Une insulte, c’est sympa. Mais une insulte en allemand, c’est encore plus savoureux, parce qu’on l’imagine avec l’accent et une forme de méchanceté inhérente aux clichés qui circulent sur nos amis d’Outre-Rhin. Quelque chose de rugueux, de guttural, qui va très bien avec l’idée de mépriser l’autre. Même si en vrai, les Allemands, ils sont cool.

1. Blödes Arschloch - Pauvre conne

Exemple d’utilisation : « Rends-moi mon strudel, blödes arschloch ! »

2. Fik dich - Va te faire foutre

Exemple d’utilisation : « Désolé, j’ai cassé ton panzer » « Fik dich ! »

Source photo : Giphy

3. Arschgesicht - Face de cul

Exemple d’utilisation : « Alors comme ça, tu veux pas me laisser rentrer au Berghain, Arschgesicht ?! »

4. Halbes Hähnchen - Demi-poulet (ou grosse lavette)

Exemple d’utilisation : « Comment ça, Goebbels ? Vous désertez ? Vous êtes vraiment un Halbes Hähnchen ! »

5. Leck mich am arsch - Lèche mon cul (Va te faire foutre)

Exemple d’utilisation : « Si tu réduis pas ta dette à moins de 3%, tu peux leck mich am arsch ! »

Source photo : Giphy

6. Blödian - Abruti

Exemple d’utilisation : « Qui est le blödian qui a décidé de donner son indépendance à la Pologne ? »

7. Schnüffler - Fouille-merde

Exemple d’utilisation : « Les mecs qui disent que le salaire minimum en Allemagne est très vas ont des schnüffler ! »

8. Schwuchtl - Tarlouze

Exemple d’utilisation : « Ah bon ? Tu trouves Eva Braün moche ? Tu es rien qu’une schwuchtl ! »

Source photo : Giphy

9. Flittchen - Pouffiasse

Exemple d’utilisation : « Attends, tu parles de cette flittchen d’Eva Braün ? »

10. Geh Doch Dahin, wo der Pfeffer wächst - Va là où pousse le poivre

Exemple d’utilisation : « T’as pas du poivre ? » « Non, mais Geh Doch Dahin, wo der Pfeffer wächst »

 

L’allemand, ce sont avant tout des saveurs.