissant au beurre

1,10 le croissant, c’est cher. Mais je veux dire : il y a du beurre, dedans. Si vous vous contentez de margarine, aussi. Du beurre. BEURRE.

Source photo : Giphy

3. 80% du Parisien

1,20 le Parisien. En même temps, c’est pas parce qu’on est à Paris qu’on est obligé d’acheter le Parisien, hein. Enfin personne n’oblige personne à rien, d’ailleurs, tous les Parisiens ne lisent pas le Parisien. Ils sont même minoritaires. Mais c’est pour info.

4. 2,5% d'une course en taxi vers l'aéroport

Et quand on dit course, c’est course, parce que le périph’ n’est pas ce que l’on appelle fluide, à l’heure actuelle.

5. 53% d'un ticket de métro intramuros

A condition de l’acheter au guichet à 1,90 euro hein, parce que si on le prend directement dans le bus, on en est pour ses frais à deux euros et sans correspondance, madame.

6. A peu près tout dans les magasins TOUT A UN EURO

Enfin tout ce qui est à un euro, parce que souvent, dans ces magasins, la moitié des trucs sont à plus d’un euro. On appelle ça un Attrape-nigaud. Enfin on appelait ça comme ça il y a 50 ans.

7. Un livre d'occasion chez Boulinier

A condition qu’il soit vraiment nul. Et que personne n’en veuille. Et corné. Avec l’odeur du vieux livre. Et les pages jaunies. Et une dédicace qui met mal à l’aise.

Source photo : Giphy

8. 3,3 Schtroupmfs en gélatine

Ce qui est quand même pas mal. 3,3 Schtroupfs en gélatine, ça doit bien faire 10% d’une colonie de Schtroumpfs et 5% d’un diabète.

Source photo : Giphy

9. Un t-shirt moche et délavé en fripes

Mais attention, c’est de la marque, hein.

10. 95% d'un nem

En bonus, le chauffage au micro-ondes est offert ; en revanche, la sauce Nuoc Mâm est en supplément.

11. 5% d'une BD neuve

Et encore, si elle dépasse pas 48 pages, hein. Sinon, faut aller chercher dans les 30, les 40 euros.

12. Parfois un café

Mais alors pas bon. Et au comptoir. Et en se servant soi-même. Et il est où le pourboire ?

Source photo : Giphy

13. L'infini % d'une carte de bibliothèque municipale

Parfois, les choses sont gratuites et c’est pouce en l’air.

14. 25% d'un parapluie qui se cassera dans un quart d'heure

On a le choix du coloris.

Source photo : Giphy

15. 10% d'un billet de 10 euros

Achat malin.

16. 0,22% de la taxe d'habitation moyenne de Paris

Du coup, en économisant un euro pendant 450 semaines, on peut réussir à la payer, ce qui est quand même pas difficile à faire.

17. Un demi demi

Quand le demi n’est pas cher, c’est-à-dire qu’il est à moins de deux euros et demi, le demi.

Source photo : Giphy

18. 0,05% du permis de conduire

Un jour, le prix du permis dépassera celui des voitures neuves, et ce jour-là, je n’aurai toujours pas le permis, ni 2000 euros à mettre pour l’avoir.

19. 10% d'une place de cinéma

« Des images plein la tête ».

20. 75% d'une journée de stationnement résidentiel

Mais attention à ne pas se tromper entre les zones de stationnement résidentiel et les zones de stationnement temporaires, parce qu’ensuite il faudrait payer le ticket pour aller chercher sa bagnole à la fourrière. Attention attention.

Si on additionne plein de fois un euro, on obtient plein d’euros. Ensuite, on dit qu’on est riche. C’est ça la vie, les p’tit loups.

Et toi, si t'avais un seul euro à dépenser, tu en ferais quoi ? Avec le Crédit Agricole Ile de France, si tu as entre 18 et 29 ans, déjà t'as de la chance parce que tu as toute la vie devant toi, mais en plus tu peux avoir ta carte bancaire chaque année, et profiter de retraits et de paiements gratuits à l'étranger, sans condition de revenu*. Après, si tu préfères acheter un quart de parapluie, on te juge pas. Mais on te rappelle tout de même que la vie est une question de choix. Réfléchis bien.

640x350-1

*Voir les conditions de l’offre ici