Il n'y a pas que pour les hommes que l'adolescence reste un moment délicat. Version fille, ce n'est pas beaucoup mieux, mais pas si différent. En avoir ou pas, parler, que dis-je débattre, sur des choses qu'on ne connaît pas encore, découvrir les joies d'un corps qui donne l'impression de n'en faire qu'à sa tête, tester puis regretter... La vie est une chienne. Et sinon, tu t'es maquillée dans le noir ce matin ?

  1. La frange ratée : laquelle d’entre vous n’a jamais essayer de se faire elle même un super look pour ressembler à son idole ?! Dans le meilleur des cas, au lieu de ressembler à Madonna, on finit en Mireille Mathieu. Pire, on ne peut même plus cacher cet horrible spot poussé dans la nuit au milieu du front.
  2. Les premières tentatives de maquillage : dans la série « do-it-yourself », on veut se la jouer teint naturel genre belle des champs, et ça part en sucette , au mieux maquillage voiture volée, au pire, vieille péripatéticienne ou ripage du rouge à lèvre (version Robert Smith). C’est officiel : le fard à paupière bleu ne va à personne !
  3. Le rasoir : Le mollet velu, le sourcil broussailleux et l’ombre de moustache sont sûrement très en vogue en Lusitanie mais moins par ici. J’en connais quelques unes qui se sont cru malignes et qui ont temporairement remédié au problème en piquant le rasoir de leur frère, et c’est le drame : coupures difficilement camouflables et repousse façon Chewbacca!
  4. Les crises de fou rire avec les copines : oh, comme c’est bon de faire sa bécasse avec ses copines et de rire comme une bande de hyènes dans le bus. Tout le monde vous regarde de travers, normal, ils ne comprennent rien ces vieux cons !!! Et puis toutes vos copines descendent au prochain arrêt….pas vous.
  5. La groupie attitude : souvenez vous, vous avez hurlé, pleuré et presque eu votre premier orgasme pour un chanteur de boys band …..dont vous avez compris aujourd’hui qu’il est gay (George Michael, si tu nous regarde…)
  6. Le vent du siècle : un jour, le type le plus beau du collège est venu vous accoster, lorsque vous avez fini de bredouiller, que vous êtes repassée du rouge pivoine à une couleur plus humaine et qu’enfin votre cerveau a bien voulu décrypter ce que vos oreilles entendaient, c’était « Tu voudrais pas dire à ta copine que je la trouve super canon »
  7. La discussion entre copines sur les bienfaits comparés du tampon ou de la serviette : vous n’avez toujours pas vos règles et en éprouvez une honte indicible… Quand on pense que ça va vous faire ch….. pour les 50 prochaines années !
  8. Affirmer sa féminité naissante en mettant des chaussures à talons et se ramasser lamentablement devant tout le monde, bilan : une méga entorse en plus de la honte intersidérale.
  9. En avoir….. : à la distribution de nichons vous avez été bien servie ! Sauf que vous ne savez pas encore trop quoi en faire de ces nouveaux copains encombrants et que vous vous tenez aussi droite que Golum…(super sexy)
  10. ….ou pas : vous êtes plate comme une planche qui serait plate, vous êtes tellement plate que vous dardez de l’intérieur (comme disaient « Les Robins des Bois »), pour peu que vous cumuliez avec la frange ratée du N°1 et les poils du N°3, tout le monde vous prend pour votre frère !

crédits photo : wEnDaLicious

Ecrit par Soph, nouvelle topiteuse qui a visiblement lourdement payé son adolescence :-)