YOUPIIIIIIIIIIIIIIIII la saison 4 de Black Mirror sort aujourd’hui sur Netflix et six nouveaux épisodes se rajouteront à la liste des épisodes traumatisants de cette excellente série. Alors bien sûr on a beau émettre un classement du taux de flip’ par épisode, il faut bien évidemment reconnaître que dans l’absolu ils sont tous flippants puisque c’est ce qui caractérise cette série, de nous faire angoisser sur l’avenir, la mort, la technologie et la société. Bienvenue dans le monde du bad.

1. Blanc comme neige (S2E4) : le plus flippant du plus flippant de tous les épisodes les plus flippants de la vie et de l'univers

Episode spécial Noël avec Jon Hamm en guest star, il peut sans problème être considéré comme le plus angoissant. On a alors la possibilité d’extraire de soi un morceau de conscience, un mini bout de soi pour accomplir des taches ingrates dans la maison, ou pour purger une peine de prison qu’on peut étendre à plusieurs milliers d’années puisque la conscience n’a pas de corps et ne peut pas mourir. Bref c’est un enfer, mais c’est génial.

Source photo : Giphy

2. 15 millions de mérites (S1E1) : super flippant puissance 2

Bon déjà c’est le premier épisode de toute l’histoire de Black Mirror, donc on n’était pas préparé à vivre ça et on s’est pris cette histoire atroce de chantage au premier ministre britannique dans la gueule. L’objectif ? Sodomiser une truie en direct devant tous les médias pour libérer la princesse Susannah.

3. Tais-toi et danse (S3E3) : méga flippant sur l'échelle de la flipperie flippante

Un jeune ado se fait pourchasser après que son ordinateur ait été infecté par un virus, il devra alors exécuter tous les ordres qu’on lui donne, le prix à payer pour que ces mystérieux juges ne livrent pas le terrible secret caché dans l’ordinateur…

4. La Chasse (S2E2) : ultra flippant de chez flippant au carré

Si cet épisode n’est pas mon préféré il faut bien l’avouer, il reste assez glauque. Une femme amnésique se réveille dans une chambre sordide, elle sort dans le quartier, on la suit on la film puis on finit par la prendre en chasse. Un jeu télé pas comme les autres (version trash de Un jour sans fin ).

Source photo : Giphy

5. Tuer sans état d'âme (S3E5) : super grave flippant parce que cé la guér

C’est la guerre. Les ennemis sont des monstres informes. On les tue sans réfléchir. Mais qui sont ces monstres vraiment ? Est-ce qu’on n’aurait pas tripoté un peu notre vision pour qu’on voit ce qu’on veut qu’on voit ? VOUS LE SENTEZ LE FLIP ? VOUS LE SENTEZ ??

6. Haine virtuelle (S3E6) : plutôt assez pas mal flippant

Bon OK je charrie un peu, cet épisode est super flippant mais comme il est un peu naze, on a juste un peu moins flippé, logique. Toutefois, cette invasion d’abeilles mécaniques sous formes de mini drones qui rentrent dans le cerveau et ronge tout l’intérieur de ton corps, c’est quand même un peu flippant.

7. Retour sur image (S1E3) : le flip est palpable de manière maximale

Retour sur un des épisodes marquant de la première saison qui semble tellement réaliste que ça fait froid dans le dos. Dans ce futur proche on est muni de lentilles qui enregistre tout ce qu’on voit, le film de notre vie qu’on peut se repasser en boucle façon Google Glass en pire. Un couple sort de soirée, l’homme a vu un geste entre sa compagne et l’hôte de la soirée, ça le rend dingue, il se le repasse en boucle jusqu’à obtenir l’aveu de sa meuf. Une réussite.

Source photo : Giphy

8. Bientôt de retour (S2E1) : un bon flip acceptable à 50 %

On passe notre vie sur les réseaux à produire du contenu, à émettre des effets de langages ultra personnalisés, alors finalement quand on meurt, il suffit d’agglomérer toutes les informations qu’on a laissé sur Internet (goût, engagements, caractère, façon de parler) pour être reproduit à l’identique (ou presque). Cet épisode aborde la question du deuil impossible à l’heure des réseaux sociaux et ça donne envie de se désabonner de Facebook tout de suite.

9. Chute libre (S3E1) : le flip est présent mais tolérable

Dans ce monde proche du notre, on se note. Partout, tout le temps, par n’importe qui et pour n’importe qui. Ce système de notation est mieux qu’un bon CV, ça nous permet de travailler, de fréquenter les bonnes personnes, d’avoir un logement bref il faut se battre pour s’approcher le plus des 5 étoiles. L’angoisse absolue.

Source photo : Giphy

10. San Junipero (S3E4) : niveau de flip avoisinant le 0 %

Un épisode qui a beaucoup plu pour sa douceur. Il tempère un peu avec les autres épisodes en ne livrant pas un vision horriblement angoissante de l’avenir, mais au contraire quelque chose de plutôt doux.

Source photo : Giphy

Je n’ai cité bien sûr que les meilleurs épisodes qui valent le détour. Ce top sera mis à jour quand on aura englouti la saison 4 RDV la semaine prochaine pour le débrief.