Crédits photo (creative commons) : kevin dooley

Le changement, c'est maintenant nous a prédit le Nouveau Grand Guide. Notamment en matière d'ouverture des droits aux familles homoparentales et aux couples homos. Espérons qu'il tienne ses promesses et qu'une partie des citoyen-nes ne soient plus privé-e-s de leurs droits. Cependant, des clichés (parfois bien nauséabonds) subsistent dans l'imaginaire collectif, relayés par le cinéma ou les médias, consciemment ou non. Passons-les donc en revue, histoire de s'en débarrasser une bonne fois pour toutes. Et Joyeux IDAHO (International Day Against Homophobia) à tou-te-s!

  1. Le Gay est toujours bel homme
    C'est bien connu ces gens-là prennent tous soin d'eux et sont à la pointe de l'élégance. Sauf que pour un Jay Brannan vous avez aussi un Elton John, un Magloire...Chez les hétéros, tous les hommes ne sont pas des monstres virils avec poils et bide à bière, non? Eh ben chez les Gays, tenez-vous bien (tenez-vous mieux) c'est pareil. Étonnant, non?
  2. Le Gay est plus cultivé
    C'est vrai qu'entre les sorties en club branché, les journées shopping chez Colette, trouver le temps d'aller à des expositions d'art avec "San Francisco" et "éphèbes nus" dans le titre, sans oublier les ateliers de lecture Oscar Wilde et Jean Genet, c'est une performance. Désolé de vous décevoir, mais la sexualité n'implique en rien l'intelligence et encore moins la culture...La connerie est ce qu'il y a de mieux partagé.
  3. Le Gay est toujours coiffeur, fleuriste ou designer de tout et n'importe quoi (ça va des slips aux verrines de soja en passant par les tapis de bain)
    Alexandre le Grand faisait des brushings peut-être? Buffalo Bill cueillait des coquelicots? La seule chose que dessine l'international gallois Gareth Thomas (rugbyman), ce sont des bleus sur la tronche de ses adversaires. Et Chris Morgan, quadruple champion du monde de force athlétique et six fois médaillé d’or aux Gay Games ne peut pas faire grand-chose pour vos cheveux, vu qu'il soulève plus d'haltères que de bombes de laque. (Et puis il est chauve).
    Eh non, l'Homme Gay ne s'illustre pas que dans les domaines artistiques...
  4. Le Gay est toujours sympa et de bonne humeur (parce que c'est une fofolle)
    S'il est vrai que les Folles rendent la vie plus belle et ne sont pas les dernières pour la baston (tradition héritée des descentes de flics dans les bars et clubs de San Francisco), tous les Gays ne sont pas des folles. Ils se font casser la gueule, ils se battent pour avoir un minimum de considération (accéder aux mêmes droits que leurs concitoyens hétéros...) se font virer de chez eux, parfois manu militari après coming-out, se suicident parfois très jeunes, mais toujours avec le sourire et une plume dans le cul, pas de quoi s'énerver pour si peu voyons, et puis sinon on les accusera de lobbying gay et de vouloir culpabiliser les pauvres hétéros qu'ils persécutent à grands cris (suraigus).
  5. Le Gay fait tout le temps la fête
    ON fera VRAIMENT la fête quand plus personne sur cette planête ne se fera lapider, discriminer, harceler, tabasser, tuer en raison de son orientation sexuelle.....pour l instant tout ce que vous voyez, c'est du "warm up".
  6. Le Gay n'est pas très fidèle
    Car il est de notoriété publique que les hétéros n'ont jamais le feu au cul. C'est pour ça que le mariage doit s'ouvrir à tous les couples, pour que tout le monde puisse promettre des choses devant une foule de gens avec Môman qui chiale au 1er rang, puis divorcer. COMME TOUT LE MONDE.
  7. Le Gay ne copule que dans du cuir
    Tout simplement parce qu'il a trop bon goût pour faire ça dans du skaï... (fi l'horreur). Rien de grave, c'est juste du bon sens. La moustache, les chaînes et les albums de Queen sont optionnelles.
  8. Le Gay ne doit pas avoir d'enfants, ça pourrait les traumatiser et les compromettre
    Il est vrai que les derniers faits divers (sic) pas bien reluisants, voire franchement dégueu, impliquant des enfants (séquestrations, abus sexuels, congélation...) étaient le fait de parents...hétéros. Ouf. En revanche, bien qu'il n'existe aucune preuve tangible de traumatisme irréversible pour les enfants de couples homoparentaux, on préférera ne pas les laisser adopter ou procréer par assistance puisqu'il est bien pire pour un enfant d'avoir des parents gays plutôt que de se faire congeler ou tabasser, comme tout le monde le sait.
  9. Le Gay n'écoute que de la house, Lady Gaga et Mylène Farmer
    Pas sûr que Rob Halford (JUDAS PRIEST)soit d'accord, pas plus que Michael Stipe (R.E.M), le Grand Freddy Mercury (Queen) ou encore Pete Shelley des Buzzcocks...Il en faut pour tous les goûts.
  10. Vin Diesel serait gay. Ton voisin est gay. Tout le monde est gay.
    Concernant Vin Diesel...SI seulement...Concernant les autres: être gay n'est pas un choix, pas plus qu'être hétéro. Et si ça l'était, QUI serait assez taré pour choisir d'être discriminé, stigmatisé, constamment dévalué et traité en citoyen de seconde zone?