allemand
Crédits photo (creative commons) : xiphophylos

Combien de collégiens ont fait le choix de l'Allemand en LV2 pour tomber dans une meilleure classe de 4ème ? Mais jamais on explique à ces adolescents l'importance de ce choix. Des millions de jeunes se retrouvent donc à étudier les déclinaisons, le genre neutre et à mettre des verbes à la fin de leurs phrases sans percevoir les nouveaux horizons qui s'ouvrent à eux. Car il existe des métiers pour lesquels l'Allemand fait la différence, et ce n'est pas votre conseiller d'orientation et ses fiches de l'ONISEP qui vous l'a dit. Heureusement, on est là pour vous détourner de l'Espagnol.

  1. Dresseur d'ours
    Et dresseur en général. Des verbes courts, un impératif qui claque, Sitz! Platz!... L'animal comprendra bien vite qui c'est le patron si vous lui aboyez dessus dans celle belle langue. Si vous dites à votre ours "¿puede usted sentarse por favor señor Oso?", il devrait vous rire au nez (et peut-être même vous défoncer).
  2. Compositeur de musique classique
    Si vous comptez faire carrière dans tout ce qui est symphonique, laissez-vous pousser une crinière argentée, un beau costard un peu vintage et misez sur l'Allemand. Vos remontées de gammes au clavecin feront alors l'admiration de vos contemporains.
  3. Méchant dans un film d'action
    Dans les films hollywoodiens, le méchant Français semble toujours raisonnable, le méchant hispanophone peut toujours être acheté avec une poignée de dollars et le méchant russe passe désormais pour un clodo. En revanche, le méchant qui traine un épais accent allemand est complètement taré, ajoute une couche de cruauté à ses vils desseins et tue ses hommes de main sans sourcilier. Le Méchant de qualité allemande, approuvé par Bruce Willis.
  4. Footballeur
    Dans un sport qui se joue à 11 et dans lequel les Allemands gagnent à la fin, il faut savoir choisir son camp. La Bundesliga est plus tendance que jamais et les supporters attendront de vous que vous soyez capable d'assurer aux conférences de presse au moins aussi bien que Frank Ribéry. Et quand le journal local vous appelle « Der Prinz » ou "Kaiser Jean-Claude", vous mesurez à quel point votre choix a été le bon.
  5. Fabricant de bagnoles
    Fabriquez une caisse à savon, avec des manivelles pour baisser les vitres et un moteur à vapeur, si vous faites une pub en allemand, on se dira que votre produit, malgré son look dégueulasse, est fiable. Qu'est ce que tu fais dans la vie? "Ich Lebe Autos..." Classe.
  6. Scénariste de séries policières
    Vous aimez écrire des séries à suspense, mais vous n'aimez pas la violence. Ni les courses-poursuites. Ni les couleurs trop vives. Ni les policiers trop jeunes, ni trop en bonne santé. Bref, vous êtes chiant. Heureusement, le public allemand, lui, il est prêt à vous suivre. Derrick, Tatort et autres Renard ont ouvert la voie, engouffrez-vous dedans.
  7. Directeur des programmes d'Arte
    Vous l'apprendrez bien vite, pour placer des productions en noir et blanc avec des sous-titres jaunes contre de l'argent public, il va falloir être brillant. Mais si vous ponctuez vos phrases d'une bonne citation en Wisigoth, normalement, ça passe : "C'est un programme fort, Glücklich, den ein leerer Traum beschäftigt ! Glücklich, dem die Ahnung eitel wär ! , Heureux celui qu’occupe un rêve vide ! Heureux qui de l’intuition se rirait ! disait Goethe..." Normalement, c'est dans la poche.
  8. Lanceuse de poids
    D'abord, les athlètes qui lancent des trucs, ça n'intéresse que les Allemands, qui organisent des compétitions juste pour ça. Ensuite, quand on lance un machin lourd, il faut bien gueuler un truc. On a le choix entre évoquer une divinité scandinave (mais des collèges qui proposent Suédois en LV2, il n'y en a pas des masses), ou alors hurler quelque chose en allemand, même un extrait de chant de Noël comme "Heilig Nacht!".
  9. Acteur de porno très pointu
    Si vous avez comme spécialité les productions plutôt "amateur", en noir et blanc, avec des animaux ou des trucs défiant les plus élémentaires notions de médecine, il y a de fortes chances que votre entretien d'embauche se déroule en allemand. Inutile de passer trop de temps sur les verbes irréguliers, on vous demandera surtout une bonne diction.
  10. Patron de brasserie
    Certes, les Belges se défendent quand on parle de bière. Mais à l'international, pour implanter des brasseries sur toute la planète, on est plus crédible en se faisant passer pour un Allemand. La première bière chinoise trouve ses origines à Qingdao, une des rares concessions allemandes en Asie et la plus grosse consommation de mousse d'Europe, ça reste la Fête de la Bière à Munich.
  11. Envahisseur
    Si vous comptez annexer la Pologne avec une bande de potes et avec vos trois mots d'espagnol chopés en 4ème, vous allez passer pour un rigolo. Une bonne campagne en Europe, ça se fait dans une langue germanique. Si les Espagnols et les Portugais ont dû traverser la planète pour coloniser des trucs, ce n'est pas un hasard.

Et vous, vous avez pris Allemand LV1 ou LV2 ?