Avoir le nez plongé dans une galerie de vagins à longueur de temps, pour certains ça pourrait ressembler à un rêve absolu. Pour d’autres, un cauchemar dégueulasse. Bref, les gynécos restent quand même des super-héros de la teuch. Rendons hommage à ces explorateurs de l’extrême. Voici la vérité vraie de la vie des gynécos.

1. Ils s'en tamponnent sévère de ton ticket de métro

Ils pourraient même te conseiller de laisser la jungle pubienne se développer normalement car les poils peuvent empêcher certaines infections. Vive la toison.

Source photo : Giphy

2. Ils ne sont pas réellement passionnés par ce que tu fous dans la vie

Papoter tranquillement est surtout un moyen de relaxer la patiente pour pouvoir pratiquer son examen plus vite et sans douleur, car il semblerait que la causette décrispe les muscles. Alors joue le jeu, raconte ta life, mais ne va pas jusqu’à boire un coup et fumer une clope parce que tu te sens un poil trop à l’aise.

3. Les hommes gynécos ne sont pas en mode rencard pendant une consultation

Donc pas la peine de te pomponner ou à l’inverse, de venir avec une ceinture de chasteté parce que tu sens qu’il te désire ardemment. L’examen vaginal n’est pas une tentative de rapprochement.

Source photo : Giphy

4. Les vagins sont TOUS différents

C’est pourquoi le concept de vagin « normal » est étranger de la gynécologie, chaque vagin est globalement unique. Comme tous les autres. Sauf peut-être juste le vagin de ta mère qui est franchement pas normal, mais je crois que c’est lié au fait qu’elle a accouché d’une tête de cul. ALLEEEEEEEZ LA VAAAANNE.

5. Pipi, caca, vomi... tous les fluides leur sont passés dessus

Donc range ta honte avec ton minable pet, ils en ont vu d’autres.

6. Ils s'en foutent que tu te tapes plein de mecs/nanas

Ça ne sert à rien de leur cacher la vérité, il vaut mieux que ton médecin sache un peu quelle sexualité tu pratiques pour mieux pouvoir te conseiller. Bon après s’il te demande une sex tape, tu es en droit de refuser (sauf si ta sex tape a été réalisée par Xavier Dolan).

Source photo : Giphy

7. C'est très très agaçant quand une patiente vient après s'être auto-diagnostiquée sur internet

Parce qu’ils ont quand même fait quelques années d’études donc on peut se dire qu’on peut éventuellement, peut-être, leur faire un tout petit peu plus confiance que trois commentaires de demeurés au cerveau fondu sur un blog pourri.

8. Un examen pelvien n'est pas un frottis

Donc même si tu n’as pas besoin de frottis, il faut quand même faire un examen pelvien tous les ans. De façon générale, c’est toujours mieux de faire un coucou à ton gynéco chaque année, comme ça il te voit grandir avec émotion.

9. On trouve des objets super bizarres dans les vagins

Tampons oubliés, capotes usagées, des jouets en tous genres, stylos… Une fois on a même trouvé une télé il paraît. Certaines femmes confondent parfois vraiment leur vagin avec une commode.

10. Les gynécos vont voir des gynécos

A part la palpation mammaire qu’on peut apprendre à pratiquer soi même, c’est un peu galère de se faire un examen vaginal soi-même. Surtout si on est un homme.

Allez, bisous les gynécos.

 

Sources :

BuzzFeed

Cosmopolitan