YOUHOUUUUU ! C’est la journée mondiale de lutte contre le gaspillage alimentaire ! Alors pour rappel, on jette chaque année en France 10 millions de tonnes de bouffe à la poubelle. Non seulement c’est débile mais en plus ça revient à une perte de 16 milliards d’euros. Chaque Français jette l’équivalent d’un repas entier par semaine à la poubelle. Mais bonne nouvelle on n’est pas les pires, aux Pays-Bas c’est 541 kilos de bouffe gaspillés chaque année par personne (contre 136 en France).

Voilà maintenant que vous avez ces sympathiques petits chiffres en tête. Vous êtes en mesure de faire un peu gaffe. Et s’il y a plein de façons de lutter contre le gaspillage alimentaire (conserver ses aliments, les trucs qu’on peut manger plutôt que de jeter…) et donc aussi de ne plus jeter tous ces aliments après leur date de péremption parce qu’il sont parfaitement consommables.

1. Le miel - "Toute la viiiiiiiie"

Qui peut donc se conserver toute la vie entière. Vous pouvez même le léguer à vos gosses si vous voulez. Pas sûr qu’ils soient ravis, mais vous pouvez. Le miel développe même des saveurs avec le temps. Il grandit, il mûrit, il vieillit avec toi en fait comme un vieux concubin.

2. Le chocolat - 2 ans après la date péremption (et encore tu peux pousser au-delà)

Vous avez deux ans à partir de la date limite indiquée sur le paquet pour finir cette putain de tablette chocolat au lait aux noisettes. Dans la mesure où vous n’avez besoin que de 20 minutes, ça devrait le faire. A vrai dire au delà de cette durée le chocolat peut blanchir en fonction de la façon dont il a été emballé mais il reste comestible, il aura juste un peu moins de goût.

3. Les produits secs - Plusieurs années après la date péremption

A savoir les pâtes, le riz, les lentilles et tous les trucs qui sont au rayon « produits secs » de ton supermarché et que tu peux donc bouffer des années après la date limite d’utilisation optimale.

4. Les boîtes de conserve - Tant qu'elle a une bonne tête

Tu viens de retrouver dans ton placard une vieille boîte de sardines à la tomate périmée depuis 2009 ? Ne la jette pas : les boîtes de conserve peuvent être consommées même périmées. Tant que la boîte n’est pas gonflée ou cabossée tu n’as pas de souci à te faire. Par contre, acheter des sardines à la tomate, ça c’est grave.

5. Le lait UHT - 2 mois après la date de péremption

Qui est donc stérilisé et que vous pouvez boire jusqu’à deux mois après la date de péremption. Il n’y aura absolument aucun risque pour votre santé, au pire du pire ce sera juste la teneur en vitamines et en sels minéraux qui aura diminué.

6. Le fromage - Jusqu'à ce qu'il y ait de la vie

Bon là soyons clairs : plus c’est moisi, plus c’est bon. Donc faites-vous plaisir.

7. Les surgelés - Plusieurs années après la date de péremption

Si vous les conservez à – 18°C, vous pouvez les garder des années et les bouffer bien après la date limite. Ils auront tout au plus une sale odeur de carton. Par contre, méfiez-vous tout de même des steaks hachés qui doivent eux être mangé dans les neuf mois qui suivent la date de péremption. Date au-delà de laquelle ils peuvent accoucher.

8. Les yaourts - 3 mois après la date de péremption

Si vous êtes de ceux qui balancent les yaourts de lendemain de leur date de péremption, sachez que vous faites du gros méchant gâchis. Vous avez encore jusqu’à trois mois pour les manger.

9. Le jambon cru - 2 semaines après la date de péremption

Qui comme son copain le sauciflard, peut être mangé jusqu’à deux semaines après sa date limite officielle. A vrai dire, vous comme moi savons que le vieux bout de saucisson qui traîne dans un coin du placard depuis Noël 98 peut même être bouffé des années après.

10. Les épices - 1529 ans après la date de péremption

Tout ce qui est épice, ne se périme pas vraiment, dans le pire des cas ça s’évente et perd de son goût. Pas de quoi vous faire passer la nuit aux chiottes. Déçus ?

Et sinon, il y a plein d’autres astuces pour réduire ses déchets.

Source : Slate , Le Monde, Envoyé Spécial